Niwaâd, Le
Genre: Afrique , Anticipation , Fantasy
Pays d'origine: France
Editeur: Lokomodo
Auteur: Jean-Christophe Chaumette
 

Avec "Le Niwaâd", les éditions Lokomodo nous propose donc la réédition d'un troisième roman de Jean-Christophe Chaumette après "L'Arpenteur de Monde" et "L'aigle de Sang". Pourtant, ce nouveau roman n'a pas grand-chose à voir avec les précédents au niveau des univers puisqu'on quitte des univers d'anticipation assez proche pour ce qui ressemble à une fantasy africaine, du moins dans sa première partie.

Dans ce roman, on trouvera un lutteur, capable de rentrer dans une fureur sacré lors de ses combats, qui va l'amener à la poursuite du Niwaâd, un mot entendu durant ses transes et dont il ignore tout. Il croisera un griot qui a entendu ce mot dans les chansons que son mentor lui a apprises et un homme en guerre contre les ecclésiastiques qui lui ont pris sa fille pour la sacrifier. Entre l'armée qui ravage le pays et les fanatiques religieux, ils vont essayer d'aller au-delà du mur.
Si ce n'est l'ambiance africaine de ce roman, l'univers est plutôt classique avec une religion faisant vivre tout le monde dans la crainte des dieux vivant derrière le mur, ce bâtiment dans lequel personne ne peut rentrer, sacrifiant des jeunes personnes en échange de leur bénédiction. Doté d'une puissante inquisition, aucune révolte ne semble possible. Ce monde est pourtant en guerre face à une armée d'anciens esclaves s'étant rebellés.
Voilà donc pour l'univers qui rappellera forcément des choses, surtout avec un chef de guerre qui se nomme Chaka ! Jean-Christophe Chaumette préfère ainsi se concentrer sur la quête des personnages et leur envie d'aller de l'autre côté du mur, une envie qui va parfois les pousser à s'associer à leurs ennemis, à affronter leur propre peur, tout ça pour découvrir ce qui se cache derrière un mot qui pourrait annoncer l'apocalypse.
La deuxième partie sera plus surprenante, nous plongeant sans nous prévenir dans de la science-fiction pure et dure ! Un ton qui va détonner après que l'auteur nous ai promené dans un univers de fantasy assez classique, mais donnant tout son intérêt à cette seconde partie, qui nous propulse dans une dystopie assez classique sur la forme et évoquant la religion sous l'un de ses pires aspects, celui de la manipulation.
Une manipulation qui touchera tout le monde et où découvrira que personne n'a le monopole de la barbarie, seul les méthodes et les buts changent ! Le roman prend ainsi un air de pamphlet et de critique sociale, évoquant les pires travers de notre monde. Quitter l'épouvante réussit donc à Jean-Christophe Chaumette, même si on retrouve son style et certaines constructions de ses deux autres romans chez l'éditeur.
Dans la première partie, on retrouve donc ainsi plusieurs personnages qu'une même quête va rassembler, une menace sous-jacente qu'il faudrait empêcher de se réaliser et des protagonistes qui semblent dépassé par les événements. On retrouve aussi le style simple et visuel de l'auteur, ne faisant pas de fioriture et se contentant de décrire ses personnages et leurs actes sans jamais impliquer le lecteur.

Pourtant, on ne peut pas dire qu'il n'arrive pas à le choquer, surtout qu'il ponctue son roman de nombreuses scènes trash ou gore, redoublant d'effet dans la violence et le sadisme. Le tout peut sembler gratuit, mais donne pourtant une substance à l'univers et la quête des personnages. Une quête initiatique surprenante qui révélera aux personnages que le monde n'est pas ce qu'il croit, qu'il est pire en réalité.

Note : 8/10

 

Stegg

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'auteur : http://jean-christophe.chaumette.over-blog.fr/

- Site de l'éditeur : http://blog.editions-lokomodo.fr/

Vote:
 
8.33/10 ( 6 Votes )
Clics: 2178
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Sohl 1 : l'oeil et le poing Sohl 1 : l'oeil et le poing
Sohl est le premier roman des éditions Asgard que j'ai l'occasion de lire et je suis heureuse d'avoir enfin découvert cette jeune maison d'édition que l...
Pensionnat de Mlle Géraldine  1, le - Etiquette et espionnage Pensionnat de Mlle Géraldine 1, le - Etiquette et espionnage
  La nouvelle héroïne de Gail Carriger, Sophronia, 14 ans, nous rappelle plus Mme Lefoux qu'Alexia ne serait-ce que par son gout prononcé pour le démontag...
Harmoniques Célestes, Les Harmoniques Célestes, Les
Mea culpa, j'avoue mon crime, c'est la première fois que je lis du Jean-Claude Dunyach. Certes, le nom de cet auteur ne m'est pas non plus inconnu puisqu'il ...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...