Projet Bleiberg, Le
Genre: Thriller-Polar
Année: 2010
Pays d'origine: France
Editeur: Éditions Critic
Auteur: David S Khara
 

A quoi reconnaît-on un bon livre? Pour moi c'est simple, c'est quand je n'arrive pas à le lâcher, quand je tuerai père et mère pour avoir le droit à cinq minutes de plus de lecture, quand j'ai envie de tout lire d'un coup, quand il me colle aux mains et que je ne peux pas, que je ne veux pas le poser! A ce niveau là, le dernier livre de David S. Khara n'est pas bon, il est tout simplement formidable! Prenant, superbement construit, l'auteur nous offre un thriller absolument époustouflant digne des plus grands!

Jusqu'à aujourd'hui, Jay Novaceck vivait une vie plus ou moins normale. Trader new yorkais, alcoolique, dépressif, hanté par un événement traumatisant, détruit par une enfance douloureuse, le jeune homme tente de survivre. Mais voilà, un jour deux pontes de l'armée font irruption dans son grand appartement: son père, qui l'a abandonné des années plus tôt, vient de mourir. C'est pour Jay le début d'une aventure qui va le conduire à revisiter les heures les plus sombres de l'humanité.
A l'autre bout du pays, un étrange personnage, Eytan Morgensten, agent du Mossad, abat un espion. Ce même Morgensten est alors dépêché à la protection de Jay. Quel rapport peut-il bien y avoir entre la mort du père de Jay et le Mossad? Qui sont ces hommes qui suivent le jeune Trader partout? Qui essaie de le tuer? Qui lui en veut? Quel est cet étrange coffre que lui a légué son père et que contient-il?
L'histoire semble remonter loin dans l'Histoire, jusque dans les années 40 en plein cœur d'une Allemagne Nazi où certaines expériences auraient été menées. Lesquelles? Et si tout ça n'était pas fini ? On plonge alors en plein mystère mais aussi en plein cauchemar et l'ombre du docteur Mengele n'est pas loin…
Le Projet Bleiberg est un roman prenant, dès la première page on est capté par le ton employé par l'auteur et on ne lâche pas le livre tant le mystère va en augmentant. De chapitre en chapitre la tension ne fait que monter jusqu'au final surprenant. Voilà un thriller, un vrai, pas si éloigné que ça des livres de Grangé par exemple, c'est vous dire le niveau!
La grande force de David S. Khara bien sûr c'est le rythme qu'il arrive à instaurer dans son roman, qui enchaîne révélations et scènes d'action, qui mélange habillement roman d'espionnage et suspens digne des grands maîtres du polar mais c'est aussi des personnages superbement travaillés, des personnages qui portent en eux des plaies béantes, des personnages humains dans le sens le plus large du thème. Jay Novaceck c'est le mal de notre siècle, la dépression, l'alcool, le mal-être, le travail qui nous use, notre être coupé de notre famille, de nos proches. C'est une certaine jeunesse perdue, ce sont les remords. Et que dire  d'Eytan Morgentsen ? Que se cache-t-il derrière cette armoire à glace, cette machine à tuer? Une douleur, un mal-être qui est celui de l'humanité entière, l'horreur que sont capables de produire des hommes sur d'autres hommes, la souffrance d'une enfance sacrifiée sur l'autel des plus atroces immondices de l'histoire...
Un personnage plein de mystère, un agent secret loin des belles gueules d'Hollywood type Roger Moore ou Sean Connery (tout deux pourtant de très bons James Bond!) et superbement mis en scène par David S. Khara qui nous prouve là encore son talent à construire des personnages tout simplement inoubliables (Cf Les Vestiges de l'Aube).
Le dernier point fort de ce roman, et pas des moindres, c'est le style et la construction qui est ici utilisée par l'auteur, réellement originale, dynamique et donc qui est un vrai plaisir à lire! En effet David S. Khara change les points de vue, les focalisations et même les époques. C'est-à-dire que si sur un certain chapitre on est en focalisation interne, soit dans l'esprit de Jay, le chapitre suivant nous plonge dans un camp de concentration en 1935 dans la tête d'un enfant juif, pour ensuite nous raconter une scène d'action vue plus du côté d'Eytan! C'est tout simplement prenant, fabuleux et comme je le disais en préambule on ne lâche pas le roman avant la fin!

Je ne crois pas que se soit la peine d'insister, vous l'aurez compris, j'ai adoré ce roman, j'ai plongé dans ce thriller avec la plus grande des joies, j'ai vécu une aventure fabuleuse, souffert, aimé, pensé et ça c'est quelque chose de rare. Le projet Bleiberg est à la fois un film d'action, un grand roman d'espionnage mais c'est aussi une œuvre sensible, humaine et pour tout cela  inoubliable! C'est évident, David S. Khara est déjà un grand de la littérature française et passer à côté de ce roman serait vraiment rater quelque chose...  Les éditions Critic ouvrent leur collection thriller d'une bien belle manière !

Note : 10/10

 

Le Cimmerien

 

A propos de ce livre :


Site de l'auteur : http://www.dskhara.com/

Site de l'éditeur : http://editions.critic.fr/

Vote:
 
7.93/10 ( 61 Votes )
Clics: 8199
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Chérisseur de têtes et autres pacotilles pour le Club Diogène , Le Chérisseur de têtes et autres pacotilles pour le Club Diogène , Le
Le moins qu'on puisse dire, c'est que le club Diogène n'a pas froid aux yeux. Qu'est-ce que le club Diogène ? Une joyeuse bande de mabouls qui a choisi, pou...
Sorcières de North Hampton - Les Sorcières de North Hampton - Les
Melissa de la Cruz, auteure de la série pour adolescents "les vampires de Manhattan", signe ici un roman fantastique pour adulte "Les sorcières de North Hampt...
Zâa 1 - Le Passeur Zâa 1 - Le Passeur
Michel Quintin nous propose aujourd'hui une série en six volumes, "Zaa", dont les deux premiers reprennent une publication de 2007 de chez Milan jeunesse "Le...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...