Cimetière des astronefs, Le
Genre: Humour , Extraterrestres , Space-Opéra , Science-fiction
Année: 1991
Pays d'origine: France
Editeur: Fleuve Noir
Collection: Anticipation
Auteur: Michel pagel
 

Gaba est un trafiquant qui a traversé la galaxie a bord de son vaisseau Betty et connu pour beaucoup de raisons parfois bonnes, parfois mauvaises et quelques fois embarrassantes. Alors qu'il effectue une livraison, son employeur actuel lui propose de retrouver un endroit mythique: le fameux cimetière des astronefs où ces derniers vont donc mourir lorsqu'ils s'estiment irréparables. Le truand espère bien y trouver dans ce lieu le secret de la vie éternelle. Gaba va donc devoir accepter cette mission et essayer de découvrir un endroit que personne n'a jamais vu et qui peut tout aussi bien être une légende...

 

Dans ce roman, Michel Pagel se permet de parodier le space-opéra en se moquant de tous les clichés qu'on peut y trouver : des races extraterrestres farfelues, un jargon scientifique totalement inventé et un exotisme déroutant. Mais le plus intéressant, ce ne sont pas tous ces éléments, même si ça participe à l'ambiance du bouquin. Car il y a aussi Gaba, notre brave héros, qui va faire les frais de son aventure. Il va vivre des péripéties aussi hilarante qu'improbables et ses répliques tranchantes semblent avoir été signées par Michel Audiard. Il va se retrouver avec une héroïne bipectorale et télépathe et son vaisseau va se mettre à lui parler sans qu'il sache comment ça se produit. Bref, on rigole pas mal à la lecture de cet ouvrage.

 

Mais Michel Pagel ne fait pas que parodier la SF, il écrit également un roman accrocheur qui captive le lecteur et s'offre même un délire métaphysique dans les dernières pages, mais un délire aussi surprenant qu'amusant. Si Fredric Brown ou Douglas Adams ne semblent pas éloignés, des auteurs plus sérieux semble également avoir servi d'influence. à‡a donne ce côté à la fois humoristique et un côté roman d'aventure plutôt plaisant. Et l'auteur nous offre heureusement un rebondissement final en forme de gag pour nous rappeler que tout ceci n'est pas sérieux, qu'on est là pour se divertir et s'amuser sans se prendre la tête.

Finalement, "Le cimetière des astronefs" est un roman ( voire une novella car il vraiment trop court) sympathique, pas prétentieux, ni prise de tête et très agréable à lire. Il nous rappelle que le space-opéra n'est pas que des cycles interminables ou des romans de hard-science incompréhensibles. Michel Pagel a compris que ce qui primait avant tout dans le genre, c'est le voyage proposé et il nous propose donc un voyage original et singulier. Ce livre qui pourrait sembler alimentaire est donc plutôt réussi.


Note : 8/10

 

Stegg

 

A propos de ce livre :

 

- Cet ouvrage a été republié dans le recueil "Les escargots se cachent pour mourir" qui contient également le roman "Pour une poignée d'helix pomatias", le N°1628 de la collection Anticipation de Fleuve Noir.

Vote:
 
7.00/10 ( 4 Votes )
Clics: 3876
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Fille des chimères Fille des chimères
  Karou, orpheline et étudiante en art aux cheveux bleus, dessine sans cesse des personnages fantastiques dont elle affirme qu'ils existent. De plus elle pas...
Traité des Anges, Le Traité des Anges, Le
L'angéologie est à la mode depuis quelques années déjà et la vague du new age et le revirement brusque d'Anne Rice qui a abandonné les vampires pour se ...
Maître de la matière Maître de la matière
Alors qu'on l'attendait avec la fin de la trilogie entamée dans "Black*Out", Andreas Esbach, l' auteur "Des Milliards de tapis de cheveux" et du "Dernier de ...

Autres films Au hasard...