Dans l'Epouvante
Titre original: Das Grauen
Genre: Horreur , Recueils de nouvelles
Année: 1907
Pays d'origine: Allemagne
Editeur: J'ai Lu
Auteur: Hanns Heinz Ewers
Traducteur:
Félix Gautier et Marc Henry
 

Hanns Heinz Ewers est un auteur allemand du début du XXè siècle malheureusement assez peu connu en France à l'heure actuelle malgré de nombreux textes fantastiques à son actif qui font de lui l'un des grands maîtres du fantastique et de l'épouvante du XXè siècle. Digne héritier de Hoffmann, d'Edgar Alan Poe, de Guy de Maupassant ou de Lovecraft, Hanns Heinz Ewers excelle tout particulièrement à créer des ambiances extrêmement angoissantes à la frontière entre folie, réalité et cauchemar.
Les nouvelles de ce recueil ont une tonalité générale oscillant entre fantastique extrêmement classique et terreur, et le lecteur est chaque fois laissé pantois devant le spectacle de l'horreur humaine, de la folie des hommes ou de la bêtise poussant aux massacres les plus horribles.

Le recueil s'ouvre d'ailleurs sur la courte nouvelle véritablement dérangeante intitulée "le pays des fées" dans laquelle une petite fille riche et innocente voyageant en compagnie de sa mère aborde à Haïti. Une fois à terre, la petite fille est aux anges car elle croit être au pays des fées en voyant de curieuses créatures inconnues qu'elle prend pour de "merveilleux monstres" alors qu'elle voit en réalité des lépreux, de pauvres créatures couvertes d'ulcères, et un homme déformé atteint d'Eléphantiasis. Le choc et le décalage sont vraiment stupéfiants. Le tout dans une économie de moyen très maîtrisée et un style incisif. Et le reste du recueil n'aura pas à pâlir de la comparaison...
Prenez par exemple un homme invité à assister à des cérémonies privées si horribles, des salsas ou combats mortels entres hommes, que les spectateurs ou les participants arrêtés par la police préfèrent se couper la langue que d'en parler... Mais Hanns Heinz Ewers nous parle aussi de peintres monstrueux qui peignent leurs toiles avec les coeurs des rois, une écarlate pure faite de la poudre des organes desséchés et qui engendrent des toiles horribles de réalisme dans la terreur. On sent presque ici la patte d'un Lovecraft dans l'inspiration... Mais imaginez aussi une jeune Momie embaumée vivante auprès de l'être aimé qui revient à notre époque pour se venger ou l'immolation d'une pigeon blanc ayant pour conséquence l'engloutissement d'une jeune femme dans des flots de sang bouillonnants.
Chaque nouvelle est une perle de fantastique et de terreur dans un style précieux encore très empreint du fantastique hérité du XIXè siècle. La conscience vacille et le fantastique se cache dans tous les recoins d'un monde où l'horreur pure surgit à chaque coin de rue. Les hommes sont cruels, leurs actes sont vains, et les esprits, les morts et les revenants ne leur laissent aucun répit. Le rêve vire au cauchemar à chaque page et l'horreur ne se lasse pas de se jouer des hommes et de leur montrer son atroce visage ricanant.
Ce recueil est vraiment très dérangeant, très très bien écrit et il serait vraiment dommage de laisser ce grand auteur allemand tomber dans l'oubli. Bien sûr, vous verrez son nom très souvent inscrit auprès d'autres plus connus dans de nombreuses anthologies, mais la postérité a un peu vite oublié cet auteur qui écrivit pourtant quelques romans tels que Mandragore ou Vampir qui firent date dans le fantastique du début du siècle.
Je ne peux donc que vous inciter vivement à découvrir ou à redécouvrir cet auteur qui vous fera visiter des champs inexplorés de l'angoisse, du fantastique et de la terreur et qui vous enchantera par la pureté un peu désuète de son style admirable, précis et incisif. C'est de la belle littérature dans un excellent style empreint de classicisme et il est parfois bien nécessaire et agréable de se replonger dans les grands maîtres de l'étrange et du fantastique pour appréhender de la meilleure façon qu'il soit les écrits les plus contemporains... Une excellente plongée dans l'Epouvante.

Note : 8/10

Chaperon Rouge

Vote:
 
7.60/10 ( 5 Votes )
Clics: 3994
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Dans Les Griffes de la Hammer Dans Les Griffes de la Hammer
En 1934, William Hinds et Enrique Carreras fondent une société de production : Hammer Film Productions. Si avant la guerre les deux hommes ne produisent que...
Sang des sept rois 1, Le Sang des sept rois 1, Le
Un premier roman français de fantasy vient donc de paraître chez L'Atalante et il est signé Régis Goddyn qui rejoint ainsi un catalogue de qualité où l'...
C'était demain C'était demain
Jack l'éventreur et H.G. Wells, soit l'un des plus célèbres tueurs en série et probablement le premier d'un coté, et de l'autre l'auteur de "La guerre de...

Autres films Au hasard...