Rayon Bleu, Le
Genre: Extraterrestres , Science-fiction
Année: 2009
Pays d'origine: France
Editeur: Interkeltia.
Collection: SF Today
Auteur: Marc D'Evausy
 

Alors que Patrick Smaghe rentre tranquillement d'une journée de travail, il est témoin sur le bord de l'autoroute d'un phénomène étrange : un rayon bleu apparaît...

Comme ses compatriotes, Patrick, qui est chauffeur de taxi, range sa voiture sur le bas côté et s'en va voir ce phénomène lumineux. Mais, maladroit, il trébuche et tombe dans le rayon bleu faisant par la même disparaître le phénomène. Un peu perplexe il rentre chez lui, en parle à sa femme et tout aurait pu s'arrêter là. Dans les premiers temps, rien ne se passe puis peu à peu des "choses" changent en lui. Il devient plus intelligent, plus cultivé et il apprend en une nuit à jouer du piano comme les plus grands maîtres. Patrick Smaghe en est maintenant sûr, ce rayon bleu était une entité extraterrestre qui vient de lui offrir une supra intelligence. Mais pourquoi? Que doit il faire de tous ces nouveaux dons?

Dans un premier temps, le chauffeur de taxi comprend qu'il peut devenir célèbre et offrir à sa femme une nouvelle vie. Il contacte TF1, l'histoire intéresse Claire Chazal et à partir de là une nouvelle vie commence pour lui. Une vie de richesses car il est aussi devenu un génie de l'informatique capable de pirater les banques, de jouer en bourse et il devient adulé des foules en tant que pianiste. Il rencontre Hélène Grimaud, célèbre pianiste que je vous conseille d'écouter d'ailleurs, jouant Rachmaninov, mais aussi Nicole Kidman, Angelina Jolie et son Brad Pitt, Claudia Schiffer, Karen Mulder etc. Bref Patrick est riche, traîne avec le gratin et va dans les soirées les plus branchées. Mais voilà le plus important pour lui est de contacter Nicolas Sarkozy et Condoleeza Rice pour qu'ils l'aident dans son nouvel objectif : sauver le monde...


Sans doute à la lecture de ce résumé vous vous étonnez et vous interrogez un peu sur l'ouvrage de Marc D'Evausy. Et il y a de quoi, car l'écriture de D'Evausy est étrange, très contemporaine dans les personnages qu'elle met en scène et quand même il faut l'avouer un brin "barrée". C'est un peu long, on ne comprend pas toujours où l'auteur veut en venir ni ce qu'il veut nous dire et on peut très vite être perdus. Au bout d'un moment on se dit : ok il est riche, couche avec les plus belles femmes du monde mais encore... L'auteur se fait plaisir et on a vraiment l'impression qu'il écrit pour lui. Certes, mais se serait oublier les dernières pages de l'ouvrage, dont je ne peux absolument rien vous dire, car le twist sans être impeccable est malgré tout surprenant et éclaire toute l'œuvre. On comprend alors ce que voulait nous dire l'auteur et "Le Rayon Bleu" une fois terminé prend une toute autre tournure. Je dirais seulement que le fond de la réflexion n'est pas les extraterrestres ou l'humanité, bien qu'il nous soit dressé un portait plutôt subtile de certains de nos congénères, mais bien plutôt une réflexion sur l'homme, la vie, l'amour, la famille et la mort.  Alors certes, je ne vais pas vous mentir, le roman est long et bon nombre d'entre vous seront perdus en court de route devant ce déballage Jet Set qui ne nous apporte pas grand-chose, mais c'est sans compter sur cette fin rondement menée qui sauve le roman et nous fait quelque peu oublier les défauts du début et l'énervement que l'on aura à croiser certains personnages...

En nous brossant le portrait de ce chauffeur de taxi devenu roturier Mar D'Evausy nous parle de l'Homme de ces fantasmes, de ses rêves, de son égoïsme et de la difficulté que l'on peut avoir, tout simplement, à gérer sa vie. L'auteur nous fait pénétrer un beau rêve, celui de tous : amour, gloire et beauté mais en nous montrant par la même occasion que le principal n'est peut-être pas là...


Clairement Interkeltia, avec ces publications précédentes, nous avait habitué à mieux. Le roman de Marc d'Evausy n'est pas mauvais, il aurait seulement mérité d'être un peu plus court, pour arriver plus rapidement à cette fin étonnante et aussi peut-être d'être un peu moins habité par toute la Jet set hollywoodienne.  Bien sûr ce dernier point est un avis tout personnel et je pense que les fans de Brad Pitt et autres bellâtres seront ravis de les voir ici mis en scène. Malgré cela, Le rayon bleu se laisse lire. Certes ce n'est pas une lecture facile, mais on s'en accommode surtout quant on connaît la fin... Pas le meilleur ouvrage publié chez Interkeltia mais à lire surtout pour son final.


Note : 5,5/10

 Le Cimmerien

 

A propos de ce livre:

 

- Site de l'éditeur

- Extrait du roman: "Le rayon bleu"

Vote:
 
5.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 4548
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Derniers parfaits, les Derniers parfaits, les
Quatre détenus vont avoir la chance d'échapper aux légions Cathares assiégeant la citadelle de Maramante dont le seigneur n'a point l'intention de se rend...
Lunes de Sang Lunes de Sang
Drôle d'idée qu'a pu avoir Anaïs Cros : faire se rencontrer Sherlock Holmes et les terres du milieux (ou du moins un univers s'en rapprochant). Il est vrai q...
Evangile des Damnés 1, L' - Le Cinquième Maître de Sang Evangile des Damnés 1, L' - Le Cinquième Maître de Sang
Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'Ange n'est pas verni. Il y a trois ans il a vécu l'agonie de sa mère décédée d'un cancer. Son père, un peu port...

Autres films Au hasard...