Anamorphosis
Genre: Seinen , Horreur , Fantastique , Gore , Manga
Pays d'origine: Japon
Editeur: Imho
Scénario:
Shintaro Kago
Dessin:
Shintaro Kago
 

Si Junji Ito semble être l'auteur d"Ero Guro" , type de manga horrifique, le plus connu dans l'hexagone, il n'en est pourtant pas le seul puisqu'on y trouve également Suehiro Maruo, Hideshi Hino ("Panorama de l'enfer") et bien entendu Shintaro Kago dont on va parler dans cette chronique. Pour l 'instant, peu de ces œuvres sont arrivé jusqu'à nous, si ce n'est celle-ci, "Fraction" et "carnet de massacre".

Afin de gagner une grosse somme d(argent, quatre candidats se retrouvent pour participer à une étrange expérience, ils vont devoir passer une nuit dans la reconstitution d'un studio de télé où un canular dont la victime est décédé dans une tragique expérience. Rien de bien dangereux, si ce n'est que le comique mort d'une mauvaise blague serait en train de hanter le plateau en cherchant à se venger de ses bourreaux. 
Pendant ce temps, un réalisateur et son assistant se ballade dans un quartier étrangement désert, commençant à se demander où ils ont mis les pieds et s'ils n'ont pas été réduit et projeté dans la maquette d'une ville, telle que celle où a eu lieu la caméra caché tragique. C'est alors qu'ils vont tomber sur un cadavre, celui d'un des membres de l'expérience. Ils vont tous se retrouver à vivre un étrange et violent cauchemar.
Ce qui surprend vu la réputation de l'histoire et l'interdiction du manga au moins de seize ans, c'est  que c'est incroyablement soft, même les morts semble incroyablement propre. Certes il y a des idées assez folles comme ces deux personnages qui pensent avoir été réduit et qui s'attendent à voir le monstre venir les écraser. Tandis que les candidats découvrent que les cadavres de leurs compères semble avoir été réduit à l'état de poupée
Malgré l'ambiance fantastique et les morts violentes, ça reste sage : il n'y a pas de folie, pas de rebondissement vraiment surprenant. De plus, les personnages ne sont pas intéressant, très classiques mêmes, avec la médium qui sent l'esprit ou le candidat opportuniste prêt à tout pour gagner. L'histoire suit ainsi son court jusqu'à un final rationnel, un brin surprenant tout de même dans son refus du fantastique.
On peut se demander à ce niveau ce qui a fait la réputation de Shintaro Kago. Heureusement, quelques courtes histoires bonus vont nous l'expliquer, ainsi que la fameuse interdiction. Dans la première histoire, une jeune et jolie détective va devoir innocenter un homme dont la petite amie est morte étrangement au cours d'une séance de bondage et ne va pas hésiter à donner de a personne pour expliquer la solution.
Dans une autre histoire, une lycéenne va se réveiller avec une bouche à la place d'un téton et va essayer d'aller rechercher sa propriété. Seulement, elle va découvrir que lors d'une soirée arrosée, ce n'est pas le seul échange qui a eu lieu. Dans un autre histoire, une jeune femme va découvrir sa sœur victime d'une malédiction et va faire appel à un médium pour l'aider. L'alliance des deux va prendre une tournure étrange où les modifications corporelles vont prendre des proportions énormes.

Bref ces récits courts constituent le principal intérêt de cette album, c'est gore, érotique, cynique, dérangeant et horriblement drôle. Les atrocités y sont légions et donne dans un perversité si grossière qu'elle en deviennent du grand-guignol. Dommage qu'elles ne constituent qu'une toute petite partie de cette album et l'histoire principale soit aussi peu enthousiasmante. On notera aussi que la couverture ne correspond à aucune histoire et trompe donc un peu sur la marchandise.

Note : 7/10

 

Stegg

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'éditeur : http://www.imho.fr/

Vote:
 
7.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 2080
0
Écrire un commentaire pour cette bd Écrire un commentaire pour cette bd
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Nocturnes Nocturnes
Pourquoi Margaret disparaît-elle littéralement et pourquoi semblait-elle s'y attendre ?Que savent Denis et Kantell sur ces disparitions ?Des personnages dont...
Drakka Drakka
New York, dans un futur plus ou moins éloigné, un boss de la mafia est entrain de crever, c'est sur son lit de mort qu'il apprend à son fils surnommé "la ...
Freaks' Squeele Funérailles  1 Freaks' Squeele Funérailles 1
Alors qu'on l'attendait avec le sixième tome de "Freaks' Squeele", Florent Maudoux revient avec deux spin-off à sa série mère : "Rouge" qui s'intéresse ...

Autres films Au hasard...