Volonté du Dragon, La
Genre: Fantasy , Guerre , Science-fiction
Année: 2010
Pays d'origine: France
Editeur: Editions Critic
Auteur: Lionel Davoust
Illustrateur: Cyrielle Alaphilippe et Frédéric Navez
 

Dans l'anthologie Identités dirigée par Lucie Chenu paraissait l'année dernière une excellente nouvelle de Lionel Davoust intitulée "Bataille pour un souvenir". Cette nouvelle nous contait des personnages en guerre dans l'univers d'Evanégyre, un texte plein d'émotion sur un guerrier se battant grâce au sacrifice de ses souvenirs, luttant au prix de sa vie et de ce qu'il a de plus cher contre l'envahisseur. Nous retrouvons donc dans ce nouvel ouvrage de Lionel Davoust  l'étrange univers d'Evanégyre, l'auteur ayant choisi de faire se dérouler son premier roman dans le même monde  que sa nouvelle, largement acclamée, et ce à juste titre.
Nous retrouvons donc  les guerriers Asriens et leurs formidables armures de combats, des carapaces de métal se mouvant à l'aide de cristaux, qui teintent de SF mécha un univers au demeurant plus proche de la fantasy que de la science-fiction.

Le puissant Empire d'Asreth est en passe de conquérir l'univers entier. Tous les peuples se soumettent devant leur force de frappe, leur puissance et leur avancée inéluctable. Mais entre l'Empire d'Asreth et les derniers royaumes encore libres se dresse un tout petit pays, Qhmarr. Celui-ci refuse de se plier aux volontés des Asriens et ses dirigeants remettent sans cesse à plus tard leur réponse quant à l'occupation des Asriens de leur territoire.  Le Généralissime Vasteth va donc entrer en négociation avec les dirigeants et rencontrer un peuple replié sur sa foi, un  peuple pacifique et passéiste confiant en son avenir et en ses improbables possibilités de victoire sur l'Empire d'Asreth. Le Générallissime va donc avec un mépris non déguisé accepter de se plier au jeu proposé par les Qhmarri et engager une bien mystérieuse partie d'échecs avec le représentant de la foi des habitants de cet étrange pays, un enfant roi. Les Qhmarri sont prêt à miser toute leur existence sur des croyances ancestrale et sur un simple jeu et magie et machines vont désormais s'affronter en un combat à mort, se jouant à la fois sur le plan astral, métaphysique, mais aussi et surtout sur le plan humain. Une guerre passionnante et tragique qui entraîne le lecteur dans un combat époustouflant de réalisme, criant de désespoir et de trouvailles de génie...
Le Volonté-du-Dragon, c'est le navire Amiral, le plus puissant navire de la flotte asrienne. Un vaisseau énorme et sur lequel va se dérouler la majeure partie du livre, un vaisseau que l'auteur parvient à nous rendre presque vivant, palpable, un personnage à part entière armé de ses terribles canons draniques et alimenté par de mystérieux cristaux. Le Volonté-du-Dragon et ses hommes vont s'engager dans une lutte à mort contre les faibles Qhmarri et l'on va vraiment sentir le combat, s'engouffrer dans un court roman qui transpire l'action, la guerre, la réflexion et nous entraîner dans un combat impitoyable dont on ne peut deviner l'issu et surtout, magistral tour de force, dont on ne sait vers quel camp se tourner et en qui placer sa foi de lecteur. Qui sont les bons, qui sont les méchants ? Lionel Davoust réussit à nous rendre profondément attachant ceux qui oppriment, et c'est quasiment du point de vue de "l'ennemi" que se déroule le combat. Mais en même temps, on ne peut qu'être de tout cœur avec ce peuple qui se défend contre la tyrannie et l'oppression… On va ainsi plonger dans une bataille navale géante, faite de stratégie militaire, de magie et de technologie avancée, de lutte et de désespoir. Qui de la foi en ses croyances ou de la foi en ses armes et en sa puissance saura avoir le dessus sur l'autre ? Qui des deux camps sera trop confiant en sa victoire ?
Jamais je n'aurais cru me passionner à ce point pour un roman centré sur un combat naval... Mais la Volonté du Dragon, c'est bien plus que cela, c'est avant tout une magnifique fable sur les hommes et leurs faiblesses, leurs croyance, leur attachement à leur culture, leurs doutes et leur loyauté. Lionel Davoust nous dresse le portrait de différents hommes, capitaines ou simples matelots emportés dans un conflit qui les dépasse largement, confronté à la peur de l'inconnu et à la peur de la mort, tout simplement. Je ne voudrais pas vous en dire plus, mais certains passages sont époustouflants, notamment lors des attaques des Qhmarri. Il ya des trouvailles énormes dans ce roman ! Mon seul petit regret, que le thème des combattants des souvenirs ne soit pas repris ici. Mais au final, ce n'est pas peut-être pas plus mal, cela nous montre encore plus la complexité et la richesse de l'univers d'Evanégyre et nous prouve que Lionel Davoust a su aller encore plus loin et qu'il est en train de créer sous nos yeux un monde cohérent et passionnant.

Au final, on ne s'attache pas forcément aux personnages, mais ben plus au navire et à l'action. "La Volonté du Dragon" est véritablement un roman atypique et captivant qui a été pour moi une véritable claque. J'espérais apprécier ce roman, je ne pensais cependant pas l'aimer à ce point ! On vit véritablement les combats, on est dedans, au cœur du vaisseau Amiral, on sent les impacts, les destructions, la peur, l'odeur des canons, le poids des souffrances et des sacrifices. Ce roman nous offre un mélange de science-fiction, de fantaisie et de stratégie martiale assez époustouflant et éprouvant, c'est un roman qu'il vous faut à tout prix dévorer ! En plus, sa petite taille ne devrait que vous séduire à côté des mastodontes et des séries interminables que nous proposent actuellement les rayonnages des librairies. "La Volonté du dragon" est dense, il se lit vite, que dis-je, il se dévore et vous laissera "sur le cul" (passez-moi l'expression) une fois refermé. Deux regards sur un même combat, deux buts, deux idéaux, deux façons de penser le monde et la vie, et la fin de l'un des deux. Saurez-vous choisir votre camp ? C'est bien plus difficile qu'on ne le pense de prime  abord et c'est pour moi l'une des grandes forces de ce roman... Lionel Davoust est un auteur qui grimpe, qui grimpe et croyez-moi je vais le suivre de très prêt désormais !


Note : 9/10


Chaperon Rouge



A propos de ce livre :

 

- Site de l'auteur : http://lioneldavoust.com/

- Site de l'éditeur : http://editions.critic.fr/

- Lire une interview de Lionel Davoust sur Psychovision

- Acheter "la Volonté du Dragon" sur le site de la librairie Critic

Vote:
 
7.91/10 ( 11 Votes )
Clics: 3432
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Frenn - les Guerriers de l'Enchantement Frenn - les Guerriers de l'Enchantement
  Frenn est un roman de fantasy, qui veut s'inscrire dans la droite ligne du "seigneur des anneaux", hélas n'est pas Tolkien qui veut!   Nous avons bien a...
Derniers guerriers du silences, Les - Le livre de la création Derniers guerriers du silences, Les - Le livre de la création
Le livre de la création poursuit et conclut donc le diptyque "les derniers guerriers du silence" qui prenait place dans l'univers de Pierre Bordage, ou plut...
Saga de Xavi El Valent 1, La - Le Glaive de Justice Saga de Xavi El Valent 1, La - Le Glaive de Justice
Trois auteurs - Philipe Ward, François Darnaudet et Gildas Girodeau - s'allient pour nous faire vivre une aventure trépidante, sanglante, bref de l'héroïc...

Autres films Au hasard...