Pas de Merlin 2, Le - Brocéliande
Genre: Fantasy , Cycle Arthurien , Féerie
Pays d'origine: France
Editeur: Pocket
Collection: Fantasy
Auteur: Jean Louis Fetjaine
 

C'est aux collines de Presli en ce jour sombre du Samain (La toussaint aujourd'hui) que Merlin fut traversé par l'esprit des morts. Mort lui-même et revenus d'entre les trépassés, pour accomplir sa destinée. Nécromant et mage parmi les mages, Merlin fuit maintenant un pays en proie à la guerre, un pays qui ne veut plus de lui, rongé par la nouvelle religion qui voit en lui le fils du diable. C'est avec son fidèle ami, le moine Blaise, alliance du païen et du chrétien en plein doute, que le jeune homme, à la chevelure devenue blanche, accoste sur l'île de Battha, quelque part au large de notre cher Bretagne. Il laisse derrière lui, Rydec roi dépassé par les événements militaires, un amour inachevé avec Guendoloena et une mère mourante, mais il part tout de même, en quête de ses origines, là ou tout commence : Brocéliande la belle, Brocéliande la mythique, le coeur de toute cette légende...

Comme pour le premier tome, Le Pas de Merlin, il faut voir ce roman comme un astucieux mélange d'événements historiques et mythiques, et encore plus, comme un roman d'initiation, une quête que Merlin doit mener seul. Ici, c'est un enfant qui devient adulte, qui comprend le poids de ces responsabilités et l'influence de la magie et du petit peuple sur notre monde déchiré par la haine et le fracas des armes. Mais Fetjaine va encore plus loin, en montrant la mise en place de la religion chrétienne, l'absurdité de ces dogmes et de ces gens d'églises prêt à tout pour brûler le soit disant hérétique. C'est fait avec une grande subtilité et toujours en opposition avec le concept de nature fantastiquement mis en scène dans ce roman.
Il faut alors absolument entendre parler les Elfes, les écouter deviser sur le bien le mal et la nature encore et toujours. Ce sont des pages inoubliables, malheureusement trop longues pour que je puisse les reproduire ici, mais croyez moi sur parole, c'est sublime ! Car, c'est dans cette mythique forêt, Brocéliande, que se trouvent les réponses, là où reposent les sept Bandrui, mi arbres, mi bonnes fées qui offrent bien plus de présent et d'aide que le soit disant Christ et qui éclaireront Merlin de leurs connaissances et de leurs dons ! Voilà des passages d'une poésie hallucinante. Il y a bien plus de dieux dans ces forets que ce l'on pourra en trouver aux cieux, bien plus de philosophie chez Gwydian, l'elfe aîné de la foret que n'importe où ailleurs. Vous allez pénétrer tout une mythologie, toute une symbolique que vous n'êtes pas prêt d'oublier ! A cela s'ajoute des scènes de batailles monumentales, avec une mise en scène sublime.
Nous sommes alors portés par un souffle nouveau et dés que l'on a refermé le livre, et son inoubliable histoire, nous n'avons plus qu'une idée en tête, retrouver Brocéliande et sa magie. Pour moi, vous l'aurez compris, il s'agit d'un livre majeur pour sa finesse, sa poésie, son intelligence et pour son histoire fabuleuse. Maintenant, je pense sincèrement que l'on ne peut pas saisir toute la portée de ce roman si nous ne nous sommes pas égarés au moins une fois dans ce lieu étrange, si nos pas n'ont pas frôlé au moins une fois ces chemins habités d'invisibles êtres, loin de tout ou presque... Le Pas de Merlin et Brocéliande, sont des lectures obligatoires !

Note : 9/10

Ouglouk

Vote:
 
7.00/10 ( 4 Votes )
Clics: 3224
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Zone 1, La : Les aventures d'Edwin Robi Zone 1, La : Les aventures d'Edwin Robi
  A partir du 22 juin 2012 l'éditeur Michel Quintin se propose de faire découvrir aux plus jeunes d'entre nous, une nouvelle auteur québécoise : Stephanie...
Importance de ton regard, L' Importance de ton regard, L'
Sur la couverture de "l'Importance de ton regard", trois choses attirent d'emblée l'attention du lecteur, le captivent et le subjuguent (et je pèse mes mots...
Chasse sauvage du colonel Rels, La Chasse sauvage du colonel Rels, La
"Lorsque la fantasy se perd dans les méandres de l'histoire" nous dit le quatrième de couverture, un petit peu fabulateur, car s'il est bien question d'hist...

Autres films Au hasard...