Monades Urbaines, Les
Titre original: The World Inside
Genre: Dystopie , Classiques , Science-fiction
Année: 1971
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Livre de Poche
Collection: Science Fiction
Auteur: Robert Silverberg
 

An 2381. Population mondiale : 75 000 000 000 d'êtres humains. La surpopulation le fléau des temps à venir ? Non, car les habitants de la Terre ont trouvé une réponse à la croissance démographique : ériger des Monades, de gigantesques tours de 1000 étages ou vivent les hommes en parfaite harmonie et leur faire mener une existence parfaitement aseptisée, une existence basée sur le parfait équilibre entre les individus et l'absence totale de querelle et de désirs refoulés. Dans les Monades, un seul mot d'ordre : "Croissez et multipliez". On naît pour se reproduire et l'enfantement et la croissance démographique sont les seuls buts de la vie. La liberté sexuelle est totale, pas de propriété, pas de jalousie, pas de sentiments de possession ni d'exclusivité pour ne pas crée l'envie et tomber dans la discorde.

Car l'existence paisible dans une Monade tient à cet équilibre précaire qui fait que chacun se doit d'être "onctueux", de ne pas penser, de ne pas se rebeller, de toujours accepter le plaisir de l'autre. Quiconque enfreint le règlement sera taxé "d'anomo" et sera aussitôt éliminé. Le système bien huilé de la Monade, ce système exemplaire et idéal, ne supporte aucune réflexion, aucune friction, aucune rébellion. C'est le prix à payer pour pouvoir dépasser les limites fixées par la terre, pour pouvoir peupler jusqu'à l'infini une planète devenue depuis longtemps bien trop petite pour contenir tous ses habitants. Les habitants des Monades n'en sont jamais sortis, il ne connaissant ni la sensation du soleil sur leur peau ni celle du vent dans leur cheveux. Ils vivent enfermés dans des tours rigides et hiérarchisées, dans un microcosme au bonheur factice et aseptisé sans jamais avoir connu autre chose, dans une promiscuité qui est pour eux le summum de l'évolution humaine.

 

Nous allons donc suivre pas à pas certains des habitant de la Monade 116 et découvrir, chapitre après chapitre, personnage après personnage, le fonctionnement de cette monade et la vie qu'y mènent ses habitants. Chaque chapitre peut être lu comme une nouvelle indépendante (les Monades urbaines est en effet initialement paru sous forme de série dans la revue Galaxie) et l'ensemble forme un tout parfaitement cohérent. Il y a parmi eux Micael l'électronicien et sa soeur Micaela, incapables de se soumettre parfaitement à l'ordre des Monades, Jason l'historien spécialiste du XXè siècle, Siegmund Kluever, la tête pensante promis dès ses 15 ans aux plus hautes sphères dirigeantes ou encore Dillon Chrimes, le joueur de vibrastar, l'instrument clé d'un orchestre cosmique. Chaque chapitre est une tranche de vie pour nous expliquer le fonctionnement de la Monade et nous montrer combien est fragile cet équilibre basé sur le sens communautaire poussé à l'extrême. La Monade est le symbole de la liberté complète mais en réalité, c'est là la disparition de toutes les libertés individuelles...


Les Monades urbaines est à ce jour le meilleur roman de Robert Silverberg qu'il m'ait été donné de lire. Une dystopie intelligente et fourmillante d'idées sur l'avenir de l'homme. La surpopulation est l'une des peurs de l'humanité, Silverberg nous en offre une vision à nous glacer le sang... Bien sûr, ce roman est aussi très fortement daté et l'on sent ici la très nette influence de la toute nouvelle libération sexuelle et le fort esprit communautaire de ce début des années 70 mais on passe au-delà sans aucun problème. Certains aspects du roman peuvent peut-être faire sourire (je pense notamment au vibrastar et aux orchestres cosmiques, véritable trip psychédélique sous acide !) mais l'ensemble de cette vision d'un futur possible est vraiment réussi et passablement troublant. De nombreuses réflexions sont soulevées dans cet ouvrage et le passage de la fuite de l'un des personnages à l'extérieur d'une Monades est vraiment marquant : pour ces êtres aseptisés, modelés malgré eux à une existence de promiscuité, un retour à une vie normale est-il réellement possible ? Et la thèse de Jason sur les évolutions génétiques entraînées par la vie Monadiale n'en est-il pas la plus simple expression ? Ne sommes-nous donc en réalité que la somme de notre environnement ? L'évolution humaine se base-t-elle sur une sélection des individus les plus adaptés à un mode de vie donné ? Et l'élimination radicale des êtres soit disant non adaptés (les anomos) entraîne-t-elle forcément une lente et progressive modification du patrimoine génétique de ces nouveaux hommes ? Autant de questions qui ont toujours trouvé de nombreux échos à toutes les époques et amènent vraiment à nous questionner sur cette vision terrible d'une humanité débordante, suffisante et une fois encore bien trop confiante en sa prétendue supériorité.

Les Monades urbaines est donc un excellent roman qui nous offre la vision d'une dimension glaciale et effrayante dans sa volonté de perfection et qui nous montre un avenir possible bien dérangeant. Ce roman s'inscrit en droite ligne dans les dystopies essentielles de votre bibliothèque de science-fiction et je ne saurais que trop vous recommander de le lire !


Note : 8,5/10

Chaperon Rouge

 

A propos de ce livre:

 

- Article sur le fonctionnement des Monades sur Wikipédia

Vote:
 
5.67/10 ( 3 Votes )
Clics: 5316
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Roublard Roublard
On semble bien loin des Annales du Disque-monde dans ce nouveau roman de Terry Pratchett, qui, pour cette fois, a décidé de faire revivre le petit peuple lo...
Stoner Road Stoner Road
Rock et littérature fantastique ont toujours fait bon ménage que ce soit avec des vampires rocker comme Lestat ou Timmy Valentine ou Metallica faisant réf...
Nation Nation
Pratchett est, évidemment, mondialement connu pour "les annales du disque-monde" ainsi que pour les romans du disque-monde. Il a également commis quelques a...

Autres films Au hasard...