Freaks Corp 3
Genre: Fanzines
Année: 2010
Pays d'origine: France
Editeur: Sélénor
 

Nouvelles:

- "Les Frères Siamois" de Laurent et Olivier Souillé

- "Le dernier Voyage" de Bran de Julien Delorme

- "Darkrün" de Pierre Brulhet

 

Dossiers:

- Le Château de Meaulnes

- The Legendary Pink Dots

 

Portraits:

- Pascal Moguerou

- Ludovic Blay

 

Ce troisième numéro de la revue "Freaks Corp." constitue ma première incursion chez cette toute jeune revue qui vient égayer le paysage de l'imaginaire. Elle fait finalement assez penser à la revue" Black Mamba", bien que chacune ait sa spécificité, et bien loin de jouer sur le même tableau, les deux revues sont assez complémentaires et viennent enrichir le panorama des amoureux d'imaginaire que nous sommes, toujours en quête de nouveaux médias !

Au sommaire de ce troisième numéro, trois nouvelles, deux dossiers, l'un sur un lieu mystérieux de France et l'autre sur un groupe musical, des portraits sous forme de biographie et d'interview, un poème et d'amusantes petits rubriques avec anecdotes, quizz et chroniques. Le tout pour 3€90, pourquoi se priver ??

 

Ce numéro s'ouvre sur la rubrique "le coin du vidéophage" avec une bonne sélection de chroniques de classiques de la fantasy, du "Labyrinthe de Pan" à "Tideland" en passant par les incontournables "l'Histoire sans fin" ou "Conan le Barbare". Une bonne entrée en matière pour nous entrainer bientôt vers la première nouvelle du numéro, "Les Frères Siamois" écrite par les deux frères Laurent et Olivier Souillé. Un bien joli conte macabre superbement illustré par Senyphine, une belle incursion dans un monde gris et triste, où règnent la mélancolie et le mal-être. Un beau conte un brin cruel…

Vient ensuite un large dossier sur le groupe "The Legendary Pink Dots", un groupe culte mélangeant rock gothique et psychédélisme. Une bonne idée que de présenter un groupe de rock dans une revue d'imaginaire ! S'ensuit une bien agréable interview avec le grand Pascal Moguerou, un entretien toute en simplicité, très agréable à lire pour découvrir le maître de féerie, avant de s'amuser avec un quizz (pas évident du tout !) et la rubrique à Zal. Les amateurs de poésie ne seront pas en reste puisqu'un poème d'Albert Samain, "Vision", vient s'étendre en double page, très bien mis en valeur par une police large et une bien belle illustration de fond. Et d'ailleurs, s'il ya bien quelque chose qu'il faut noter à ce stade de notre découverte de la revue, c'est la beauté des illustrations. Yoz, Senyphine, Yoann Lossel (qui nous offre une très belle double page), Erwann Seure-Le Bihan ou Olivier Villoingt, autant de noms qui viennent illustrer les mots de Freaks corp, pour le plus grand plaisir de nos mirettes !

On enchaîne ensuite avec un bien intéressant dossier sur le Château de Maulnes et ses mystères. Ce château situé dans l'Yonne à Cruzy-le-Chastel recélerait en effet bien des secrets et des légendes, autant liés à son architecture si étrange et symbolique qu'à l'histoire de Mélusine… Voilà donc un dossier bien passionnant ! Je ne peux qu'applaudir à deux mains l'idée d'intégrer un dossier sur les lieux mystérieux de France dans cette revue. Freaks corp est complet et intéressant, cela se confirme de page en pages !

On retourne ensuite dans les nouvelles avec l'excellent texte de Julien Delorme, "Le dernier voyage de Bran". Bran, le premier Roi, voit les hommes et le temps passer, jusqu'au moment où l'heure vient enfin d'honorer la promesse faite à Merrin, l'ami des premiers âges du monde… Un fort beau texte, empreint de mythes, de contemplation et de mélancolie. Un bien beau texte !

On enchaîne ensuite avec un second portrait, cette fois celui de Ludovic Blay, le sculpteur de l'imaginaire qui crée des créatures fabuleuses à partir de simples fils de fer. Un portrait de l'artiste sous forme de biographie, mais on pourra peut-être simplement reprocher à ce portrait de reprendre la présentation de Ludovic Blay qu'on peut lire un peu partout… j'aurais aimé lire un entretien ou une prose un peu plus personnelle sur cet artiste que j'affectionne tout particulièrement. Mais le portrait est là, et c'est déjà très bien ! Et c'est déjà presque le moment de refermer ce troisième numéro de Freaks corp, mais heureusement c'est sur un dernier texte que nous allons le refermer, et non des moindres: "Darkrün" de Pierre Brulhet, ou une course contre la montre et contre la mort, une course très spéciale dans un désert où le danger guette à chaque pas. Un texte haletant et sans temps mort, de la fantasy originale et de qualité ! Mais voilà, ne reste déjà plus que quelques petites chroniques à lire et c'est déjà la fin…

 

Mais je ne regrette pas mon voyage, il fut hautement divertissant et de très grande qualité ! J'ai découvert ici une nouvelle revue qui a tout mon respect et mon estime, une revue qui nous parle de l'imaginaire et de ses acteurs, de mystère et de musique, de féerie et de littérature et qui offre une vitrine de qualité à des artistes connus ou non, qu'ils soient auteurs ou illustrateurs. Ce numéro 3 était mon premier numéro, mais assurément pas mon dernier ! Bravo l'association Sélénor et merci pour cette revue !

 

Note : 8/10

 

Chaperon Rouge

 

A propos de ce fanzine :

 

Blog de l'éditeur: http://freakscorp.over-blog.com/

Vote:
 
7.57/10 ( 7 Votes )
Clics: 4168
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Royaumes Crépusculaires, Les Royaumes Crépusculaires, Les
Lorsque j'étais gamin et qu'un livre me plaisait vraiment, je trouvais tous les subterfuges possibles et imaginables pour continuer ma lecture, aller au bout...
Pucelle de Diable-Vert 1, La - La perle et l'enfant Pucelle de Diable-Vert 1, La - La perle et l'enfant
Mnémos ne m'avait jamais déçu. Il s'agit à mon sens de l'une des meilleures maisons d'édition qui soit, capable de nous proposer de la fantasy autre, diff...
Farence 2 - Le Choix de Mira Farence 2 - Le Choix de Mira
Les enfants de la légendes ont accompli leur destiné et triomphé de Cerk, sauvant ainsi Nimir de sa dictature. Malheureusement, cette victoire n'a pas ét...

Autres films Au hasard...