Devil City
Genre: Urban Fantasy , Démons
Année: 2012
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Castelmore
Auteur: Jana Oliver
Traducteur:
Nenad Savic
 

 

Au vu de l'illustration et du résumé de la quatrième de couverture, je pensais lire un roman d'anticipation dystopique et, surprise, il s'agit en fait d'urban fantasy pour grands adolescents et en plus de très bonne urban fantasy!

Après le décès de sa mère, deux ans plus tôt, Riley, seize ans, vit seule avec son père, le grand piégeur de démons, Paul Blackthorne. Car en effet dans cet avenir, sans doute assez proche, les démons en tout genre ont envahi le monde et une lutte acharnée, mais difficile, s'engage contre eux. Comme un malheur n'arrive jamais seul, une terrible crise économique a tout balayé sur son passage laissant beaucoup de monde sur le côté : c'est parmi cette multitude que se recrute les piégeurs (à ne pas confondre avec les "chasseurs") de démons. Ils revendent leurs prises à l'église et ce "commerce" leur permet de survivre. A cause d'énormes difficultés financières Riley tient absolument à travailler pour aider son père et, bien sûr, souhaite devenir "piégeuse", or cette activité est exclusivement masculine. Evidement, le fait que Riley "rate" sa première mission en tant qu'apprentie ne va pas lui simplifier la vie au sein de la guilde...

Mais "Devil City" ce n'est pas que la quête d'une jeune fille qui cherche la reconnaissance et à passer plus de temps avec son père, souvent absent. C'est surtout une grande aventure humaine, où Riley va se révéler à elle-même alors qu'elle doit faire face aux terribles contraintes imposées par un monde où règne l'argent-roi. Il y a aussi une touche de romance, mais là pas de triangle amoureux, on pourrait plutôt parler de quinconce tant les prétendants sont nombreux à se bousculer autour de l'héroïne.

Autre fait agréable : Riley n'est pas une super héroïne, bardée de super pouvoirs et de super talents mais qui cacherait des failles qui la rendraient plus sympathique, c'est juste une très jeune adulte qui a perdu sa mère et qui voudrait être avec son père un peu plus souvent mais qui, confrontée aux dures réalités de sa vie, va devoir réagir ou mourir.

Histoire de faire une petite critique quand même : à mon avis l'illustration de la couverture, qui n'est pas en accord avec le contenu du roman, risque de dérouter certains lecteurs et c'est dommage. Et autre petite interrogation de ma part : pourquoi changer un titre anglophone par un autre titre...anglophone?

Cependant la lecture de "Devil City" a donc été pour moi une véritable, et excellente, surprise et j'attends la suite avec une impatience non dissimulée!

Note : 9,5/10

Falline

A propos de ce livre :

Site de l'auteur : http://www.janaoliver.com/

Site de l'éditeur : http://www.castelmore.fr/

 

Vote:
 
9.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 2849
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Hush Hush Hush Hush
Avant d'entamer "Hush, Hush" de Becca Fitzpatrick, je partais déjà avec deux a priori très positifs. L'un en raison de son thème, les Anges, on ne peut pl...
Anno Dracula 2 - Le Baron Rouge Sang Anno Dracula 2 - Le Baron Rouge Sang
Pour ce second tome d'Anno Dracula, on quitte les rues malfamés de Whitechapel pour un endroit tout aussi charmant les tranchées de la première guerre mond...
Loi des Mages, La Loi des Mages, La
Dans une Russie uchronique où la magie existe en ce début de XIX siècle, les mages qui ont osé pratiquer leur art sont traqués et déportés par les auto...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...