Blade 186 : Le saboteur d'Harmonie
Genre: Space-Opéra , Espionnage , Utopie , Science-fiction , Extraterrestres
Année: 2009
Pays d'origine: Etats-Unis / France
Editeur: Vauvenargues
Auteur: Jeffrey Lord
Traducteur:
Patrick Eris
 

En commençant ce 186ème roman de Blade, je ne m'attendais pas à grand-chose et avant même de le lire je dois dire que je ne connaissais absolument pas cette série. Je m'attendais à un roman de plage, ou de gare, comme vous voulez et rien de plus. Ce genre de roman qui se lit vite et puis c'est tout. Grave erreur! Oui, Blade c'est simple, série B SF, facile, mais rudement bon ! J'ai accroché dès les premières pages et pendant toute une journée je n'ai pas lâcher le livre. Et au final : ouah quelle aventure! Bref j'ai adoré et je vous invite à plonger dans les aventures du voyageur de l'infini car c'est ce n'est que du bonheur!


Alors commençons par le début. Richard Blade est un homme aux exceptionnelles capacités physiques et intellectuelles, à tel point qu'il travaille pour le MI 6 sur le projet programme DX, un programme permettant de voyager dans d'autres dimensions ou à travers le Multivers. Richard Blade est le seul grâce à ces superbes qualités à pouvoir voyager de la sorte, il est le super cobaye du MI 6 et l'occasion pour les auteurs de s'en donner à cœur joie pour notre plus grand bonheur!  Il faut dire qu'il y a longtemps que cela dure puisque la première apparition de Blade date de 1969 aux Etats-Unis et que l'idée aurait été lancée par Philip K. Dick lui-même. On s'éloigne déjà du roman de gare...

Alors lorsque la série arrive en France c'est avant tout des traductions. On est dans les années 70's. Mais peu à peu Blade gagne en autonomie et les auteurs français y vont de leur propre histoire. Cela entre autre grâce à deux auteurs français, même si les livres sont tous publiés sous le pseudonyme de Jeffrey Lord : Arnaud Dalrune et Patrick Eris. Le numéro 186, celui qui m'a contaminé, sort en janvier 2009, et il s'avère que c'est un pur plaisir de lecture qui m'a conquis tout de suite, du fait de son action à revendre, de son côté bis assumé et de son grand délire mélangeant SF et espionnage.

Oui, car "Le saboteur d'Harmonie" commence par une vague histoire d'espionnage, on essaye même d'enlever Richard Blade pour en savoir plus sur ce projet DX. Heureusement, dans une scène d'action digne de James Bond, notre aventurier s'échappe et arrive à décoller pour Harmonie.

Harmonie est une étrange planète, sans crime, sans violence, pacifiste et travailleuse, bref elle s'appelle Harmonie et tout est dans le nom. C'est ça aussi Richard Blade, aller direct à l'essentiel ! Mais quand le voyageur de l'infini arrive sur la planète, un étrange saboteur tente de ruiner ce monde parfait, préparant une invasion de grande ampleur. Ce qui permet d'ailleurs des descriptions de vaisseaux spatiaux et d'armada dignes de Star Wars ou de Battle Star Galactica! Mais voilà, les habitants d'Harmonie ne bougent pas, ne disent rien. Comment cela se fait-il? Quelle est leur arme? Quel est leur mystère? Car Blade le sait, il y a quelque chose de louche là-dessous et il ne va pas tarder à le savoir vu qu'il va jouer un rôle plus qu'actif dans cette étrange aventure... Et là ça devient génial : découverte de paysages somptueux, mythologie qui ma parfois fait penser à Lovecraft, descriptions époustouflantes dans lesquelles il y a quelque chose d'éminemment cinématographique, action à revendre et écriture limpide, claire et délivrant un joli message lorgnant du côté de l'utopie... C'est un régal à lire, c'est un petit plaisir et ça se dévore comme on regarde une série B bien faite! Sauf que là, y a du budget. Clairement on voyage et on n'est pas au bout de nos surprises. Si vous aimez la SF sans prise de tête je vous conseille ce Blade et son saboteur d'harmonie.


Au final je ne savais pas à quoi m'attendre avec ce roman et je suis devenu accro en une lecture. Personnellement, en tant que lecteur, j'aime quand les choses sont claires, précises, efficaces et surtout quand je ne m'ennuie pas. Avec Le Saboteur d'Harmonie, vous ne vous ennuierez pas, croyez moi! Vous accrocherez à ce mélange espionnage et de SF, ce roman qui se lit comme un récit de voyage, comme une grande aventure intergalactique! Je suis accro je vous dis, j'en redemande à tel point que je crois que je vais m'abonner : 1 an, 6 numéros! Mais non, j'en veux plus !!

Allez tous les Jeffrey Lord (beaucoup d'auteurs se cachent sous ce pseudo!),  au travail, on veut encore du plaisir comme ça!!


Note : 9/10

 

Le Cimmerien

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'éditeur :  http://www.editionsgdv.com/

Vote:
 
8.00/10 ( 3 Votes )
Clics: 4776
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Livre et l'épée 1, Le - La voie de la colère Livre et l'épée 1, Le - La voie de la colère
    Bragelonne se propose de nous faire découvrir un nouvel auteur de fantasy français, Antoine Rouaud. Son premier opus "La voie de la colère" ouvre ...
Stoner Road Stoner Road
Rock et littérature fantastique ont toujours fait bon ménage que ce soit avec des vampires rocker comme Lestat ou Timmy Valentine ou Metallica faisant réf...
Gagner La Guerre Gagner La Guerre
Benvenuto Gesufal n'est pas quelqu'un de recommandable, loin de là. C'est l'homme de main de Leonide Ducatore, chef de l'une des familles les plus puissant...

Autres films Au hasard...