Dernières News

Week-end sauvage - 1976

News image

Produit par Ivan Reitman, et réalisé par un William Fruet alors au début de sa carrière, Death weekend est un film démarrant comme un thriller et s'achevant en rape and revenge bien sanglant

Fast Reviews | 25 Mai

L'Enfer des Mandingos - 1976

News image

En 1976, après le détonnant Mandingo de Richard Fleischer qui plomba la carrière du réalisateur de Blind Terror, Steve Carver s'attelait à une suite...

Fast Reviews | 20 Mai

The Last Survivors - 2014

News image

Selon Princesse Rosebonbon, The Last Survivors, aka The Well, est un western post apocalyptique qui vaut le détour...

Fast Reviews | 14 Mai

L'Évadé de Yuma - 1968

News image

Dans la série "avis succincts des psychovisionautes, un petit spagh réalisé par Camillo Bazzoni, qui tournera ensuite Abus de pouvoir, en plus de scénariser certains films de son frangin Luigi...

Fast Reviews | 13 Mai

Lâchez les Monstres – 1970

News image

Scream and scream again est un thriller horrifique et science-fictionesque adapté d'un roman de Peter Saxon - The Disoriented Man - publié en 1966...

Fast Reviews | 12 Mai

Enquête dans l'impossible - 1974

News image

"Dayton, USA. 1968. Par un beau matin, Barbara Ann Butler disparait après avoir effectué ses courses dans une supérette. Son corps est retrouvé 25 heures plus tard...

Fast Reviews | 11 Mai

Panic Cinema en Mars
Écrit par Mallox   

Un mois marsien donc avec 4 films situés dans des constellations différentes. De la beauté cachée des laids, une insolation zombie, des lolitas couturières, tout ceci, dans un monde de clébard...

 

 

- Samedi 03 MARS à 22H00 :

 

 


LA BOUCHE DE JEAN-PIERRE (en présence de l'équipe du film)

Réalisé par Lucile Hadzihalilovic
Avec Sandra Sammartino, Denise Schropfer, Michel Trillot, Delphine Allange, Jacques Gallo...

France ; 1996 ; 52 min. ; VF ; 35mm

"Mimi, 10 ans, se voit être confiée à sa tante après que sa mère ait raté une tentative de suicide pour finir recluse à l'hôpital. Elle se retrouve dans un univers clos par la solitude et la haine, la bêtise et la violence ordinaire. Demeurant impassible, Mimi assimilera l'angoisse renvoyée par la vision monstrueuse de sa tante et de Jean-Pierre, son nouvel amant."

A voir ces êtres laids, à entendre ces mots sales, Mimi explore ce foyer­-monde où la lourde réalité du quotidien se transforme en véritable prison sans barreaux. Une plongée allégorique et fantastique dans la neurasthénie d'un couple immonde, où la promiscuité des corps devient le seul langage. Un film bouleversant récemment restauré par 1Kult... ceux qui ne pourront se rendre à la séance l'attendront prochainement en dvd chez Badlands !

 

 

----

- Samedi 10 Mars à 22H00 :

 

 


THE DEAD

Réalisé par Howard J. Ford et Jonathan Ford
Avec David Dontoh, Prince David Osela et Rob Freeman...

Royaume-Uni ; 1h45, VOST

"Le lieutenant américain Brian Murphy se retrouve être le seul survivant du crash d'un avion, et nage péniblement jusque sur les côtes de l'Afrique de l'Ouest. Pour ajouter à sa peine, les seuls autochtones se trouvent être des zombies affamés. Pour survivre, il devra joindre ses forces avec un autre militaire africain, dont le village a été décimé par les morts-vivants."

Source : * La Critique du film sur Psychovision

 

 

----


- Samedi 17 Mars à 22H00 :

 

 

SEANCE SPECIALE GOTHIC LOLITAS

(avec L'Association Rouge Dentelle & Rose Ruban)

 

 

KAMIKAZE GIRLS

Réalisé par Tetsuya Nakashima

Japon ; 2004 ; 1h42 ; 35 mm ; VOST

Kawaïïï, les filles japonaises sont à l'honneur pour cette séance Panic! dédiée aux Gothic Lolitas, ces fashionistas japonaises folles de frou-frou et de broderie. Pour l'occasion, des associations représentatives de la mouvance en France seront là pour vous introduire à Kamikaze Girls, vrai film-poème barré sur deux jeunes japonaises que tout oppose, et qui trouveront leur amitié dans la poursuite du coup d'aiguille à coudre parfait.





----


- Samedi 24 Mars à 22H00 :

 

 


MONDO CANE
(festival cinéma du réel)

Réalisé par Paolo Cavara, Gualtiero Jacopetti et Franco Prosperi

Italie ; 1962 ; 1h45 ; VOST ; 35 mm

"Mondo Cane, ou "Monde de chien", est un carnet de voyage où le choc se transmet par l'image. Un choc des cultures, exaltant des us et coutumes exotiques glanés aux quatre coins du monde. On aurait d'abord cru à une vocation pédagogique, si l'intention n'étant pas avant tout de choquer l'homme occidental. À moins que le film invitait déjà à nous questionner sur notre rapport à l'image..."


Depuis 35 ans, le festival Cinéma du Réel défend et promeut le film documentaire de cinéma, dans une mission culturelle de regard expérimental sur le monde. Avec eux, Panic! vous propose de vous (re)plonger dans Mondo Cane, ce premier "chocumentaire" italien qui offusqua le bourgeois au Festival de Cannes en 1962 et donna naissance à un vrai genre cinématographique à travers les années 70, le "Mondo". Un genre auquel des noms tels que Russ Meyer ou John Waters se sont ensuite frotté.





----

- Sur le site de Panic! Cinema :