Critiques par genre Fantasy Chroniques d'Isyllt aux morts 1 : La Cité des eaux
Liste alphabétique Derniers ajouts Plus regardés Mieux notés
Chroniques d'Isyllt aux morts 1 : La Cité des eaux
Genre: Fantasy
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Orbit
Auteur: Amanda Downum
Traducteur:
Maryvonne Ssossé
Illustrateur: Larry Rostant
 

 

Pour un lecteur qui a comme moi arpenté en long et en large de nombreuses fantasy inspirées par le Moyen-Age européen, c'est toujours une bouffée d'air frais que de pouvoir aller arpenter des royaumes et des contrées issues d'autres cultures comme l'Asie ou l'Afrique. Autant donc dire que la lecture de la couverture du présent ouvrage qui nous promet "Un monde oriental original et richement construit" fait légèrement saliver.

Et il n'y a pas à dire, l'exotisme tentateur sera présent dans cette histoire par son langage, par sa magie ou par son décors. Le soucis est que ça n'en fera malheureusement pas un grand livre pour autant, car malgré de grandes qualités, ce livre souffre aussi de nombreux défauts, qui gâchent la lecture de cet ouvrage. Si elle a su créer une réelle atmosphère, Amanda Downum en a un petit peu oublié ses intrigues et ses personnages en cours de route

 

Ysilt est une nécromancienne envoyée dans la ville de Symir, accompagnée de son amant et garde du corps Armand, afin de soutenir une révolte capable d'affaiblir l'empire assarien et de retarder l'invasion de leur propre pays. Zhirin est quand à elle une fille de bonne famille et apprentie au Kurum Twan, amoureuse d'un rebelle pacifiste et dont la mère semble s'être fourvoyée dans un complot. Il s'en suivra alors attentats, meurtres et trahisons.

Et le soucis, c'est que c'est très confus. L'auteur oublie de prendre son temps pour mettre en place ses intrigues, et ses personnages étant sans véritable personnalité, ils finissent vite par se mélanger, rendant l'histoire un peu incompréhensible parfois.

Heureusement, il y a tout un décorum assez passionnant où il est question d’exorcisme, d’âmes enfermées dans des diamants, de fantôme transformés en esclaves ou encore de Djinn. Bref, l'univers magique est abordé ici d'une manière plutôt rare et intéressante.

Puis il y a l'exotisme qu'on trouve dans le langage employé par l'auteur et qui renvoie souvent à l'inde et parfois à l'Asie. L'auteur arrive à nous baigner dans un univers de chaleur et d'humidité qui nous donne envie de tourner les pages, de découvrir les secrets de Symir, cette citée abondante de détails dépaysants. C'est vraiment par son décor que ce roman touchera ses lecteurs et arrivera à les fasciner.

 

Les amateurs de nouveaux décors en auront donc pour leur argent, s'il n'attendent par ailleurs pas une grande histoire et s'ils savent passer à coté de nombreux défauts. Dommage que ce roman ne soit pas plus réussi car il y a un monde vraiment très intéressant qui se cache entre ses pages. Mais malheureusement, Amanda Dowrum semble oublier de l'explorer et de nous le révéler, ne s'en servant que comme paysage.

Bref, la couverture ne mentait pas vraiment mais omettait juste de dire qu'il lui manquait l'essentiel. Pourtant, on sait très bien qu'entre la carte et le plat servi, il y a souvent une différence, mais là, j'avais envie d'y croire, j'avais été mis en appétit et j'ai été déçu. Amanda Dowrum a une plume pour créer des ambiances, il lui reste maintenant à s'en découvrir une pour écrire des histoires et arriver à nous offrir un grand roman.

 

Note : 7/10

 

Stegg

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'auteur : http://www.amandadownum.com/

- Site de l'éditeur : http://www.orbitbooks.fr/

Vote:
 
8.00/10 ( 2 Votes )
Clics: 4246
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Cycle de Tiamat 1 Cycle de Tiamat 1
Après "Le sang d'immortalité" de Barbara Hambly et en attendant Etranger de CJ Cherry, Mnémos continue de rééditer des classiques de la Science-Fiction d...
Morts Dents Lames Morts Dents Lames
Pourquoi lire Morts dents lames aux éditions La Madolière ? Tout d'abord pour l'illustration de couverture réalisée par le talentueux Bastien Lecouffe Dehar...
Warbreaker Warbreaker
Brandon Sanderson nous revient avec un nouvel univers, totalement inédit et des plus novateurs. Il nous présente une nouvelle forme de magie, à base de cou...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...