Importance de ton regard, L'
Genre: Fantastique , Anticipation , Fantasy , Recueils de nouvelles
Année: 2010
Pays d'origine: France
Editeur: Rivière Blanche
Auteur: Lionel Davoust
Illustrateur: Anne-Claire Payet
 

Sur la couverture de "l'Importance de ton regard", trois choses attirent d'emblée l'attention du lecteur, le captivent et le subjuguent (et je pèse mes mots !). En tout cas, c'est l'effet que ces trois choses ont sur moi, je reconnais l'entière subjectivité de ce constat ! Tout d'abord le nom de l'auteur, Lionel Davoust, un nom que je surveille de très très prêt car  actuellement mon coup de coeur, une voix montante et clairement originale dans le milieu de l'imaginaire. Ensuite il y a la couverture -  magnifique – d'Anne Claire Payet, envoûtante à souhait. Et enfin il y a ce très beau titre, l'Importance de ton regard mystérieux, en parfait accord avec l'illustration, véritable invitation à l'achat de ce recueil, la preuve que plus le temps passe, plus Rivière Blanche nous propose de fort beaux livres, de ces livres qui nous invitent à les saisir dans les rayonnages, qui font qu'on ne peut que repartir avec eux sous le bras, impatient de se plonger dans leur lecture…

Mais dans "l'Importance de ton regard", il ya bien plus encore que tout cela. Il y a aussi et surtout des textes forts, prenants, de ces textes qu'on n'oublie pas facilement, qui nous marquent au fer rouge pour certains, qui nous trottent en tête et nous font sourire ou pleurer, nous rendent nostalgiques ou nous font grincer des dents. Peu de textes dans ce recueil passent inaperçus ou laissent indifférents, et certains grands thèmes qui semblent chers à l'auteurs transparaissent ici: la mer tout d'abord et les récits maritimes qui sont pour moi dans les plus beaux de ce recueil, avec les superbes "l'Impassible Armada", "Never think of the Perfect Storm" et surtout " Lions et Espadons", un texte magnifique qui nous broie le cœur par la tristesse qui s'en dégage, une anticipation légère sur les quotas de pêche, qui s'annonce bien plus comme un triste avenir possible que de la pure science-fiction…
Je ne pourrais pas parler ici de toutes les nouvelles, à mon plus grand regret, je vais donc m'attarder sur celles qui m'ont le plus touchées, ou marquées. Mais cela va sans dire que celles dont je ne vais pas parler n'en sont pas pour autant moins bonnes ! Je vous le dis et le répète, j'ai adoré l'intégralité de cet ouvrage ! "L'importance de ton regard" est d'ailleurs l'occasion d'une petite session de rattrapage pour ceux et celles qui n'auraient pas eu la chance de lire les textes de Lionel Davoust parus en anthologies, dont notamment la superbe et multi-primée "L'Ile Close", une fantaisie débridée et originale sur le mythe arthurien, mais aussi "Bataille pour un Souvenir" qui était la première incursion dans le royaume d'Evanégyre, l'univers dans lequel se déroule son premier roman, La Volonté du Dragon. Mais surtout, ce recueil nous offre de petites perles, de petits bijoux rares tels que "Tuning Jack", "Regarde vers l'Ouest", "En attente de Jugement" ou "le joueur dans l'Ombre" pour ne citer qu'eux.
"Tuning Jack" est effroyable. Un texte écrit sur des jeunes, et comme des jeunes (le style est excellent !), mais des jeunes pour qui le "Body tuning " est devenu le seul horizon, un monde où pour être à la mode et s'accepter, on doit se remodeler le corps à base d'implants terribles plus ou moins légaux, dans des opérations pratiquées dans des caves qui s'apparentent presque à des mutilations. Du tuning qui dépasse l'imagination, qui mutile les corps et défigure une jeunesse en mal de loisirs et de sensations… Ce texte m'a fait l'effet d'un coup de poing, je l'ai adoré. Glaçant mais non dénué d'humour, vous ne ressortirez pas forcément indemne de sa lecture et il peut être rapproché, comme beaucoup de textes de Lionel Davoust d'ailleurs, de pas mal de dérives de notre société... Comme tout bon nouvelliste ou romancier, Lionel Davoust est un fin connaisseur de l'homme et de ses faiblesses, des rouages de notre monde et de notre société. L'auteur se base sur ses connaissances, son vécu, ses expériences pour nous offrir de profondes réflexions sur le monde qui nous entoure. D'ailleurs, la novella titre donc nous reparlerons un peu plus loin est un parfait exemple de ce phénomène !
"Regarde vers l'ouest" est quant à elle un magnifique regard sur la paternité et la création, qui a été écrite pour la très belle anthologie "[Pro]création" de Lucie Chenu. Troublante et encore une fois terrible, elle laisse un goût bien amer en bouche. Formidable une fois encore… "En attente de Jugement" est quant à elle une réjouissante nouvelle remontant le temps et les époques, en un véritable compte à rebours. Un tueur immortel, des gemmes mystérieuses, la recherche des origines d'une malédiction. Un texte d'une grande inventivité et une fois encore saisissant. On ne peut qu'être admiratif devant tant de diversité dans les idées et devant l'impact que produit l'écriture de l'auteur sur ses lecteurs. Du grand art !
"Le Joueur dans l'ombre" contient elle aussi une grande thématique qui semble particulièrement chère à Lionel Davoust, les échecs, que l'on retrouve dans la Volonté du Dragon. Un célèbre joueur d'échec en phase terminal d'une tumeur au cerveau voit ses facultés décliner au jour le jour et, au seuil de la mort, il va jouer la partie d'échec la plus importante de sa vie, peut-être même la dernière… Un bien beau texte encore une fois teinté de tristesse et de gravité.
J'aimerais vous parler encore de chacun des textes, on a quelque chose à apprendre ou à ressentir de chacun d'entre eux, mais la place me manque et je vais donc conclure sur la novella, le texte le plus long de ce recueil, qui a donné le titre à l'ouvrage. Lionel Davoust se revendique en tant que Geek, ou du moins en tant qu'héritier d'une culture geek, ce monstre latent qui sommeille en chacun de nous qui aimons l'imaginaire, la science-fiction et les jeux vidéo.  Alors si vous aussi vous avez un jour scotché de longues heures sur un jeu vidéo en ligne, si durant un temps vos amitiés se sont avérées beaucoup plus virtuelles que réelles, ce texte est fait pour vous: mêlant justesse des idées, critique des dérives de notre société et grotesque presque ubuesque, "l'Importance de ton regard" est un véritable ovni  fondamentalement tragique. Imaginez un monde où les milliards d'habitants qui peuplent la planète auraient trouvé un but commun, une passion fédératrice: jouer à Unicraft ! Un jeu en ligne dans lequel vous devenez un grand guerrier ou un mage puissant (ou tout ce que vous souhaitez), dans lequel vous incarnez le héros de vos rêves pour le prix d'un simple abonnement mensuel… Ca vous rappelle quelque chose, non ? Unicraft va peu à peu abolir les limites entre réalité et fiction, provoquer l'effondrement de toute une société et de ses individus, dans un texte qui parvient à brouiller les pistes, se déconstruire à l'image de ses protagonistes... Franchement, c'est flippant ! Mais que c'est bon ! Encore une fois, une très longue nouvelle qu'on ne peut oublier de sitôt…

Lionel Davoust ancre ses textes à la fois dans les mythes et les légendes mais aussi dans notre vie quotidienne, et je crois que c'est là sa grande force. Un mélange entre fiction et réalité qui fait que ses textes sont particulièrement saisissants, émotionnellement très marquants. Il ya aussi une écriture très maitrisée, des idées originales et pleine d'inventivité, une large gamme de sentiments et de mondes fictifs, de genres et d'univers. Lionel Davoust est une étoile montante de l'imaginaire, chacune de mes lectures de cet auteur est une nouvelle révélation… Une claque !
Alors franchement, si vous n'avez encore jamais lu Lionel Davoust, vous savez ce qui vous reste à faire si vous ne voulez pas passer à côté d'un auteur formidable et au talent fou ! Ne vous privez pas de ce beau recueil!

Note : 9/10

 

Chaperon Rouge

 

 

A propos de ce livre :

 

- Blog de l'auteur : http://lioneldavoust.over-blog.com/
- Site de l'éditeur : http://www.riviereblanche.com/

Vote:
 
7.00/10 ( 2 Votes )
Clics: 4257
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Hush Hush Hush Hush
Avant d'entamer "Hush, Hush" de Becca Fitzpatrick, je partais déjà avec deux a priori très positifs. L'un en raison de son thème, les Anges, on ne peut pl...
D'or et d'émeraude D'or et d'émeraude
Bien que natif de Colombie, Simon ne s'est jamais senti concerné par ce pays, sentant que ses véritable racines sont celles qu'il a dans son pays d'adoption...
Corvus Corvus
  Commencer sa lecture par le second roman d'un cycle pourrait être un frein à la compréhension de l'histoire et nuire à la qualité de la lecture. Ce n'e...

Autres films Au hasard...