Kiosque et le tilleul, Le
Genre: Fantastique , Recueils de nouvelles
Année: 1993
Pays d'origine: France
Editeur: Actes Sud
Collection: Babel
Auteur: Georges-Olivier Châteaureynaud
 

Membre du courant littéraire appelé Nouvelle Fiction, à l'instar d'Hubert Haddad, Frédéric Tristan ou Marc Petit, Georges-Olivier Châteaureynaud est l'un des plus beaux stylistes de la langue française contemporaine, comme en témoignent les treize nouvelles rassemblées dans ce petit ouvrage et le Prix Renaudot reçu en 1982. Injustement oublié par une partie de la critique spécialisée et par un lectorat avide de sensations fortes, il a pourtant encore énormément à apporter à notre époque dont il essaie d'inventorier les failles en jouant avec la trame du monde.

 

En prenant le parti de rejeter un fantastique trop démonstratif pour mieux s'employer à redéfinir les frontières de l'imaginaire, l'auteur nous entraîne dans ce que Marc Petit appelle une "surfiction", c'est-à-dire un mélange de mythes, de surnaturel, de créativité et d'intrigues dans lequel la réalité semble se dissoudre pour mieux laisser apparaître un ailleurs finalement pas si éloigné que cela. Le surnaturel devient alors partie intégrante d'un réalisme en pleine reconstruction, comme si le fantastique n'était finalement plus destiné à faire peur, mais simplement à surprendre, à émouvoir. C'est exactement ce qui se passe dans « Iris et le pensionnaire » où un homme cherche à retrouver une femme dans un train durant toute une nuit avant de la découvrir à l'arrivée en gare. Dans ce huis clos étrange où le narrateur se rend compte finalement qu'elle porte encore l'écharpe qu'il lui a pourtant dérobée, le monde nous apparaît d'une plus grande complexité que ce qu'on essaie de nous faire croire. La science perd sa capacité à expliquer le réel, comme dans « La Tête » où un médecin se voit incapable d'expliquer que cette partie d'un corps puisse continuer à vivre seule. Sans effets sanglants, ni étalages visuels surabondants, les récits de Châteaureynaud préfèrent entrer dans la psychologie des personnages pour mieux permettre au lecteur de s'identifier à eux. Cela entraîne une proximité salutaire qui trouble les normes et les lois physiques. Ainsi, lorsque le mythe s'invite dans la réalité, comme dans "Icare sauvé des cieux", le lecteur est moins perturbé, moins inquiet que dans les récits de terreur moderne. Le fantastique y devient une simple perturbation du réel, comme c'est le cas dans la fantasy urbaine. Dans cette nouvelle, le narrateur nous fait partager une étrange expérience qui voit des ailes lui pousser dans le dos, ce qui modifie sa perception du monde qui l'entoure et sa relation avec sa compagne. C'est justement dans cette étude de l'autre, de la différence, que le fantastique de l'auteur trouve sa force. Et même s'il invite des thèmes classiques, c'est leur traitement qui en fait tout l'attrait. « La Femme dans l'ombre » nous offre ainsi de belles pages poétiques d'un amour fantastique devenu finalement possible, tandis qu'"Une Vie en papier" voit une femme n'exister qu'à travers des photographies prises d'elle. Une nouvelle fois, le surnaturel se substitue à la réalité, à tel point que la disparition des photos voit le monde s'effacer avec.

 

En rendant l'univers plus complexe, à la fois dans sa dimension poétique et dans sa capacité à générer de l'irréalité, l'auteur nous permet de nous interroger sur notre rapport au monde et sur notre capacité à l'appréhender. Ainsi, ce n'est plus un monde explicable qui se dévoile à nous, mais une succession de strates à explorer, toujours plus insolites, toujours plus singulières. Soulignons également la qualité de cette magnifique collection qu'est Babel et qui permet d'offrir, au format poche, donc très accessible au porte-monnaie, des ouvrages de qualité et des auteurs incontournables.

 

Note : 9/10

 

Denis Labbé

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'éditeur : http://www.actes-sud.fr/

Vote:
 
6.80/10 ( 5 Votes )
Clics: 2734
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Fille automate, La Fille automate, La
Le Prix Nebula du meilleur roman 2009, le Prix Hugo du meilleur roman 2010, le Prix Locus du meilleur premier roman 2010, le Prix John Wood Campbell Memorial ...
Cycle des âmes déchues 1, Le - Le mal en la demeure Cycle des âmes déchues 1, Le - Le mal en la demeure
Il y a peu de temps, je découvrais la plume de Stéphane Soutoul dans l'excellente Anthologie "Sorcières et Sortilèges". Une plume raffinée, puisant son i...
Dark Elite 1 - Magie de feu Dark Elite 1 - Magie de feu
    Chloé Neill est connue en France pour sa série d'urban fantasy "Les vampires de Chicago" parue chez Milady. Elle s'essaie ici dans une littérature r...

Autres films Au hasard...