Car je suis Légion
Genre: Thriller-Polar , Mythologies
Année: 2005
Pays d'origine: France
Editeur: Pocket
Collection: Fantasy
Auteur: Xavier Mauméjean
 

Alors qu'il est encore un enfant, Sarban, Fils de Dagan, est amené par son père à Babylone afin de devenir Accusateur. Des années plus tard, Sarban est devenu un accusateur respecté mais Haraïm de Balaat, accusateur et apparenté à la famille royal, n'apprécie guère que ce fils de paysan soit devenu son égal et cherche à se débarrasser de lui. Les problèmes vont bientôt commencer car les prêtes ont décidé qu'il était temps pour les dieux Marduk et Inanna de se reposer et ainsi d'interrompre l'écoulement du temps et de l'application de la loi. Il n'y aura ainsi plus de règles et les habitants pourront répandre le chaos dans la cité pour que Tiamat puisse régner. Les accusateurs devront défendre la loi face aux hordes de Babyloniens décidés à détruire leur ville et à s'entretuer. Au milieu des combats, Sarban va remarquer un meurtre qui n'a pas de rapport avec la sauvagerie ambiante, qui semble avoir été prémédité avant l'arrêt du temps. Il va alors enquêter pour essayer de résoudre cette énigme.

La principale originalité de Car je suis légion est de situé son univers à Babylone sous le règne de Nabuchodonosor et d'arriver à rendre cette ville vivante au lieu d'en faire un simple décor. Xavier Mauméjean prend son temps pour expliquer les religions et les temples qui parsèment l'antique cité ainsi que les moeurs et coutumes des habitants sans transformer son livre en documentaire. Il décrit la cité, ses temples et ses bâtiments afin de rendre crédible son univers et son roman. Il arrive vraiment à donner au lecteur l'impression de visiter l'antique cité et de croiser ses habitants. Car son livre est loin d'être un simple voyage dans une ville exotique, il s'agit aussi d'un véritable roman policier avec une intrigue parfaitement ficelé contenant des fausses pistes et des rebondissements assez surprenants. Il n'hésite pas à montrer le sang couler lors des combats qui détruisent Babylone, ceux-ci, souvent très violent, participent à l'ambiance plutôt sombre de cette histoire. Plus que le traditionnel affrontement entre le bien et le mal, Xavier Mauméjean s'attache à montrer l'humanité et l'inhumanité des hommes à travers des portraits de personnages parfaitement définis que ce soit les accusateurs ou les simples autochtones.
Mais ce qui fait vraiment le charme de ce roman, c'est la plume de l'auteur à la fois fluide et très précise, elle promène le lecteur dans Babylone avec un rythme soutenu et sans fausse note malgré une fin quelque peu prévisible mais tout à fait prenante. Car je suis légion est une lecture très agréable et plutôt intelligente, un polar historique vraiment surprenant et qui mérite d'être découvert. Il fait également de Xavier Mauméjean une plume à suivre dans les littératures de l'imaginaire françaises. Car je suis légion est une oeuvre courte et dense qui ne laissera pas indifférent.

Note : 8/10

Stegg

Vote:
 
5.13/10 ( 8 Votes )
Clics: 4363

2 commentaire(s) pour cette critique

Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Feux de l'Armure, Les Feux de l'Armure, Les
Quand on pense fantasy humoristique, on pense forcément Pratchett. Pourtant, d'autres s'y essayent, ne serait ce que Piers Anthony et son cycle de "Xanth" qu...
Nation Nation
Pratchett est, évidemment, mondialement connu pour "les annales du disque-monde" ainsi que pour les romans du disque-monde. Il a également commis quelques a...
Gagner La Guerre Gagner La Guerre
Benvenuto Gesufal n'est pas quelqu'un de recommandable, loin de là. C'est l'homme de main de Leonide Ducatore, chef de l'une des familles les plus puissant...

Autres films Au hasard...