Dernières News

Extralucid Films

News image

Extralucid Films, c'est un tout nouvel éditeur vidéo, créé par deux professionnels bien connus du monde de l'édition : Carine Bach & Patrice Verry...

Sorties Dvd | 2 Novembre

Waiting for Tina...

News image

Nous avions évoqué l'année dernière la campagne de crowdfunding pour WAITING FOR TINA, biographie romancée de la fascinante Tina Aumont par Jean Azarel.

Zines | 1 Novembre

L'appel d'Azathoth - n°1

News image

Au sommaire de ce nouveau fanzine : un retour sur la saga Fright Night, un dossier Fantastic Factory, Chuck Norris, des chroniques à foison et... pas mal de surprises !

Zines | 9 Octobre

Black Lagoon Fanzine n°3

News image

Les précos sont désormais en cours pour le numéro 3 de Black Lagoon Fanzine, avec 102 pages et tout couleurs, ainsi qu'un poster recto verso offert...

Zines | 25 Septembre

Le Monstre de Florence de David Didelot, dispo en préco !

News image

Une quatre-vingtaine de pages en format zine, écrites par David Didelot et sacrifiées au tristement célèbre Il Mostro, ce tueur en série qui sévit dans la Provincia di Firenze de 1968 à 1985...

Zines | 11 Septembre

Brelan d'As pour Artus Films

News image

Parmi les 5 sorties prévues en mai prochain, côté westerns, Artus Films dégaine en plein saloon un sacré jeu. Que du classique ou, tout du moins, que du bon. À noter qu'Artus vient d'annoncer la sortie prochaine de Beatrice Cenci (qui n'est pas un western) mais demeure l'un des meilleurs films, sinon le meilleur de son auteur.

Sorties Dvd | 22 Mars

Totò qui vécut deux fois
Écrit par Mallox   

Ce film singulier composé de 3 sketchs drôlatiques date de 1998. Il sortira dans les salles le 10 Juin prochain.

 

 

 

Trois sketches farfelus et blasphématoires inspirés des épisodes les plus connus de la vie du Christ.
A noter que "Toto qui vécut deux fois" a été montré en sélection officielle à Berlin en 1998 et interdit en Italie avant même sa sortie.

 

 

"Totò qui vécut deux fois" - 1998
(Totò Che Visse Due Volte)

Origine : Sicile

Réalisé par Ciprì et Maresco


Durée 95 min


Synopsis
:

 

Un obsédé sexuel qui est prêt à subir toutes sortes d'humiliations pour satisfaire ses envies et s'introduire dans la maison de la prostituée itinérante qui séjourne quelques jours dans le village, un vieil homosexuel qui aimerait assister à la veillée funèbre de son amant mais craint les foudres de sa belle-famille, un messie local errant dans la campagne, quelque peu enclin à prêcher et à faire des miracles. Tels sont les trois héros de ce film farfelu et grotesque.

 

 

A propos :

"Ce film est une attaque contre le sacré, contre l'homme. Rien ne peut être coupé. Il s'agit d'un non message, inutile et pervers, totalement négatif" a déclaré l'un des censeurs. Ce à quoi les réalisateurs répondent: "Notre film est un film religieux avec un sens du sacré tout autre que le blasphème. Certes, notre messie est de Palerme, il n'a rien de traditionnel".

De nombreux cinéastes, fervents admirateurs de l’oeuvre de Ciprì et Maresco, les ont beaucoup soutenu au moment du procès ; Bernardo Bertolucci, Marco Bellocchio, Fernando Solanas, Mario Monicelli, Guiseppe de Santis et Mario Martone par exemple.

 

 

La presse :


"Ciprì et Maresco sont deux monstrueuses figures du cinéma italien ancrées dans le terreau sicilien, et totalement méconnues en France."
Jacques Mandelbaum - Le Monde



"Il ne fait pas de doute que le binôme Cipri/Maresco demeure la seule apparition notable dans le désert du cinéma italien des années 90."

Olivier Père - Les Inrockuptibles


"Totò qui vécut deux fois est soigné comme du Sokourov et sale et méchant comme une poubelle."

Édouard Waintrop - Libération


"Contrairement à de nombreux créateurs qui paraissent souvent singuliers à un simple niveau anecdotique, Ciprì et Maresco font réellement office de démiurges bâtissant un univers clos et cohérent à nul autre pareil. Une oeuvre à découvrir impérativement."
Raphaël Bassan - Bref


" Voilà une oeuvre évidemment, et intensément cinématographique : sens fordien du cadre, utilisation magnifique du noir et blanc et de la lumière, idées toujours justes et inattendues de la mise en scène, rigueur et cohérence formelles coexistant avec un sentiment de liberté, d’improvisation au sens musical du terme".
Les Cahiers du Cinéma

 

 

* Sortie le 10 Juin 2009



Plus d'infos sur le site de ED Distribution :