Troie 1 - Le Seigneur de l'Arc d'Argent
Titre original: Lord of the Silver Bow-Troy
Genre: Guerre , Fantasy , Mythologies , Fantasy Historique , Heroic Fantasy
Année: 2005
Pays d'origine: Angleterre
Editeur: Bragelonne
Auteur: David Gemmell
 

Il est des mythes que tout le monde connaît ou presque. Qui n'a jamais entendu parler d'Ulysse et de son odyssée ? Qui n'a jamais entendu le fracas du glaive d'Hector lors du siège de Troie ? La Grèce antique est l'une des périodes les plus intéressantes qui soient et bon nombre d'auteurs se sont essayé à la réécriture de ces mythes et légendes qui sont immortelles.

Avant de mourir, David Gemmell entamait une nouvelle trilogie sobrement intitulée Troie. Tout est dit... L'auteur de Légende avait décidé de s'attaquer à la réécriture de ce mythe et la trilogie sera finalement terminée par sa femme en fonction des notes laissées par l'auteur.


Avant de continuer je dois vous avouer une chose : c'est la première fois que je lisais du Gemmell. Bien sûr, comme tout lecteur de fantasy, j'avais entendu beaucoup de bien sur ses écrits. Pourtant, malgré l'un des plus beau final qu'il m'est été donné de lire, je reste quelque peu mitigé à la fin de la lecture de ce premier tome. Le Seigneur de l'arc d'argent (titre du tome) est un livre ou l'on parle beaucoup de héros, de ceux que la peur n'effraie pas, de ceux qui se jettent au combat sans hésiter, mais des combats il y en a peu... On m'avait parlé de Gemmell comme du maître des scènes d'action et il est vrai que lorsqu'elles arrivent, trop tardivement certes, elles sont sublimes. Mais j'ai trouvé pour ma part que le ce premier tome manquait un peu de rythme ou pour être plus précis, que la plume de l'auteur partait sur un faux rythme. Calme pour s'accélérer puis à nouveau calme, le lecteur croit que tout décolle et non...

Reste que ce premier tome se lit facilement et que la part belle est surtout faite à la préparation de ce qui va suivre et à la présentation des personnages. L'histoire est avant tout vue par le regard d'Hélicon, jeune prince de Dardanie, connu aussi sous le nom de Enée, qui a refusé le trône préférant voguer sur la mer verte, monté des projets fous avec l'aide d'armateurs et traqué les pirates Thraces pour assouvir une vengeance toute personnelle... Pour ceux qui ne connaissent pas, je préfère ne pas en dire trop. Le personnage d'Hélicon est passionnant et on en apprend beaucoup sur lui grâce à son père adoptif : Ulysse.


Ce qui est passionnant dans l'ouvrage, c'est que Gemmell ne fait pas intervenir les dieux, la magie ou le surnaturel, mais nous plonge en plein coeur de l'histoire et au détour des pages on en apprend beaucoup sur la marine Grecque, la construction des citées et autres détails militaires. Ulysse est ici avant tout un voyageur infatigable et un conteur hors paire, sorte de double de Gemmell. L'auteur profite de cet ouvrage pour rendre un superbe hommage à l'une des plus grandes civilisations que l'humanité ait connue mais il en profite aussi pour définir ce qu'est le héros d'après lui, au risque de se répéter un peu : celui qui dompte la peur sans la rejeter.

Hélicon n'est pas le seul personnage de cette histoire, il faut aussi compter sur un autre personnage trouble : Argurios, un mycénien, un pirate ennemi juré d'Hélicon. Mais le destin se jouant de nos personnages, Argurios s'avèrera bien différent de ce qu'il semble être. Personne ne née mauvais ou barbare, on le devient... Le destin et la bravoure aussi, puisque c'est ce qui fait vivre les personnages de Gemmell et vous change un homme...

Alors bien sur je m'attendais à un peu plus d'action et j'ai été un peu déçu, mais ne croyez pas que Le seigneur de l'arc d'argent est complètement dépourvu de ce genre de scènes. Non ! Vous assisterez à des combats en pleine mer, des moments de pure émotion, des combats et des tentatives d'assassinat, des complots et de l'amour. Clairement, si Gemmell par la suite arrive à accélérer le rythme de sa trilogie on pourrait bien être face à un pure chef-d'oeuvre. L'auteur arrivant à rendre vivant toute une période de l'histoire, avec des personnages passionnants (Cassandre et Andromaque entre autre !) et encore une fois un final époustouflant. Avec ce premier tome, on touche l'aventure du bout des doigts, la légende prend vie sous nos yeux et à la fin on n'a qu'une envie, plonger dans le tome suivant pour savoir (même si on s'en doute un peu quand même) quel va être le destin de ces hommes et de ces femmes pris dans la mouvance de l'Histoire. Un très bon premier tome mais j'attendrais surtout la suite avant de crier au génie.


Note: 8/10

Le Cimmerien

 

A propos de ce livre:

 

- Site de l'éditeur: http://www.bragelonne.fr/ 

Vote:
 
7.83/10 ( 6 Votes )
Clics: 3215
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Syndrome de la page noire, Le Syndrome de la page noire, Le
Tout le monde a déjà entendu parler du syndrome de la page blanche mais quid de la page noire? Jacques Fuentealba a heureusement décidé de combler nos lacun...
Chansons de la Terre Mourante 2 Chansons de la Terre Mourante 2
Il s'agit donc du second volume de l'anthologie hommage à Jack Vance et à son cycle de la terre mourante dont on retrouvera le soleil en train de s'éteindr...
Fantôme du Roi, Le Fantôme du Roi, Le
Un nouveau Gemmell, c'est normalement synonyme de bonne nouvelle, hélas ça n'a pas été le cas cette fois, il semble en effet que Bragelonne arrive en fond ...

Autres films Au hasard...