Immortels, Les
Genre: Document
Année: 1976
Pays d'origine: Belgique
Réalisateur: Jean-Jacques Rousseau
Casting:
Victor Sergeant (commentaire)
 

Les Immortels est la seule incursion de Jean-Jacques Rousseau dans le documentaire (si l'on excepte les passages presque pédagogiques de L'amputeur wallon). Très local (et, à ce titre, assez peu intéressant pour qui n'est pas du coin), ce court-métrage d'une quinzaine de minutes présente les oeuvres d'artistes hennuyer (c'est-à-dire du Hainaut belge), peintres et sculpteurs en particulier, ayant participé à une exposition autour du château de Fontaine-l'Evêque, de son histoire et de celle de l'évêque Nicolas de Cambrai.


Sur un commentaire emphatique de Victor Sergeant ("Je découvrais, stupéfait, toute la richesse artistique des habitants de mon Hainaut natal !", ou des phrases du genre), Rousseau nous donne à voir des nus, des natures mortes, quelques oeuvres en volumes, le tout ne confinant pas forcément au chef-d'oeuvre, certaines toiles faisant même un peu croûtes...
Cela peut paraître sévère mais c'est l'impression laissée par les coups de zoom avant, arrière et les panoramiques proposés. La mise en scène reste encore assez rudimentaire et, si l'utilisation de la pellicule pour réaliser Les Immortels semble tenir à coeur au réalisateur, cela ne lui garantit nullement le passage à la postérité.


Le court-métrage propose en outre une alternance de plans de Maurice Ducène sculptant sur bois le visage de Nicolas de Cambrai, sur fond de musique guillerette, et de plans plus sinistres d'usines à contre-jour sur fond de soleil couchant et accompagnés de sombres mélopées.
L'opposition entre la noblesse de l'artisanat et l'inhumanité de l'industrie semble relativement limpide. Une mise en abyme du cinéma rousseauiste, petit poucet sympathique, face à l'ogre de l'industrie cinématographique ?

Bigbonn

Vote:
 
0/10 ( 0 Votes )
Clics: 2402
0
Écrire un commentaire pour ce film Écrire un commentaire pour ce film
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous enregistrer...

Autres films Au hasard...