Trilogie de la Lune, la
Genre: Steampunk , Science-fiction
Année: 2011
Pays d'origine: France
Editeur: Mnémos
Auteur: Johan Heliot
 

Tome 1 : La Lune seule le sait
Tome 2 : La Lune n'est pas pour nous
Tome 3 : La Lune vous salue bien.

 

"Ah tu n’as pas encore lu La trilogie de la lune de Johan Heliot ?" " Non mais attend ce n’est pas possible, tu n’aimes pas le steampunk toi ?" "Ne pas avoir lu La lune seule le sait c’est péché" etc. etc. Ca c’était avant que Mnémos ne republie l’intégrale de ce qui semblait être sacrilège de ne pas avoir lu, ce qui est considéré par certains comme un grand classique de la littérature française. Et vous savez quoi ?! Ils avaient raison !

En fait, il y a tellement de "choses" dans ce pavé de plus de 500 pages que je ne sais pas par quoi commencer. Uchronie, discours politique, espionnage, aventure limite space op’, jeux littéraires, bref tout y est et tout y est bien fait !
Tout d’abord la trilogie de la lune c’est donc forcément, trois romans ("La lune seule le sait", "La lune n’est pas pour nous" et "la lune vous salue bien") qui a pour personnage principal… la lune et ses habitants, les Sélénites. Et oui car dès le XIXème siècle dans l’univers de Johan Heliot notre beau satellite a été colonisé pour le meilleur comme pour le pire. Ainsi, dans le premier tome, seul roman où l’on passe plus de temps dans l’espace que sur terre, on y croise sur notre satellite, des hommes, des étranges ET, des journalistes qui n’en sont peut-être pas, Jules Verne, le ti père Hugo et une révolution en préparation. Et qui dit révolution dit engagement politique. C’est subtil mais l’auteur revisite ici une partie de l’histoire où notre beau pays avait comme chef d’état Napoléon 3, surnommé par Hugo « Napoléon le petit » ou le nabot. Véridique et surtout ça me rappelle vaguement quelqu’un et notre époque actuelle, je n’oserais dire notre président ! Comme s’il était important et urgent de relire Heliot de nos jours (ou Hugo) et comme si l’auteur avait réussi à nous prédire notre présent pas très radieux…
Ainsi, dans ce premier roman, qui se veut bourré d’action et absolument magnifique puisque l’on va de découverte en découverte et donc où l’on ne s’ennuie pas pour un sou, l’auteur nous décrit un Napoléon dégénéré, malade, qui ne rêve que d’une chose: faire de la lune une prison géante ! Mais c'est sans compter sur les résistants menés donc par Victor Hugo et avec comme agent spécial Jules Verne ! Original, prenant, que du bonheur !
Le second tome est encore plus exceptionnel, tant au niveau de ce qui s’y passe que du contexte et des personnages. L’action de "La lune n’est pas pour nous" se passe pendant l’ascension au pouvoir d’Adolphe Hitler. On va y voir un pauvre ti gars parisien, un de ces gentils voyous comme on pouvait en voir chez Hugo encore une fois, une sorte de Jean Valjean, un brave type qui joue dans la cambriole, et qui va se retrouver pris dans une sale affaire le conduisant à rencontrer bien malgré lui toutes les grandes figures de l’Allemagne Nazi. Mais aussi de la collaboration française (et oui y a pas que des résistants chez nous !) et des ET un brin étranges comme d’habitude… Bref c’est barré, on retrouve ce qui fait le succès du premier tome, avec de l’action, des opérations sabotages, du mystère (je ne vous en dit pas plus…) et de la SF. Heliot joue avec le fameux mythe de Thulé, nous fait donc rencontrer des grandes figures de l’art et de l’histoire, revisite cette dernière, la réécrit et s’amuse avec pour notre plus grand plaisir ! Le final est absolument hallucinant et imprévisible, il démontre toute l’absurdité, encore une fois, de tout régime s’écartant de la démocratie…
Et on enchaîne directement avec le troisième et dernier tome, "La lune vous salue bien", qui nous plonge dans l’univers du New York de la prohibition, avec un Jacques Tati en agent très spécial… Ce qui est hallucinant, c’est cette faculté qu’à Johan Heliot de s’amuser avec l’histoire, de la détourner pour nous livrer de folles aventures mais aussi pour nous délivrer des messages forts, pour nous prévenir que peut-être l’histoire n’est qu’une répétition d’événements et que le rôle de l’humain serait de briser cette chaîne. Dans ce dernier tome, qui n’est d’ailleurs pas mon préféré, on revit l’assassinat d’un président américain, pas celui que l’on croit, on entre dans les secrets de la famille Kennedy, pas ceux que l’on croit non plus, et on plonge à nouveau dans une histoire d’espionnage mettant la lune en jeu… Mais au final une seule chose compte: la quête de liberté !

Alors on m’avait vanté l’œuvre de Johan Heliot, on m’en avait dit des choses et au final j’ai gouté par moi-même et oui, c’est une bombe ! C’est vrai qu’il faut prendre son temps pour le lire, que ce n’est pas une œuvre si facile que ça, que c’est épais, que parfois ça se répète un peu. Mais rien n’empêche de faire une pause entre les tomes, de laisser reposer, d’y revenir. Il est important de lire et de relire cette trilogie car par delà le délire uchronique ou steampunk, il y a un vrai message. Et même si initialement l’œuvre a été publiée il y a un petit bout déjà, elle est terriblement d’actualité ! C’est ce qui fait aussi qu’elle est un chef-d’œuvre et une grande œuvre de SF française !

Note : 9/10

 

Le Cimmerien

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'éditeur : http://www.mnemos.com/

Vote:
 
8.33/10 ( 3 Votes )
Clics: 3504
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Furies de Boras, Les Furies de Boras, Les
Si Stieg Larsson et sa trilogie "Millénium" ont lancé une mode du polar suédois, pour ne pas dire nordique, en France avec des auteurs comme Henning Mankel...
La Cité Noire La Cité Noire
  Responsable de la cécité d'Ao, Kroll est devenu la bête noire de son village et être un Cromlek n'aide pas l'adolescent à être accepté, peu étant en...
Jackpots Jackpots
Merci ! Merci ActuSf de m’avoir fait découvrir Heinlein ! Je sais, c’est un peu "la honte" mais jusqu’à présent je n’avais pas encore lu une seule œ...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...