Mages de Westil 1 - La Porte perdue, Les
Titre original: The Lost gate (Mither Mages)
Genre: Urban Fantasy , Fantasy , Mythologies
Année: 2011
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: L'Atalante
Collection: La Dentelle du Cygne
Auteur: Orson Scott Card
Traducteur:
Jean-Daniel Brèque
 

Les anciens dieux vivent bel et bien parmi nous, cachés et invisibles à nos yeux. Ils sont également à l'origine des histoires de fantômes et des contes de fées. Seulement, ils sont de plus en plus faibles depuis que Loki a fermé les portes menant à Westil, devenu ainsi l'ennemi juré des dieux impuissants. Appartenant à une famille du nord, Danny est soupçonné d'être un Drekka, un dieu sans magie destiné à être exécuté par ses propres parents. Mais un accident avec ses cousines va lui faire prendre conscience qu'il est un Portemage.
Or s'il y a bien quelques choses de pire pour les familles que les Drekka, c'est un Portemage, un être capable de créer des portes et qui pourrait relancer les guerres entre dieux. Ayant le choix entre être sacrifié par les siens et s'enfuir, Danny choisit bien entendu la deuxième option. Cet adolescent qui vivait de manière plus qu'anachronique va donc se retrouver sur les routes de l'Amérique contemporaines, lieux qui recèle autant de dangers potentiels que d'alliés inattendus.

Un nouveau roman et, en prime, un nouvel univers créé par Orson Scott Card est toujours un petit événement, quelque chose qui titille la curiosité. Cet auteur est en effet derrière des saga comme celle d'"Ender", "Alvin le Faiseur" ou encore "Terre des origines" ainsi que de roman comme "Enchantement" ou "Les maîtres chanteurs", des histoires ayant souvent reçu des sucés critiques et publiques.
Dans ce roman comme dans ces cycles, le héros est un adolescent, même deux ici, mais on y reviendra, plutôt mal dans sa peau et rejeté par les siens. Ici, il s'agit du jeune Danny qui pense être un Drekka, un être sans pouvoirs dans une famille où tout le monde en a un. Il en est devenu le bouc-émissaire de ses cousins et un paria pour ses oncles, Danny leur rappelant qu'ils sont de moins en moins puissant.
En effet, la seule manière pour les familles d'accentuer leurs pouvoirs étaient de prendre des portes vers Westill, le royaume des dieux, or ces dernières ont été détruite par Loki, un puissant Portemage. Tous ceux possédant cette magie sont désormais proscrits et exécutés, car il pourrait donner un avantage inégalable à leur famille et provoquer de nouvelles guerres. Danny, déjà un mouton noir, n'aurait donc pu espérer avoir pire magie.
Voilà donc ce gamin surdoué, un autre point commun avec d'autres héros de l'auteur, parti sur les routes, devant survivre seul et fuir une famille qui veut sa mort. De plus, il devra découvrir les secrets de sa magie par lui-même, puisqu'il est le premier Portemage vivant depuis longtemps. Il va donc devoir se lancer dans une quête périlleuse afin de se trouver lui-même, même s'il trouvera quelques amis sur sa route.
Le deuxième adolescent dont il est question s'appelle Boulette est amnésique et également un Portemage, mais il vit dans un royaume médiéval où la magie existe au vu et au su de tout le monde. A l'instar de Danny, il se fera discret et utilisera sa magie à ses fins, des fins bien plus cupide et immorale puisque le jeune homme semble ambitieux et manipulateur. Lui aussi semble donc chercher qui il est et d'où il vient.
A l'instar de nombreux romans de fantasy, La Porte perdue contient donc une quête initiatique assez légère, mais l'univers qui n'est pas sans évoquer "American God" de Neil Gaiman et la plume d'Orson Scott Card font la différence. Le roman est donc un agréable divertissement, peut-être une simple mise en bouche avant que cette série ne prenne plus d'ampleur, car elle en a le potentiel. Orson Scott Card semble s'amuser de ses personnages, dont certains sont carrément loufoques, et prendre plaisir à mettre en place son système de magie.

Bref, ce roman contient une bonne part de ce qui fait le charme de l'oeuvre de card, un héros adolescent en but aux siens et devant se trouver, mais il manque aussi la dureté qui fait l'autre part de charme de cette oeuvre. Ceci dit, le ton plus ludique de ce roman le rend également très agréable à lire. Cette petite distraction littéraire écrite par un maître de la SF et de la fantasy constitue donc un agréable plaisir de lecture.

 

Note : 8:10

 

Stegg

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'auteur : http://www.hatrack.com/

- Site de l'éditeur : http://www.l-atalante.com/

Vote:
 
8.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 3575
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Imriel 2 : La justice de kushiel Imriel 2 : La justice de kushiel
  "La justice de Kushiel" est le cinquième volume dont Jacqueline Carey situe l'action en Terre D'Ange, ce royaume à la fois si familier mais aussi si déli...
Une aventure de Jill Kismet

 2 - La prière du chasseur

 Une aventure de Jill Kismet

 2 - La prière du chasseur


  Les éditions Orbit publient un nouveau roman de Lilith Saintcrow : cette fois c'est Jill Kismet qui nous revient dans "La prière du chasseur". Alors que l...
Europole - Guide de résistance dans la titanopole rétrofuturiste Europole - Guide de résistance dans la titanopole rétrofuturiste
A l'instar des romans "Nephilim" ou "Abyme", ce livre est tiré d'un jeu de rôle créée par la société Multisim. Cet univers qui avait donné jour au roma...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...