Miroir de Drusilla, Le
Genre: Horreur , Fantastique , Vampirisme
Année: 2011
Pays d'origine: France
Editeur: Rivière Blanche
Auteur: Jacques Sadoul
Illustrateur: Nathalie Bal
 

Jusqu'à ce jour j'ai aimé tout ce que j'ai lu de Jacques Sadoul, que se soit ses excellentes anthologies ou ses essais bien évidement, mais je n'avais encore jamais lu un seul de ses romans, fort nombreux par ailleurs. C'est aujourd'hui chose faite et j'ai la sensation de ne pas avoir commencé par son œuvre de fiction la plus aboutie. Du moins je l'espère car, en toute franchise, malgré quelques bonnes idées je n'ai pas vraiment aimé ce roman. Je dirai même que se fut pour moi une très grande déception.

L'histoire se passe à Los Angeles. Des vampires de factions différentes ont investi la ville et se livrent à une guerre terrible. Les dégâts sont considérables chez les morts-vivants bien sûr mais aussi chez les humains. Le sujet de ce conflit: un fabuleux miroir qui permettrait aux vampires d'enfin pouvoir regarder leur reflet et peut-être bien plus encore… Au milieu de cette guerre violente, une vampire donc, Drusilla. Une jeune femme qui aurait été la sœur, la conseillère mais aussi l'amante de Caligula. Autant dire que la vie à LA n'est pas forcément ce qui se fait de mieux pour elle ! Mais dans cette guerre elle va être aidée par un humain, un très riche avocat et va être plus ou moins forcée d'adopter une jeune fille humaine.
C'est là le point fort du roman, son idée directrice. Comment une vampire, une immortelle un brin blasée doit réapprendre à donner de l'amour mais aussi à en recevoir? L'idée est particulièrement intéressante mais voilà, l'écriture de Jacques Sadoul n'a aucun rythme, je dirais même que ça se répète et que ça tourne en rond. Si le personnage de Drusilla est émouvant, on a parfois l'impression cependant de lire une version vampirique de Pretty Woman !
Mais parallèlement à l'histoire qui se passe donc à Los Angeles et qui manque cruellement de rythme et d'action, il y aussi l'histoire plus personnelle de Drusilla et sa relation sombre et incestueuse avec son frère : Caligula! Caligula et le sang, Caligula et la mort! Pour le coup c'est là pour moi le véritable intérêt de ce roman, cette relecture vampirique d'une certaine histoire antique.
Pour le reste, je ne dis pas que c'est inintéressant, je pense même que l'idée, bien que pleine de bons sentiments, de cette vampire qui doit réapprendre l'amour est excellente. De même que cette gamine sans attache, sans famille et ne devant sa vie qu'à Drusilla est vraiment très jolie mais on en peut pas construire un roman uniquement sur des idées…

Si jusqu'à ce jour Jacques Sadoul ne m'avait pas déçu c'est aujourd'hui chose faite, avec un roman qui m'a quand même bien vite ennuyé, lent et qui manque même de cohérence. C'est bien écrit et tous les passages sur la Rome antique sont passionnants mais pas assez pour que Le Miroir de Drusilla soit une réussite. Dommage, mais je me tournerai très vite vers le reste de la production romanesque de l'auteur malgré tout.

Note : 5/10

 

Le Cimmerien

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'éditeur : http://www.riviereblanche.com/

Vote:
 
6.00/10 ( 2 Votes )
Clics: 2833
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Pilleurs d'Ames, Les Pilleurs d'Ames, Les
Un roman d'aventure mélangeant allégrement SF et flibusterie vous en rêviez ? Et bien Laurent Whale l'a fait et avec maestria en plus ! Son roman Les Pille...
Maître de la matière Maître de la matière
Alors qu'on l'attendait avec la fin de la trilogie entamée dans "Black*Out", Andreas Esbach, l' auteur "Des Milliards de tapis de cheveux" et du "Dernier de ...
Imriel 3 - La grâce de Kushiel Imriel 3 - La grâce de Kushiel
C'est avec un plaisir non dissimulé que nous retrouvons Imriel et le royaume de Terre D'Ange. Dans cette nouvelle aventure qui clôt la trilogie d'Imriel, c'es...

Autres films Au hasard...