Dernières News

De Palma : embryon

News image

Intéressant de (re)découvrir ces deux De Palma oldies, assez peu convoités finalement, Greetings et Hi, Mom! ...

Fast Reviews | 3 Juin

Week-end sauvage - 1976

News image

Produit par Ivan Reitman, et réalisé par un William Fruet alors au début de sa carrière, Death weekend est un film démarrant comme un thriller et s'achevant en rape and revenge bien sanglant

Fast Reviews | 25 Mai

L'Enfer des Mandingos - 1976

News image

En 1976, après le détonnant Mandingo de Richard Fleischer qui plomba la carrière du réalisateur de Blind Terror, Steve Carver s'attelait à une suite...

Fast Reviews | 20 Mai

The Last Survivors - 2014

News image

Selon Princesse Rosebonbon, The Last Survivors, aka The Well, est un western post apocalyptique qui vaut le détour...

Fast Reviews | 14 Mai

L'Évadé de Yuma - 1968

News image

Dans la série "avis succincts des psychovisionautes, un petit spagh réalisé par Camillo Bazzoni, qui tournera ensuite Abus de pouvoir, en plus de scénariser certains films de son frangin Luigi...

Fast Reviews | 13 Mai

Lâchez les Monstres – 1970

News image

Scream and scream again est un thriller horrifique et science-fictionesque adapté d'un roman de Peter Saxon - The Disoriented Man - publié en 1966...

Fast Reviews | 12 Mai

Enquête dans l'impossible - 1974
Écrit par Throma   

"Dayton, USA. 1968. Par un beau matin, Barbara Ann Butler disparait après avoir effectué ses courses dans une supérette. Son corps est retrouvé 25 heures plus tard...

 

 

 

Enquête dans l'impossible - 1974
(Man on a Swing)
USA - 1974
Frank Perry
Avec Cliff Robertson, Joel Grey, Dorothy Tristan, Elizabeth Wilson, Lane Smith, Christopher Allport...

"Dayton, USA. 1968. Par un beau matin, Barbara Ann Butler disparait après avoir effectué ses courses dans une supérette. Son corps est retrouvé 25 heures plus tard, par terre à l'avant de sa Volkswagen stationnée au beau milieu d'un parking. Des marques de strangulation sont apparentes de chaque côté de son cou. Les analyses ne révèlent aucun signe de viol. Les clés de sa voiture se trouvent sous son cadavre. L'affaire ne sera jamais résolue, le coupable jamais démasqué, malgré la précieuse collaboration avec les autorités d'un médium, Norman Dodd."

 

 

En 1974, l'iconoclaste metteur en scène Frank Perry (Dernier été ; The Swimmer) s'inspire de ce "Cold Case" baptisé par la presse "The Girl on the Volkswagen Floor" pour les besoins de son nouveau film Man on a Swing, retitré chez nous par un bien plus terne Enquête dans l'impossible.

Le médium désireux d'apporter son aide dans l'enquête, se nommant ici Franklin Wills est campé par l'incroyable Joel Grey. Petit bonhomme au rictus enfantin, aux traits de lutin et vague cousin de John Waters, c'est peu dire qu'il apparait comme pas très rassurant. Surtout quand des transes médiumniques se déclenchent. A chacune de ses "visions", il se transforme en tourbillon de bave, de gestes incontrôlables, d'yeux révulsés. Il bondit sur une table, s'affaisse au sol, les membres tordus, etc. Les indices qu'il ramène de ses "voyages" s'avèrent précis, précieux. Troublants même. L'homme livre des détails connus de personne sur les circonstances de la mort, sur la victime elle-même. Si bien qu'il finit par éveiller les soupçons de l'Inspecteur Tucker, en charge de l'affaire. Face à la tornade imprévisible Grey, Cliff Robertson incarne la force tranquille. Un peu de trop, ne manqueront pas de souligner ses détracteurs. Peu expressif mais siffleur de bière invétéré (faut voir le paquet de canettes qu'il s'enfile tout du long), son charisme fait le job à sa place.

 

 

Premier représentant d'une longue série de thrillers introduisant des médiums usant de leur don pour boucler des enquêtes criminelles (avec un pic dans les années 90 avec des films de plus en plus navrants), Man on a Swing apparait comme le plus intense du genre. Tout le mérite revenant à la réalisation solide de Frank Perry et la prestation hallucinée de Joel Grey, entretenant l'ambiguïté jusqu'au bout. Quelle est son implication réelle au sein de ce meurtre ? Réponse (ou pas) en fin de bobine.