Terreur à Tiny Town
Titre original: The Terror of Tiny Town
Genre: Western
Année: 1938
Pays d'origine: Etats-Unis
Réalisateur: Sam Newfield
Casting:
Billy Curtis, Yvonne Moray, Little Billy Rhodes, Billy Platt...
 

Dans l'Ouest sauvage, le fourbe et rusé Bat Haines exploite les rivalités des familles Preston et Lawson, pourtant endormies depuis plus de quinze ans, pour tenter de s'approprier leurs terres et leur bétail. Coups de feu dans le dos, attaque de diligence, manipulations des vieilles haines et coups tordus ; sous son large chapeau, l'immonde Bat couve un esprit du mal prêt à tout pour arriver à ses fins. Mais, comme dans tout western kitsch qui se respecte, le héros est un cavalier blanc au large feutre et aux pistolets prêts à être dégainés. Chevauchant son poney, il n'hésitera pas à barrer la route aux ambitions de Bat et de ses sbires… Chevauchant son poney ?!?

 

 

Ah oui, j'avais oublié de vous le préciser, Terreur à Tiny Town est un western joué par des nains et seulement par des nains. Des lilliputiens même, pour être précis. Et de la pire espèce ! De celle qui chante toutes les dix minutes des scies abominables de niaiserie et de cuculterie, comme c'était assez souvent le cas à cette époque dans les films. "Terreur à Tiny Town" est donc un film remarquable de par son casting étonnant et restera d'ailleurs à jamais gravé dans l'histoire du cinéma pour cette unique raison. Car, il faut bien le dire, sorti du fait que c'est une indéniable curiosité, ce long-métrage plutôt moyen (une heure et deux minutes) est pour tout dire carrément médiocre. L'histoire est rebattue, les personnages n'ont pas d'épaisseur et ne sont guère servis par un scénario anorexique, l'humour vole à peu près aussi haut qu'un nain lancé dans un concours clandestin et l'intrigue captive presque autant qu'un bon épisode des Chiffres et des lettres.

 

 

Bref, si "The Terror of Tiny Town" reste étonnant et réserve quelques bons moments, ces derniers se font rares, plombés par la romance à deux balles entre le héros et sa belle, les chansons vieillottes et les rebondissements plus que prévisibles. Ajoutons que l'ensemble se déroule dans un décor à taille normale, ce qui rend certains passages amusants mais montre bien le manque de cohérence de l'ensemble. Sam Newfield, le réalisateur, et Jed Buell, le producteur, ont voulu réaliser un coup avec des nains (réussi, on en parle encore), mais certainement pas un grand film avec de petits acteurs. Dommage. On avait vu, avec "Freaks", ce que pouvaient donner de véritables ambitions artistiques au service de personnages hors du commun ; on a ici l'autre versant, purement mercantile, d'un cinéma qui se contente de jouer son rôle d'attraction en exploitant, sans y mettre de coeur, toute une troupe qui méritait bien mieux.

 

 

Note : 3/10

 

Bigbonn
 
A propos du film :
 
# Sam Newfield et Jed Buell tournèrent plus tard un autre western également original. Pourquoi original ? Parce que tourné, cette fois, avec des acteurs noirs uniquement ! Harlem on the prairie promet, lui aussi, d'être un sommet dans son genre. Mais peut-être bien un sommet d'ennui...

# Billy Curtis, l'interprète de Buck Lawson dans Terreur à Tiny Town, jouera, 37 ans plus tard, le rôle de Mordecai dans L'homme des hautes plaines, de Clint Eastwood, un autre western à son actif donc.
Vote:
 
3.09/10 ( 11 Votes )
Clics: 7973
0

Autres films Au hasard...