Critiques par genre Recueils de nouvelles Ballons dirigeables rêvent-ils de poupées gonflables ?, Les
Liste alphabétique Derniers ajouts Plus regardés Mieux notés
Ballons dirigeables rêvent-ils de poupées gonflables ?, Les
Genre: Recueils de nouvelles
Pays d'origine: France
Editeur: ActuSF
Collection: Les 3 Souhaits
Auteur: Karim Berrouka
 

Derrière ce titre qui semble faire clairement référence à Dick se cache un recueil de nouvelles qui n'a rien avoir avec l'auteur d'Ubik ou du Maître du haut-château et ne contient même pas une nouvelle de science-fiction. L'ex chanteur des Ludwig Von 88 est aujourd'hui passé à la littérature avec deux novella "La Porte" et "Cyclone", deux textes très différents à l'instar de ceux présent dans cet ouvrage.

Le recueil commence par L'histoire commence à Falloujah qui se déroule durant la bataille qui avait opposé soldat américain et armée irakienne. On y suit une femme qui vient de perdre toute sa famille et qui va se retrouver aider par un Djinn, bien décider à l'aider à trouver une seconde chance. Cette nouvelle qui n'est pas sans rappeler "Logique d'ensemble" d'Anthelme Hauchecorne s'indigne contre la guerre avec un texte fantastique réussi.
Trois autres nouvelles sombres seront présentes dans ce recueil dont Elle, un polar racontant la traque d'un tueur en série, une histoire classique, mais l'écriture de Karim Beroruka qui s'installe dans la psyché des personnages plutôt que dans leurs actes, donnant l'impression que le texte est écrit en sensation. Il rend ainsi un polar assez classique en un texte passionnant et étrange, plutôt fascinant dans sa construction.
Les deux autres textes sombres "Dans la terre" et "le cirque des ombres" qui conclut le recueil sont des histoires plus fantastiques ainsi dans la première, un individu essaye de donner la vie à de la boue depuis un bunker tandis que la seconde met en scène le directeur d'un cirque un peu particulier pour un public qui l'est aussi. Deux textes qui respirent la tragédie, celle de leurs personnages principaux, lancés tous deux dans des quêtes désespérés.
Heureusement, il y a des textes plus drôles comme "Concerto pour une résurrection" où l'on va découvrir que le métro parisien abrite de drôle d'individus, pas totalement inconnus, qui vont lancer le personnage principal à la poursuite d'une révélation. Un texte qui derrière une forme hilarante rend hommage à la musique, à la vrai, à celle qui vient des tripes et du coeur. Quoi de plus logique pour cet ancien chanteur ?
Dans une autre nouvelle, il s'intéresse aux dames blanches, ces femmes silencieuses prises en stop qui disparaissent dans un hurlement, mais l'auteur modernisent leur garde-robes, leur donnant un look plus aguicheur. Seulement, les conducteurs croisés dans le texte ont un grain que ce soit le chauffeur un brin beauf ou le couple BCBG. Ce texte est juste à mourir, que ce soit pour la description des conducteurs ou pour le destin des dames blanches.
Trois textes de fantasy sont également présent, tous les trois assez différent, puisque le premier met en scène une guerre entre humains et fées durant une uchronie. Karim Berrouka construit parfaitement l'univers de cette nouvelle plutôt triste, contant l'amitié impossible entre une fée et un garçon. Une nouvelle un brin pessimiste qui montre la féerie sous un mauvais jour, mais ne dresse pas un meilleur portrait des hommes.
"Jack et l'homme au chapeau" revisite "Jack et le haricot magique" sauf que là, Jack est un ado tout ce qu'il y a de plus classique qui va être poussé par l'homme au chapeau à faire ses devoirs. Ce texte se moque sans subtilité des contes de fées et de leur morale, tandis que "De l'art de l'investigation" met en scène un détective privé qui va devoir retrouver le trésor de trois nains. Cette enquête policière est plutôt drôle et la révélation du coupable guère étonnante, mais cocasse.

En conclusion, on a le droit à une interview assez drôle de l'auteur sur sa courte, mais intéressante carrière littéraire. Les nouvelles sont donc variées et l'humour présent dans les textes comiques varient assez pour offrir de la diversité. Cette dernière est d'ailleurs comblée par les autres textes qui démontrent que Karim Berrouka a une plume variée, passant d'un style et d'un sujet à l'autre sans difficulté.

 

Note : 8/10

 

Stegg

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'éditeur : http://www.editions-actusf.fr/

Vote:
 
8.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 1541
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Jardin des délices, Le Jardin des délices, Le
Qui parle? Qui dort? Qui est mort? Qui est dans le coma? Je ne sais pas. Qu'ai-je lu? J'en sais rien non plus. D'ailleurs je n'ai pas lu, j'ai hurlé des mots...
A l'ombre des falaises A l'ombre des falaises
Cornouailles, début du XXème siècle, Elisabeth, jeune aristocrate qui vient de perdre son père, vit avec une mère excentrique mais très religieuse et une ...
Douce nuit, Maudite nuit Douce nuit, Maudite nuit
Tout le monde connaît l'épiphanie, la visite de trois rois mages à un nouveau né dans une étable de Bethléem, ce qui donne lieu de nos jours à une fêt...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...