Fantôme de l'Opéra, Le
Genre: Livres Illustrés , Gothique , Classiques , Autres genres
Année: 2009
Pays d'origine: France / Etats Unis
Editeur: CFM Gallery
Auteur: Neil P.Zukerman et Gaston Leroux
Traducteur:
Sophie Eustache et Anne Gleyze
Illustrateur: Anne Bachelier
 

J'ai découvert Anne Bachelier par hasard, un samedi après-midi pluvieux, alors que je passais devant la galerie Vent des Cimes (à Grenoble). En posant les yeux sur ses peintures, je fus tout simplement bouleversée par tant de génie. Au programme, une maîtrise absolue de l'art de la peinture à l'huile et du dessin, desquels naissent des créatures plus envoûtantes les unes que les autres. Des couleurs flamboyantes, des ambiances baroques, des personnages mystérieux mais attirants, pour un tout créant un univers unique, magique et riche en émotions...

Alors quand Anne Bachelier s'attelle au monument de la littérature gothique qu'est Le Fantôme de L'Opéra, cela ne peut qu'être grandiose...

 

 

Le livre en lui-même est très bien fait et présente une structure originale. On commence ainsi par un synopsis qui remémore l'histoire au lecteur et plante décors et personnages. Viennent ensuite les illustrations qui accompagnent de façon somptueuse un descriptif détaillé du lieu (à savoir l'Opéra Garnier, à Paris) et de chaque personnage du conte. Mais attention, il ne s'agit pas là d'une simple fiche descriptive ! Là encore, Zukerman fait montre d'originalité puisqu'en guise de présentation, il raconte au lecteur une anecdote sur le passé du personnage en question. La peinture quant à elle, offre un portrait du buste de chacun, à la manière des peintres de la Renaissance : un arrière-plan sombre met en avant le personnage, lumineux de par la pâleur de sa peau et les riches détails qui foisonnent ses apparats et/ou sa chevelure. On se familiarise ainsi avec les acteurs principaux du récit, comme Christine Daaé, la douce chanteuse innocente dont sont épris Raoul le Vicomte de Chagny, l'ami d'enfance de Christine, et bien sûr Erik, le Fantôme de l'Opéra. Mais les personnages secondaires ne sont pas en reste et personne n'est oublié : de la Carlotta, diva jalouse de Christine, au mystérieux Persan, en passant par Mme Giry, secrète complice du Fantôme, tout le monde est présent et chacun des rôles a son importance.

Les présentations sont donc faites et l'on peut passer aux choses sérieuses...

A partir de là, des pages entières sont consacrées aux peintures d'Anne Bachelier, entrecoupées ça et là d'extraits du roman original, eux-mêmes illustrés par des dessins de l'artiste, colorés à l'aquarelle. Ces extraits reprennent les moments clés de l'histoire, permettant ainsi de conserver la trame du récit et de saisir tous le sens des toiles mystérieuses de la Maître Peintre. Et avec ces toiles, nous atteignons la quintessence de l'œuvre gothique romantique. En effet, les ombres sont omniprésentes, captivent le lecteur et mettent en lumière l'innocence et la candeur de Christine Daaé, figure principale des peintures avec Erik. Et justement, parlons-en d'Erik ! Le fameux Fantôme représente lui aussi parfaitement LE héros gothique : mystérieux, torturé mais également envoûtant et charismatique. Affublé de son masque en forme de crâne humain, il règne en maître dans le vaste sous-terrain de l'Opéra et hante les hauteurs de celui-ci. Tantôt représenté au clavier de son orgue gigantesque, ou dirigeant sa barque sur les eaux sombres du lac souterrain, il est la figure gothique du roman. Les paysages, certes peu nombreux, ne sont pas non plus sans rappeler le romantisme du XIXème siècle : une nature représentée de nuit, brumeuse, froide mais belle.

 

 

Je ne veux pas décortiquer l'ouvrage dans ses moindres détails, car l'effet de surprise est toujours appréciable. Si vous découvrez Anne Bachelier pour la première fois avec ce livre, vous serez saisis par tant de beauté, de majesté et d'émotions. Elle a parfaitement su retranscrire dans sa peinture tous les sentiments qui coexistent dans l'œuvre de Gaston Leroux : la pureté de l'amour de Christine, la jalousie de la Carlotta, le flegme du Persan, et bien entendu, la souffrance et la douleur d'Erik. Des décors aux personnages, des couleurs aux costumes, tout concoure à la perfection de la mise en scène de cette pièce maîtresse de la littérature gothique.

Et si vous connaissez déjà le travail de Bachelier, et bien, vous apprécierez tout autant Le Fantôme. Car pour ma part, la même magie m'anime à chaque fois que mes yeux tombent sur l'une de ses œuvres…

En vous souhaitant une excellente lecture!

 

Note : 9/10

 

La Dame à la Licorne

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'artiste : http://annebachelier.blogspot.com/

- Site de l'éditeur : http://www.cfmgallery.com/

Vote:
 
6.67/10 ( 6 Votes )
Clics: 7789
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Ecole de la nuit, L' Ecole de la nuit, L'
"L'école de la nuit" faisant suite au "Livre perdu des sortilèges", nous retrouvons Matthew et Diana, transportés en plein XVIème siècle anglais, sous le r...
Chansons de la Terre Mourante 2 Chansons de la Terre Mourante 2
Il s'agit donc du second volume de l'anthologie hommage à Jack Vance et à son cycle de la terre mourante dont on retrouvera le soleil en train de s'éteindr...
Ciel Profond Ciel Profond
Dernier tome de la trilogie de "La brèche" après "L'Entité 0247" et "Le Pays fantôme", "Ciel Profond" nous propose donc la conclusion de cette saga lorgnant...

Autres films Au hasard...