Narcogenèse
Genre: Fantastique , Thriller-Polar
Année: 2011
Pays d'origine: France
Editeur: L'Atalante
Collection: La dentelle du cygne
Auteur: Anne Fakhouri
Illustrateur: Xaviette Collette
 

Bon, il faut bien l'admettre, si l'on excepte la bit-lit, le fantastique est un genre qui semble avoir tendance à fuir les rayons de SFFF ces derniers temps ou du moins, qui n'attire pas assez les lecteurs pour réussir à s'y creuser un petit bout de place bien à lui. Autant donc dire que quand un nouvel ouvrage s'y présente, on se jette dessus, surtout quand c'est L'Atalante, qui nous avait déjà proposé le fort sympathique Mal-Mort de Jean-Marc Ligny, qui s'y colle !

Zette est une infirmière un peu spéciale, elle parvient à plonger dans l'esprit des patients comateux pour les aider à se sortir de leur situation, que ce soit en se réveillant ou en choisissant de mourir. Alors qu'elle essaye d'aider un malade, elle va croiser un autre individu, qui semble moins bienveillant qu'elle.

D'un autre coté, on a Simon Larché, un policier compétent qui ne cherche plus à faire carrière, mais qui continue à faire son travail correctement, bien que lassé par la noirceur du monde où il évolue. Il va se retrouver à enquêter sur la disparition d'un môme de la DDASS et sur une mystérieuse épidémie de somnambulisme qui touche la région.


Avec NarcoGenèse, on est dans dans un roman fantastique tournant autours du monde des rêves, de secrets familiaux, de mystérieuses disparitions et d'un croquemitaine. Tous ces éléments nous emmèneront bien entendu au bout du cauchemar concocté par Anne Fakhouri, qui montre un véritable talent pour laisser sortir l'horreur de son terrier.

Il y sera donc question d'une famille, Les Gaucher, à laquelle Zette, de son vrai nom Louise, appartient.  La plus riche de sa région grâce à ses investissements dans le pharmaceutique, mais également la plus jalousée et la plus dénigrée à cause de sa réussite qui excite bien des convoitises,  et surtout à cause de leur demeure, le Chais, lieu aussi mystérieux qu'inquiétant puisque personne en dehors de la famille et des serviteurs n'a le droit d'y pénétrer. Ce qui n'est pas sans entrainer de vilaines rumeurs bien entendu...

Mais certaines ne sont peut-être pas infondées puisque Saul, le frère de Louise, semble avoir disparu plusieurs années auparavant sans que personne ne sache de quoi il est mort, ni où il est enterré. Puis, il y a eu la mort de Mamia, l'ancienne doyenne de la famille dont on a mystérieusement éloigné les enfants la nuit de sa mort. Les secrets sont donc nombreux et l'ambiance à la maison est plutôt lourde entre Louise, sa soeur Diane et ses enfants, Max et Lucie, ainsi que leur mère Claude.

Puis, indépendamment, il y a les disparitions d'enfants et les crises de somnambulisme, ce qui va mettre Simon Larcher sur la piste du Marchand de Sable, un marchand de sable qui n'a pas grand chose à voir avec celui que l'on connait habituellement, celui-ci étant plutôt du genre croquemitaine qu'on utilise pour faire peur aux enfants. Et cet étrange personnage semble donc prendre vie dans les rêves...

La question étant finalement de savoir ce qui peut lier les Gauchers et le Chais au monstre imaginaire. C'est donc sur ce canevas classique qu'Anne Fakhouri va démarrer une histoire où les squelettes ne surgiront que pour assombrir encore plus la situation. La force de ce roman vient également de la multiplication des points de vue puisqu'on suit l'histoire à travers les yeux de plusieurs générations, les crimes de l'un étant finalement à l'origine des malheurs de l'autre.


Puis, il y a les sujet abordés, des sujets plutôt tabous, mais Narcogenèse s'y attaque de manière frontale et nous rend plus horrible encore les secrets de cette famille dont certains sont encore plus anciens et sordides qu'on ne pouvait le penser au départ. Un vrai voyage dans l'horreur !

Anne Fakhouri utilise finalement les ficelles du fantastiques que pour mieux les renouveler grâce à une écriture moderne et des thématiques qui ne le sont pas moins. L'écriture est quand à elle au plus proche des personnages, de leurs secrets comme de leurs peurs, de leurs souvenirs comme de leurs traumatismes.

Narcogenèse est donc une nouvelle preuve que le fantastique, le vrai, celui qui mord et qui fait mal, est encore là, en bonne santé et qu'il attend de pouvoir s'infiltrer entre quelque romans de fantasy et de bit-lit pour mieux tomber entre les mains des lecteurs et pouvoir le surprendre. Tant mieux, c'est ce qui est attendu du genre !


Note : 9/10

 

Stegg

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'éditeur : http://www.l-atalante.com/

 

Vote:
 
8.25/10 ( 4 Votes )
Clics: 3369
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Roi d'ébène, Le Roi d'ébène, Le
Quelques années après Thomas Day et son "Trône d'Ebène", l'imaginaire française s'intéresse de nouveau à l'Afrique. Mais cette fois-ci, ce ne sera pas ...
Armée du Seigneur Noir 1, L' - Le magicien et le golem Armée du Seigneur Noir 1, L' - Le magicien et le golem
  Ce premier roman est une véritable révélation! De la bonne fantasy sur un scénario assez classique mais bien écrit et surtout avec de l'humour, un seco...
Trône de fer(le) T13 : Le bucher d'un roi Trône de fer(le) T13 : Le bucher d'un roi
  Le très attendu treizième tome du "Trône de fer" vient de sortir en français. Bien entendu la fan que je suis, s'est jetée sur le roman dès sa sortie ...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...