Dans Les Griffes de la Hammer
Genre: Essais , Autres genres
Année: 2010
Pays d'origine: France
Editeur: Le Bord de L'Eau Editions
Auteur: Nicolas Stanzick
 

En 1934, William Hinds et Enrique Carreras fondent une société de production : Hammer Film Productions. Si avant la guerre les deux hommes ne produisent que quatre films, soit trois comédies et un long métrage avec Bela Lugosi, la firme anglaise devient plus importante à partir des années 50. En effet sort sur les écrans en 1955 le chef d'œuvre de Val Guest : "Le monstre", plus connu sous le nom de "Quatermass". Entre SF et horreur, la Hammer prend du galon et en 1957 sort le film qui lance la carrière du studio : "Frankenstein s'est évadé". Une adaptation libre du roman de Mary Shelley, avec devant la camera Peter Cushing et Christopher Lee, et à la mise en scène le génie de Terence Fisher. Revoir aujourd'hui encore ce film, c'est vivre un véritable choc. La Hammer signe alors des films horrifiques, gothiques et crée derrière elle tout un mouvement qui brasse pèle mêle cinéastes, critiques et journalistes etc. C'est ce grand mouvement, cette période absolument géniale que tout fantasticophile rêve de vivre, que nous décrit superbement Nicolas Stanzick. Son livre est un vrai bijou, qui se lit comme un roman, ou l'on apprend beaucoup de choses et avec des interviews superbement menées et parfois même très émouvantes!

"Dans les Griffes de la Hammer" n'est pas un livre qui a pour but de parler de la création et de l'évolution du célèbre studio mais bien plus de l'accueil des films en France. Et c'est affligeant! L'introduction nous rappelle les bases, quand où et comment fut créé le célèbre studio puis ensuite l'auteur entre dans le vif du sujet. Tout commence donc en 1957 avec le fameux Frankenstein. Si certains voient là une œuvre admirable, effrayante, à l'esthétique superbe, d'autres crient à l'atrocité, à la perte de morale, à l'abêtissement. Bien oui, dans un climat ou la nouvelle vague fait ses classes, ce genre de film "divertissant" et malsain est forcément mal vu! Les exemples de critiques mais aussi d'hypocrisie de la part de certains journalistes ou spectateurs que donne Nicolas Stanzick sont tout simplement affligeants. Preuve qu'à la veille de Mai 68, cette révolution avortée que l'on encense encore aujourd'hui, les mœurs françaises étaient quand même bien sclérosées, ou du moins plus prudes que celles de nos voisins britanniques. En effet, si aujourd'hui on regarde le Dracula de Fisher, non sans peur, mais sans être choqué par un certain érotisme ou gore (depuis on en a vu d'autre!) à l'époque se fut un tôlé général, surtout chez ceux qui deviendront Télérama ou autres revues du même genre. Les Cahiers du Cinéma, revue o combien importante à l'époque, tout comme Positif, crie au scandale devant une telle absurdité. Bref, La Hammer en France, qui est diffusée que dans de petites salles, voire dans des salles plutôt spécialisée dans les films dit érotiques, fait mal aux bien pensants.
Mais dans ces salles noires peu fréquentables, c'est une nouvelle cinéphilie qui nait, de nouveaux critiques qui apparaissent et toute une nouvelle "école" qui voit le jour! Une salle entre autre : Le midi minuit. Si vous n'êtes pas forcément connaisseur ou intéressé par le cinéma fantastique et horrifique, son histoire et son évolution, ce nom ne vous dira rien, sauf si bien sûr vous lisez le livre de Nicolas Stanzick. Comme ce dernier donc le rappelle, aujourd'hui on doit presque tout au mouvement qui découla de cette salle et qui donna son nom à une célèbre revue, l'une des premières en France, "Le Midi Minuit Fantastique", qui consacra sa première couverture à Terence Fisher! 
"Dans les Griffes de la Hammer" nous replonge alors dans une époque et plus que de nous parler de cinéma, le livre nous apprend beaucoup sur les mœurs du cinéma français à cette époque et dresse un constat absolument terrible. Mais il nous montre aussi comment est née  toute une nouvelle école, faite de querelles et de nouveaux festivals organisés par des gens motivés et passionnés tels qu'Alain Shlockoff qui créera d'ailleurs quelques années plus tard la revue "L'écran fantastique" et un célèbre festival, premier dans son genre, sur le cinéma de genre. Il arrivera ainsi à faire venir en France Terence Fisher, Christopher Lee ou bien encore le fabuleux Peter Cushing!

Alors bien sûr si vous voulez un livre remplit d'anecdotes de tournage, rempli de biographies d'auteurs et d'acteurs dit Hammer, passez votre chemin. Le livre de Nicolas Stanzick n'est pas là pour parler uniquement de l'histoire de la Hammer mais bien pour nous parler d'une histoire de France oubliée, il est bien plus une étude des mœurs françaises et de la cinéphilie de notre beau pays qu'un vrai livre sur la Hammer. Il n'en est pas pour autant inintéressant, loin de là! On apprend beaucoup de choses, on découvre des personnalités absolument fantastiques et surtout ce livre est superbe, tant dans sa mise en page, que dans les photos qu'il nous propose de découvrir (ou de redécouvrir) et il faut reconnaître que Nicolas Stanzick a fait un véritable travaille de recherche, complet et abouti et qu'il nous propose sur la moitié de l'ouvrage des interviews passionnantes. L'auteur laisse ainsi la parole à ceux qui ont vécu cette période magique et c'est époustouflant. Une mention toute spéciale à l'interview de Bernard Charnacé (acteur de téléfilms fantastiques notamment), que je ne connaissais pas jusqu'à présent, et qui parle avec émotion de sa découverte de Peter Cushing, de sa rencontre avec l'acteur, alors qu'il n'est qu'un enfant et qu'il traverse seul la manche pour rencontrer son idole, de sa correspondance avec ce dernier qui durera jusqu'au décès de Peter Cushing. C'est beau et émouvant, comme l'ensemble de l'ouvrage de Nicolas Stanzick qui nous invite à revoir encore et encore ces classiques du cinéma fantastique, fondateurs, primordiaux et tout simplement beaux!
Je ne peux que vous conseiller ce livre qui constitue à ce jour la seule véritable étude sur la Hammer en langue française!

Note : 10/10

 

Le Cimmerien

 

A propos de ce livre :


- Site de l'éditeur : http://www.editionsbdl.com/
- Teaser du livre : http://www.youtube.com/watch?v=d_nVTUlWnow

Vote:
 
7.60/10 ( 10 Votes )
Clics: 4249
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Je m'habillerai de nuit Je m'habillerai de nuit
Dans ce nouveau roman du Disque-Monde, nous retrouvons Tiphaine Patraque : elle a maintenant seize ans et est enfin devenue la sorcière officielle du Causse....
Trône de fer(le) T13 : Le bucher d'un roi Trône de fer(le) T13 : Le bucher d'un roi
  Le très attendu treizième tome du "Trône de fer" vient de sortir en français. Bien entendu la fan que je suis, s'est jetée sur le roman dès sa sortie ...
Dimension Brian Stableford Dimension Brian Stableford
Brian Stableford est un auteur trop peu connu en France alors que, paradoxalement, il a traduit de nombreux auteurs français, tels Paul Féval, Camille Flamm...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...