Boucle, La
Titre original: Loop
Genre: Asie , Science-fiction , Fantastique
Année: 1998
Pays d'origine: Japon
Editeur: Fleuve Noir
Collection: Thriller fantastique
Auteur: Koji Suzuki
Traducteur:
Karine Chesneau
 

Première impression quand on découvre par hasard ce roman de Koji Suzuki : sous le titre "La Boucle" est écrit en gros "Ring". Etrange, y aurait-il donc un lien entre La Boucle et le roman ainsi que le film si célèbres ? Quand on lit ensuite la quatrième de couverture de ce roman, on se dit que non, rien à voir, car ici cela parle surtout de maladie qui se propage, de cancer informatique, de simulation de réalité virtuelle etc... et l'on pense donc bien vite à une perverse manipulation marketing... (Un auteur, un film à succès et l'amalgame est vite fait, malheureusement). Car bien que les thèmes soient ici bien alléchants, cela n'a pas grand-chose à voir avec Ring, me suis-je dit bien naïvement... Et bien que ma naïveté soit bien vite détrompée, ce roman est bien le troisième tome de la trilogie Ring et si on ne le sait pas dès les premières pages, on serait idiot de ne pas le comprendre très vite tant cela nous est répété, martelé, et rabâché !
Dans ce troisième opus, on va donc suivre le jeune Kaoru, dans les premiers chapitres un enfant de dix ans, et ensuite un jeune homme brillant étudiant en médecine. Un étrange cancer ravage la population mondiale, un cancer d'une nouvelle forme, incurable et contagieux. Le père de Kaoru, un éminent chercheur, est très vite atteint du VCMH (le nouveau cancer) de même que tous ses collègues ayant travaillé avec lui sur un projet ultra confidentiel nommé la Boucle qui est un programme sensé récréer virtuellement la vie et reproduire les schémas de l'apparition de la vie sur terre afin de contempler son évolution dans le futur.
En fait, c'est toute la civilisation humaine, condensée dans plusieurs milliards d'ordinateurs enfouis sous le sol du japon et des Etats-Unis, que la boucle reproduit ; des milliards d'êtres vivant de manière uniquement virtuelle et parfaitement inconscients de cette virtualité afin de nous amener à comprendre notre présence sur terre mais aussi notre avenir et notre futur. Extrêmement vertigineux comme vous pouvez le constater...
Y- aurait-il donc un lien entre le projet la Boucle et cet étrange cancer qui sévit dans le monde entier ? De même, un lien étroit et saisissant constaté des années auparavant par Kaoru et son père entre des points de longévité dans le monde et les zones d'anomalies de pesanteurs négatives le mèneront à envisager un voyage dans la zone clef située au coeur des Etats-Unis. En Arizona va donc commencer pour Kaoru un étrange voyage vers les confins de l'angoisse, vers des révélations plus effroyables les unes que les autres et vers son véritable destin de rédempteur qui sera intimement lié à celui de la Sorcière Sadoko, celle qui sévissait déjà dans les deux premiers opus à l'aide de la célèbre cassette vidéo meurtrière.

Dans une étrange mise en abîme un peu fastidieuse, toute l'histoire des deux précédents tomes va donc nous être re-racontée (non, non, pas résumée, quand on parle de plus d'une quarantaine de pages, on parle bien d'un nouveau récit !) mais désormais sous un nouvel angle : si vous n'avez pas tout compris dans le roman ou le film Ring, c'est le moment ! Tout sera désormais clair comme de l'eau de roche et surtout, vous ne verrez plus l'histoire sous le même angle : époustouflant ! Mais impossible de vous en dire plus pour ne pas déflorer LA révélation du roman. J'enrage.... Enfin bref, roulements de tambour insoutenables, tout ce que vous croyiez jusqu'à présent est faux, oubliez tout ce que vous savez, La Boucle est là pour mettre à mal toutes vos croyances et vos illusions.
On se croirait dans un épisode de X-Files, Mulder et Scully en moins... Enfin bref, c'est pousser le bouchon un peu loin et ça casse un peu le charme du mystère et de l'angoisse qui pesaient sur le premier roman. En plus, l'histoire de Sadoko est vraiment reléguée au second plan et c'est bien dommage. Certains moments de la Boucle sont vraiment excellents, très prenants et pesants, notamment en raison de l'omniprésence de la maladie et de la mort, véritables personnages à part entière de l'histoire. La technologie et la science se teintent bien souvent de chamanisme et de culture indienne et l'initiative est des plus heureuse : on adhère au personnage et la quête se fait tendue, prenante, et parfois étrangement sereine...
Pourtant, pourtant... Et bien pourtant, c'est souvent trop difficile à lire et cela gâche notre plaisir : tout d'abord, il y la difficulté de lecture et de compréhension pour les non scientifique dont je fais partie : les explications de plusieurs pages sur la théorie de l'évolution, les codes génétiques, l'ADN et ses séquences d'acides aminés etc..., c'est très bien, très intéressant mais c'est vite l'overdose... Tout le monde n'a pas la chance d'être généticien, malheureusement. Ensuite, il y a le style, vraiment pas des plus captivants, et ajouté au jargon jargonnant, cela use à la longue. Et enfin, en liaison avec le style (mais ici, c'est sûrement plus le traducteur et la maison d'édition qui sont à incriminer), on n'en peut plus des erreurs de syntaxe, des oublis de mots, des conjugaisons torturées et autres coquilles. Sans vouloir être une enquiquineuse, il y a tout de même un respect minimal du lecteur à avoir...
Si je me résume, La Boucle est un livre qui recèle bien des surprises et qui possède de nombreuses qualités mais qui n'est pas à la hauteur des espérances et de ses ambitions. C'est sympathique, cela donne à réfléchir dans le vertige que sa lecture provoque, mais cela manque de rythme et de rigueur. Je dirais que c'est un troisième tome surtout commercial qui n'ajoute pas grand-chose et qui aurait plutôt tendance à démystifier à outrance. Un bon divertissement (quoique pour un divertissement, c'est tout de même bien fastidieux) que l'on ne parvient pas à classer et qui laisse un goût d'inaboutit dans la bouche. Dommage...

Note : 6/10

Chaperon Rouge


A propos de ce livre :

 

- Ce roman constitue le troisième tome de la trilogie composée de Ring, Double Hélice et La Boucle.

Vote:
 
6.25/10 ( 4 Votes )
Clics: 2725

1 commentaire(s) pour cette critique

Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Traité de Sorcellerie Traité de Sorcellerie
Après son "Traité de Démonologie", son "Traité de Vampirologie" et son "Traité des Anges" Edouard Brasey poursuit son travail en nous présentant, avec p...
Insoumise 1 et 2, L' Insoumise 1 et 2, L'
1 - Enchainée2 – Traquée   Avec cette trilogie dont les deux premiers tomes sont disponibles et chroniqué ici, Laurent Chabin s'intéresse à un peuple...
Veilleurs, Les Veilleurs, Les
Cet ouvrage est une grande découverte pour moi, car c'est le tout premier que je lis des éditions Laura Mare, mais aussi de Frédéric Vasseur. Un auteur do...

Autres films Au hasard...