Ange de la nuit 1, L' - La voie des ombres
Titre original: The way of Shadows. The night Angel Trilogy
Genre: Fantasy
Année: 2009
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Bragelonne
Auteur: Brent Weeks
Traducteur:
Olivier Debernard
 

Sitôt refermé L'ange de la nuit, vous savez que vous venez de lire un grand roman de fantasy. L'éditeur compare l'écriture de Brent Weeks à celle de Scott Lynch, Robin Hobb et David Gemell. Pour Lynch je ne saurais trop dire puisque je n'ai encore jamais eu la chance de le lire, mais pour le reste c'est vrai puisque l'on retrouve ici des assassins qui font leur apprentissage, des combats épiques et bien plus que ça encore et c'est d'ailleurs ce qui fait toute la force du roman...

L'ange de la nuit n'est pas un ouvrage de fantasy, il est pour moi un ouvrage de toutes les fantasy et il pourra plaire à un large public, une oeuvre universelle en quelque sorte ! Il y a de la fantasy sombre, voire très sombre et violente, de la magie étrange, des combats titanesques, des complots superbement mis en scène, nous proposant un twist quasiment à chaque page, une prophétie mais qui n'est là qu'en toile de fond, qu'il nous faut plus deviner qu'autre chose. Bref, L'ange de la nuit est un véritable chef-d'oeuvre, une lecture obligatoire et que j'ai plus qu'aimé !


Tout commence dans le Dédale, ce lieu où se déversent les ordures de toute une ville, ce lieu sale qui est complètement tombé sous la coupe des Guildes. A la tête de chacune de ces Guildes, un chef, violent, brutal qui lui-même est sous la domination Sa'Kagué, une organisation mystérieuse qui semble tirer son profit du crime et du mal. Qui est à la tête du Sa'Kagué ? Qui le dirige ? Quel est vraiment son but ?

Azhot vit donc dans le Dédale, dans cette puanteur où l'on a que deux choix : vendre son corps ou voler. Le jeune garçon a choisit la première solution. Mais voilà , il est membre de la pire des guildes avec à sa tête le pire des hommes : Le Rat. A ce dernier on ne donne pas que son argent car Le Rat aime les jeunes garçons et les jeunes filles, il aime le sexe violent, très violent. Brent Weeks, dans cette première partie, ne nous épargne rien, torture, viols, lacération et dialogue cru, très cru. On est loin des oeuvres de fantasy paisibles et édulcorées, non, on plonge ici dans l'horreur.

Azhot n'en peut plus de cette vie et on le comprend. Alors quand le Rat viole son meilleur ami et qu'il défigure l'amour de sa vie, s'en est trop, il est temps pour lui de changer. Et au-dessus de cette ville plane une autre ombre, celle des pisses culottes, des terribles assassins qui règlent leur compte au roi, comme à tout ceux qui ne suivent pas les règles du Sa'Kagué... Le meilleur assassin de la ville est un certain Durzo Blint, un personnage énigmatique. Azhot veut apprendre le métier avec ce dernier. Suivant les rites d'initiation violents, le jeune garçon arrive à se faire embaucher par le terrible assassin. Mais est-ce vraiment mieux que d'être un pauvre ? Azhot ne va-t-il pas y perdre son âme ? Il n'y a qu'un crédo : la vie n'est rien, nous ne sommes que des cadavres ambulants... Commence alors l'apprentissage et la découverte d'un nouveau monde, peut-être encore plus violent, plus mesquins, plus dangereux que le précédent, celui du Dédale, et rempli de trahisons, de complots et autres...


Ce qui marque en premier lieux dans L'ange de la nuit, c'est sa violence, l'écriture de Brent Weeks ne recule devant rien, tant au niveau des dialogues, qu'au niveau des situations et rien ne nous est épargné. Je qualifierais ce premier tome de Dark Fantasy sans hésiter. Il est rare de dire d'une oeuvre de fantasy qu'elle n'est pas à mettre entre toutes les mains. Et pourtant c'est le cas ici !

Mais L'ange de la nuit, encore une fois, ce n'est pas que ça ! Chaque page est une découverte, un nouveau complot, une nouvelle ombre qui vient s'ajouter au sombre tableau et alors impossible de relâcher le livre, tant le suspens est haletant ! Limite insoutenable !

Brent Weeks nous narre alors le tortueux apprentissage d'Azhot qui deviendra Killar, un assassin redoutable et L'ange de la nuit devient alors une sorte de roman d'apprentissage, au même titre que l'Assassin royal, sauf qu'ici le ton est bien différent. Plus violent bien sûr, mais aussi plus épique, avec des combats à revendre, mise en scène d'une façon sublime, une tendance aussi à l'Héroïc Fantasy et de ce fait un ton moins contemplatif, plus relevé que chez Hobb.

Le personnage crée par Weeks est stupéfiant et on le suit de sa prime enfance jusqu'à sa vingtaine et peu à peu on voit les changements s'opérer en lui qui sont à la fois dû aux apprentissages de la vie mais aussi à autre chose... Qui est vraiment ce jeune garçon dans ce monde où tout le monde semble avoir ses secrets ? Quelle est sa vraie destinée ? Est-il fait pour ce métier, ne risque-t-il pas de perdre son âme ? L'heure des choix arrive vite, trop vite pour le jeune garçon, la destinée est en marche !

Ce premier tome réunit tous les ingrédients de ce qui se fait de mieux en Fantasy et il est pour moi un chef-d'oeuvre ! Un univers, un background sombre et original, des personnages hauts en couleurs, des scènes d'une rare violence, à la fois touchantes et épiques pour au final une oeuvre désespérément sombre, certainement l'une des meilleures lectures que Bragelonne nous est offert, du moins pour moi. Et je ne vous ai pas encore tout dit sur l'oeuvre, histoire que vous gardiez le suspens, qui est absolument génial, lors de cette lecture qui est à mon avis obligatoire !

Je n'ai plus qu'à attendre la suite et je piaffe déjà d'impatience !!


10/10

Le Cimmerien

 

A propos de ce livre:

 

- Site de l'éditeur: http://www.bragelonne.fr/

Vote:
 
7.21/10 ( 19 Votes )
Clics: 5606
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Emprise des rêves, L' Emprise des rêves, L'
Attention ! Ce roman est la suite de "Suleyman" du même auteur et il va être difficile d'en parler sans raconter la suite du précédent. Du coup, si vous n...
Thongor 2 Thongor 2
Après un premier tome, le barbare créé par Lin Carter est donc de retour pour de nouvelles péripéties qui concluront cette saga. Après un premier tome p...
Grimoire de Korylfand, Le Grimoire de Korylfand, Le
Je crois, mais peut-être que je me trompe, que beaucoup de jeunes lecteurs de fantasy sont venu à ce genre grâce au chef-d'œuvre de Peter Jackson "Le seig...

Autres films Au hasard...