Vie en temps de guerre, La
Titre original: Life during wartime
Genre: Anticipation , Guerre , Science-fiction
Année: 2010
Pays d'origine: Angleterre
Editeur: Mnémos
Collection: Dédales
Auteur: Lucius Shepard
Traducteur:
Isabelle D.Philippe
Illustrateur: Alain Brion
 

Vous n'avez jamais pris de LSD ? Non?! Moi non plus je vous rassure! Mais si vous voulez vivre un vrai bad trip, connaître un vrai malaise hallucinatoire, bref un "truc" dément et marquant, plongez dans ce roman de Lucius Shepard, auteur de SF déjà bien installé et que je découvre ici. "La Vie en Temps de Guerre" réédité par Mnémos (l'ouvrage avait fait l'objet d'une première édition chez Laffont en 1988 puis chez J'ai lu par la suite) est un ouvrage absolument fantastique, complètement hallucinant, croisement improbable entre Apocalypse Now et une sorte de FPS (jeu vidéo de tir à la première personne) le tout vécu sous drogue et sur fond de quête initiatique. Malgré des longueurs il faut bien l'admettre, et quelques passages ennuyeux, j'ai découvert ici un grand auteur qui m'a donné envie d'aller plus loin dans son œuvre!


Guatemala, à une époque donnée. Peu importe quand, peut-être aujourd'hui, sans doute demain. La guerre fait rage, une terrible guérilla qui oppose quelques hommes aux Etats-Unis d'Amérique. Mingolla est l'un de ces soldats américains, mais pas vraiment un soldat parmi tant d'autres. Il a en effet un pouvoir un peu spécial: il a des visions, il voit des "choses". L'armée ne tarde pas à le repérer (l'histoire est un brin plus complexe mais je veux que vous gardiez le plaisir de la découverte) et va le faire participer à un programme un brin particulier: l'obliger à prendre des drogues pour améliorer cette faculté et faire de lui un super soldat. Seulement voilà, suite à un ensemble d'événements tragiques et étranges, Mingolla va être obligé de s'enfoncer loin dans la jungle à la recherche d'une mystérieuse ville. Le lecteur suit alors le parcours initiatique, complètement hallucinant dans tous les sens du terme, de ce soldat qui à force de rencontres, de visions, de découvertes sur lui, les autres, la nature et de chocs face aux horreurs de la guerre, va peu à peu devenir quelqu'un d'autre.

L'écriture de Lucius Shepard est absolument fantastique, à la fois belle et simple, elle nous enferme dans cette jungle, dans ce corps malmené par la guerre et les drogues et très rapidement le malaise s'installe. Ce livre fait physiquement mal et vous remue brutalement, comme un vrai mauvais délire sous acide! C'est surtout ça la grande force du roman et bien sûr tout le questionnement qui va autour. Il est clair que l'écriture de Lucius Shepard est hors norme et quand on se penche un peu sur la vie du monsieur, on comprend sans doute que certains passages sont tout droit tirés de son vécu. En effet l'auteur a connu la prison, la drogue et c'est sans doute en parti cela qui nourrit la plume de l'auteur et qui fait que son écriture est si prenante. De la même façon cette quête désespérée de liberté qu'est la vie en tant de guerre prend une autre résonnance, une autre dimension ici. Ce livre est un cri, non pas forcément un cri hurlé, mais plutôt un cri sourd qui vient vous frapper et qui fait mal ! Parfois K. Dick n'est pas loin. Seulement Lucius Shepard n'est pas ici dans la SF, pas non plus dans la littérature "blanche", pas dans le récit de guerre journalistique, il crée vraiment un style à lui, presque un genre et c'est absolument fantastique pour ne pas dire sensationnel, malgré quelques longueurs.

Les personnages, nombreux, qui gravitent autour de Mingola, sont tous très intéressants, symboles d'une vie trop dure, d'un amour impossible, d'une soif de sexe, d'une tension qui est là, qui est la guerre, qui est le monde qui nous entoure, qui est la jungle. La pression, le mal être est là partout, symbolisé par cet environnement tropical que l'on ressent tout le long du roman, superbement rendu, superbement écrit. La folie est là, mais cette folie on peut presque la pardonner car elle est une réaction normale à un monde absurde, à un manque de liberté, à un mal-être, à une vie qui est impossible, dure, mais que l'on veut malgré tout préserver.


"La vie en temps de guerre" est une œuvre forte, malgré encore une fois quelques longueurs. Ce qui est hallucinant c'est que "la vie en tant de guerre" est une œuvre sortie il y a plus de vingt ans et elle reste d'actualité! Le monde est toujours aussi fou, désespérant et triste, la folie est partout présente. C'est aussi cela qui fait que ce roman est un grand roman.

J'ai découvert un auteur et j'adore ça. Une œuvre forte, différente, originale !


Note : 9/10

 

Le Cimmerien

 

A propos de ce livre :


Site de l'auteur : http://www.lucius-shepard.com/

Site de l'éditeur : http://www.mnemos.com/

Vote:
 
7.60/10 ( 5 Votes )
Clics: 2700
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Princesses mais pas trop 1 - l'Enlèvement du Prince Armand Princesses mais pas trop 1 - l'Enlèvement du Prince Armand
"Princesses mais pas trop" raconte l'histoire de trois princesses bien connues : La Belle au bois dormant, Blanche-neige et Cendrillon, transformées en espionn...
Grimoire des Loups-Garous Grimoire des Loups-Garous
Avec Le traité des anges, Le traité de faërie, Le traité de vampirologie ou encore La petite encyclopédie du Merveilleux, sans oublier ses romans bien sûr...
Don, Le - L'Ultime Héritage Don, Le - L'Ultime Héritage
Les livres sont des compagnons fabuleux. Que l'on aime ou pas les histoires qu'ils nous racontent, on partage avec eux un peu de notre vie comme ils partagent...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...