Succubus Shadows
Titre original: Succubus Shadows
Genre: Romance , Urban Fantasy , Bit-Lit , Démons
Année: 2010
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Bragelonne
Collection: L'Ombre de Bragelonne
Auteur: Richelle Mead
Traducteur:
Benoît Domis
Sortie VO: 2010
Illustrateur: Anne-Claire Payet
 

Cinquième et normalement avant-dernier tome des aventures de la belle Georgina Kincaid, succube au service de l'enfer, libraire et déprimée chronique, Succubus Shadows est dans la droite lignée des quatre tomes précédents: drôle et à la fois triste, léger, terriblement accrocheur et addictif.

Si on aime cette série, pas de surprise, on rentre dans ce cinquième épisode comme dans un chausson et l'on poursuit les aventures et déceptions amoureuses de Georgina, le cœur de plus en plus brisé par son amour impossible ave Seth Morthensen l'écrivain à succès, son âme sœur et pourtant impossible amour qui a pris la décision d'épouser Maddie, l'une de ses meilleures amies et collègue. Bon, dit comme cela, cela peut paraître un peu cliché et surtout un peu confus, mais arrivé à ce stade de la série, c'est pourtant capital et très clair ! Difficile de ne pas tout vous révéler, surtout pour ceux qui n'auraient pas lu les tomes précédents (erreur à réparer de toute urgence, d'ailleurs !)
Alors bon, voir celui qu'on aime en épouser une autre ce n'est déjà pas forcément évident. Mais quand en plus on se voit élevée au rang de demoiselle d'honneur et qu'on doit prendre activement part aux préparatifs du mariage, cela devient même carrément déprimant… Et Georgina, qui n'avait déjà pas souvent le moral au beau fixe, en devient donc complètement bouleversée et encore plus morose.
Sauf que cerise sur le gâteau, une force mystérieuse vient s'en prendre à elle lors des moments où elle est la plus vulnérable et mélancolique, cherchant à l'attirer dans un piège fatal. Ce n'est donc pas gagné d'avance pour Georgina, vu qu'elle est tout le temps mélancolique ! Parviendra-telle à résister au chant des sirènes et à surmonter sa douleur devant le mariage de Seth ?
Avec Succubus Shadows, on en apprend un peu plus sur le passé de Gorgina par un drôle de procédé narratif lié à l'intrigue. Un peu déroutant et longuet au début, c'est finalement assez ingénieux et ce tome apporte son lot de révélations et de retournements de situation. Les choses avancent, c'est peu de le dire, et on sent poindre les révélations finales !

La série Succubus de Richelle Mead reste encore aujourd'hui l'une de mes séries préférées. Il y a quelque chose de tellement simple et évident, de tellement proche de nous dans cette histoire... On dévore les tomes, passant du sourire aux larmes en compagnie de la belle au cœur brisée, la plus fleur bleue et indécise des succubes. Personnellement je suis addict et j'ai encore une fois passé un excellent moment, toujours trop court et plein d'émotions, en compagnie de Georgina et de ses amis. C'est bon comme un grand bol de chocolat chaud un soir d'hiver…

Note: 9/10


Chaperon Rouge

 

A propos de ce livre :

- Site de l'auteur : http://www.richellemead.com/
- Site de l'éditeur : http://www.bragelonne.fr/

Vote:
 
7.00/10 ( 4 Votes )
Clics: 3316
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Quintessence Hiémale - Contes d’hiver Quintessence Hiémale - Contes d’hiver
  Quintessence Hiémale : derrière ce titre énigmatique se cachent quatre contes, petits bijoux de féérie et de merveilleux. Leur point commun : l'hiver...
Zone 1, La : Les aventures d'Edwin Robi Zone 1, La : Les aventures d'Edwin Robi
  A partir du 22 juin 2012 l'éditeur Michel Quintin se propose de faire découvrir aux plus jeunes d'entre nous, une nouvelle auteur québécoise : Stephanie...
Punk's Not Dead Punk's Not Dead
  Un peu plus d'un an après "Baroque'N'Roll" et tout juste six mois après "Âmes de verre", Anthelme Hauchecorne revient avec un nouveau recueil de nouvelle...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...