Deux nigauds contre Frankenstein
Titre original: Abbott et Costello meet Frankenstein
Genre: Comédie , Fantastique
Année: 1948
Pays d'origine: Etats-Unis
Réalisateur: Charles T. Barton
Casting:
Bela Lugosi, Bud Abbott, Lou Costello, Lon Chaney Jr., Glenn Strange, Lenore Aubert, Jane Randolph...
 

Depuis Londres, Larry Talbot (Lon Chaney Jr.) tente de prévenir la consigne de Miranda, Floride, de l'arrivée imminente de deux caisses destinées au Musée des horreurs Mc Dougal à n'ouvrir sous aucun prétexte. Wilbur Gray (Lou Costello), qui réceptionne son appel, se demande alors pourquoi la communication verbale est remplacée par moult grognements, sans savoir qu'au bout du fil, Talbot vient de se transformer... en loup-garou.

Sur ces entrefaites, Mc Dougal vient demander livraison de ses caisses en précisant que leur contenu est chèrement assuré et qu'il faut en prendre le plus grand soin: en effet, se vante-t-il, elles ne contiennent rien moins que le comte Dracula pour l'une et la créature de Frankenstein pour l'autre.

 


Wilbur et Chick Young (Bud Abbott) se rendent donc au musée des horreurs pour y déposer les caisses et les ouvrir. Tandis que Chick, hermétique au décorum effrayant du musée, n'est absorbé que par sa tâche, Wilbur est rapidement persuadé que le cercueil du Comte est bel et bien occupé et que son locataire vient de se réveiller. De là découlent toute une série de situations comiques un peu pataudes autour de ce que voit Wilbur lorsque Chick est ailleurs ou a le dos tourné avant d'aboutir à deux caisses vides de leur colis et à l'embarquement immédiat du duo par la police suite à la plainte de Mc Dougal pour la disparition de son investissement.

Rapidement libérés sous caution grâce à Joan Raymond, inspectrice des assurances, Chick et Wilbur rencontrent alors Talbot et se retrouvent rapidement sur une île isolée, dans une demeure sinistre, invités par la belle Sandra, alias Dr Mornay, qui a repéré dans ce petit gros de Costello le cerveau indispensable à son projet mitonné avec Dracula: redonner vie à la créature de frankenstein en lui attribuant ce cerveau justement, facilement dominable et manipulable.

 


Le film repose essentiellement sur deux piliers : l'abattage comique d'Abbott et Costello, assez peu relevé et plutôt gentillet, et la participation de vedettes des studios Universal incarnant des personnages auxquels ils sont habitués: Bela Lugosi en Comte Dracula, Lon Chaney Jr. en loup-garou, Glenn Strange en (créature de) Frankenstein. L'ensemble n'est pas grandiose, il faut bien le dire, mais bénéficie de décors à la hauteur et d'une interprétation tout à fait respectable. Si les limites du genre comico-fantastique sont assez vite atteintes, on n'en ressort pas moins avec un petit sourire aux lèvres, grâce en particulier à ces séquences de rencontres improbables entre Wilbur et les créatures. Les course-poursuites entre les uns et les autres, la bagarre entre le loup-garou et Dracula, la colère de Frankenstein contre le Dr Mornay dans la salle d'opérations, tout cela concourt à rendre la bande, relativement courte puisqu'elle ne dure que 83 minutes, tout à fait honorable et même plutôt sympa.

 

 

Bigbonn

 


A propos du film :


# "Deux nigauds contre Frankenstein" dut d'ailleurs connaître un certain succès puisque Abbott et Costello revinrent l'année d'après dans "Deux nigauds contre les tueurs", en 1951 dans "Deux nigauds et l'homme invisible", en 53 dans "Deux nigauds contre Dr Jekyll et Mr. Hyde", la même année dans "Deux nigauds chez Vénus" avant de terminer la série des monstres sacrés, en 1955 dans "Deux nigauds et la momie".

Vote:
 
7.86/10 ( 7 Votes )
Clics: 4507
0
Écrire un commentaire pour ce film Écrire un commentaire pour ce film
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous enregistrer...

Autres films Au hasard...