Alera 2 : Le Temps de la vengeance
Genre: Fantasy , Littérature Jeunesse
Année: 2012
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Le Masque
Collection: NSK
Auteur: Cayla Kluver
 

Le Temps de la Vengeance s'ouvre sur le couronnement de Steldor et d'Alera. Cette dernière, déchirée entre son amour pour le beau Narian, et la raison, à savoir son mariage avec Steldor, a choisi de suivre les recommandations de ses parents, et devient ainsi souveraine d'Hytanica. Mais elle ne parvient pas à oublier Narian, son premier amour, et est malheureuse auprès d'un époux qu'elle n'aime pas, malgré ses qualités et sa grande beauté. Elle découvre aussi les rigidités de la vie de cour, et l'exigence de son devoir de reine, dans une société patriarcale, particulièrement dure avec les femmes, ne leur laissant que très peu de liberté. Narian, quant à lui, est retourné à Cokyri, royaume ennemi d'Hytanica, et est considéré comme un traitre à la cour et parmi les proches d'Alera. Mais aux frontières d'Hytanica, les armées cokryriennes se préparent à l'invasion, et une guerre sans merci est aux portes du royaume…

 

Cayla Kluver nous offre dans ce second tome la suite d'Alera, roman qui présentait les amours d'Alera et de Narian, ainsi que le choix difficile qu'elle avait à faire. C'est un personnage plus mûr, et qui accepte son rôle de reine qui nous est montré dans le Temps de La Vengeance. Alera devient une souveraine, et devra apprendre à se faire respecter dans un univers essentiellement masculin. Elle nous fait entrer dans son monde, décrivant scrupuleusement les décors, les tenues magnifiques, les visages des personnages qui l'entourent. Ces descriptions sont si précises et systématiques qu'elles en deviennent d'ailleurs quelque peu convenues et prévisibles. Tout est beau à Hytanica, personne n'est laid, ou difforme. Les pièces du château, les jardins, tout est brillant, ordonné, magnifique. Alera décrit au lecteur un monde dans lequel on ne rentre pas vraiment, avec des personnages aux noms improbables évoluant dans une monarchie de carton pate, à mi-chemin entre Sissi Impératrice et un dessin animé de Walt Disney. Les deux pays ennemis, Hytanica et Cokyri, sont eux très – trop – caricaturaux. En effet, les hytanicains sont beaux, justes, bons, et nobles, contrairement aux cokyriens, tout de noir vêtus, sans foi ni loi, cruels et violents, sans aucune parole. Un peu plus de subtilité et moins de manichéisme aurait été bienvenus, rendant l'intrigue moins évidente.

 

Cependant, le lecteur entre avec plaisir dans le monde d'Alera, monarchie de pacotille, certes, mais l'ensemble reste dépaysant et agréable à lire. Le véritable intérêt du roman réside davantage dans les émois de la reine que dans le conflit entre les deux pays, conflit convenu et au dénouement attendu. La relation entre Steldor et Alera est assez subtilement décrite, Alera découvrant peu à peu des qualités de cœur et de courage à son mari, ne peut se résoudre à l'aimer, car elle ne parvient pas à oublier Narian, parti rejoindre les troupes adverses. La narration est marquée par une certaine naïveté, en cohérence avec le fait que c'est Alera elle –même qui nous fait part de ses tourments, de ses hésitations et de ses joies. Le Temps de la Vengeance est donc un bon roman de fantasy jeunesse, mêlant guerre et émois d'une jeune fille trop tôt couronnée reine. C'est un roman d'aventures et d'apprentissage, plaisant à lire malgré ou grâce à son manichéisme : en effet, le lecteur n'a pas de cas de conscience, et sait clairement et sans hésitation qui sont les gentils et les méchants !

 

Note : 7 / 10

 

Vivian Darkbloom

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'auteur :   http://www.caylakluver.com/

- Site de l'éditeur :  http://www.lemasque.com/

Vote:
 
6.00/10 ( 2 Votes )
Clics: 2987
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Steampunk - De Vapeur et d'Acier Steampunk - De Vapeur et d'Acier
Depuis une vingtaine d'année maintenant, on est habitué à côtoyer des illustrations de David Graffet dans les librairies ou les bibliothèques, que ce soi...
Maître de la matière Maître de la matière
Alors qu'on l'attendait avec la fin de la trilogie entamée dans "Black*Out", Andreas Esbach, l' auteur "Des Milliards de tapis de cheveux" et du "Dernier de ...
Landes d'Amevignes 1, Les : le Pays des Morts Landes d'Amevignes 1, Les : le Pays des Morts
Le jeune Roger a la possibilité, plutôt rare, de pouvoir voyager au pays des morts et d'en revenir. Hélas pour lui, son oncle sait parfaitement exploiter...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...