Eco 1 - La Malédiction des Schaklebott
Genre: Livres Illustrés , Contes de fées , Littérature Jeunesse
Année: 2009
Pays d'origine: France
Editeur: Soleil
Collection: Métamorphose
Auteur: Jérémie Almanza (Dessin) et Guillaume Bianco (Textes)
Illustrateur: Jérémie Almanza
 

Pour ma première incursion dans l'univers de la collection "Métamorphose" des éditions Soleil, je suis loin d'être déçue. Soleil, vous savez, cette maison d'édition BD qui il ya a encore quelques mois étaient bien trop souvent associée à de la fantasy bas de gamme ou peu originale et qui depuis ne cesse de nous étonner par la créativité de ces collection et de ses sorties !

Et surtout  avec cette bien belle collection Métamorphose qui s'écarte ici des sentiers de la BD traditionnelle pour entrer dans celui du livre illustré, genre que j'affectionne tout particulièrement.

Eco est donc en fait un conte illustré, un hard-cover moyen format qui dès la couverture nous entraîne dans un monde merveilleux, à la croisée entre les univers de Neil Gaiman et de Tim Burton. (C'est dire si c'est beau et bon !)

Et plus vous allez le feuilleter, plus la beauté de cet ouvrage et de la petite Eco vont vous emporter dans un ailleurs sombre et triste, magique et enfantin, dans un ailleurs qui fleure bon le conte et les symboliques qui lui sont si chères.


D'ailleurs, ce n'est pas rien si l'ouvrage s'ouvre sur cette citation de Kafka: "Il n'existe que des contes de fées sanglants. Tout conte de fée est issu des profondeur du sang et de la peur". Une bien belle phrase à méditer, pour sa justesse et pour tout ce qu'elle représente.  Et Eco va bien nous parler du sang et de la peur. Peur de la solitude, peur de l'abandon, peur des changements et des transformations, mais aussi le sang des menstrues et du corps qui se métamorphse et de bien d'autres choses encore. Mais avant d'aller plus loin, penchons-nous sur l'histoire de la petite Eco:

Les Schaklebott sont de talentueux couturiers à la grande renommée. Ils sont tellement riches et débordés de commandes qu'ils n'ont pas le temps de s'occuper de leur petite fille. Une fois encore, tous les cadeaux du monde ne remplaceront jamais l'attention de parents aimants et Eco grandit donc dans son monde à elle, un monde où elle tente en vain d'imiter ses parents en fabriquant à son tour des vêtements avec des chutes de tissus. Mais Eco, à dix ans, n'est pas bonne couturière et est la risée de ses parents. Jusqu'au jour où son père va lui confier une mission de la plus haute importance: livrer en temps et en heure trois petites poupées pour l'anniversaire de la fille du Ministre. Mais sur le chemin, comme dans l'histoire de Jack et le haricot magique qui est en exergue de chaque chapitre, la fillette va sauver une gitane qui va lui offrir quatre objets soi-disant magiques en échange de sa générosité. Mais ces quatre talismans apporteront-ils réellement le bonheur à Eco ? Tout cela reste à voir car pour le moment, le geste de la fillette va bien au contraire précipiter la chute et la ruine de la famille Schaklebott...

Et nous, on suit la petite Eco, émerveillés par l'ambiance se dégageant de ce livre, enchantés par les dessins si magiques de Jérémie Almanza, bercés par une lumière époustouflante accentuant l'onirisme ou l'aspect macabre des illustrations. Comme je l'ai dit plus haut, Eco est pour moi l'union parfaite entre les poésies noires et enfantines de Tim Burton et de Neil Gaiman, il en ressort la même magie, la même chaleur et la même noirceur. C'est vraiment excellent !


Deux autres tomes devraient venir prochainement poursuivre l'histoire de la jeune Eco, parvenue à un stade important de sa vie, dominée par l'incompréhension, la peur et l'accablement. Ce tome ce conclue très logiquement sur le conte du Petit Caperon Rouge, si chargé de ses symboliques de danger, de métamorphoses et de changements. Enfantin de prime abord, Eco ne l'est pas forcément tant que cela et il y a beaucoup de choses à lire et à comprendre dans ce superbe petit ouvrage, aussi beau qu'agréable à lire. Les références et les mises en abyme sont nombreuses et tout amateur de conte et d'univers hors-norme y trouvera son bonheur. Un bien beau voyage que je suis bien pressée de continuer !


Note : 9/10

 

Chaperon Rouge

 

A propos de ce livre :

 

- Blog de l'auteur : http://guillaumebianco.blogspot.com/
- Myspace de l'illustrateur : http://www.myspace.com/fak_prod

Vote:
 
7.50/10 ( 4 Votes )
Clics: 4632
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Trilogie des pulsions 1 - Les cicatrices Trilogie des pulsions 1 - Les cicatrices
Je ne suis pas le genre de lecteur à choisir mes livres en fonction de leurs couvertures, toutefois il est indéniable que celle du premier tome de cette tri...
Punk's Not Dead Punk's Not Dead
  Un peu plus d'un an après "Baroque'N'Roll" et tout juste six mois après "Âmes de verre", Anthelme Hauchecorne revient avec un nouveau recueil de nouvelle...
Lit d'Aliénor 1 et 2, Le Lit d'Aliénor 1 et 2, Le
Loanna de Grimwald est la dernière et unique descendante de la lignée de Merlin et l'héritière des pouvoirs de Brocéliande. Au début du roman elle est a...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...