Geste du Sixième Royaume, La
Genre: Fantasy
Année: 2011
Pays d'origine: France
Editeur: Mnémos
Collection: Icares
Auteur: Adrien Tomas
 

Dans des contrées barbares, Llir, un barde en fuite pour avoir couché avec la mauvaise femme, va rencontrer une étrange fillette qui va lui raconter une histoire afin qu'il la mette en scène, l'histoire invraisemblable d'une sorcière grise qui serait tombée amoureuse et aurait été poursuivie par les siens pour ce blasphème. Cet étrange conte auquel le musicien ne trouve aucune crédibilité va pourtant l'amener à aller à sa rencontre.
Pendant ce temps, Naorl, un changeur, créature mi-homme mi-loup qui vient de s'enfuir du cirque qui l'exploitait, va tenter de rejoindre sa meute tandis que ses anciens propriétaires sont en train de se faire tuer par un mystérieux assassin.
Ailleurs encore, Moineau, un jeune voleur qui vient tout juste de réussir son premier coup, voit tous ses amis et ce qui lui reste de famille être massacrés par un mystérieux monstre dans les égouts. Ce bain de sang va l'amener à quitter la ville où il vivait pour aller trouver un avenir plus radieux.
Dans la même ville, Corius, commerçant et ancien soldat aux origines naines, va trouver son meilleur ami et collaborateur ainsi que ses employés exécutés et étripés, probablement victimes d'une créature particulièrement sadique. Se retrouvant accusé du meurtre, il va également devoir fuir.
Ce que tous ignorent encore, c'est qu'ils sont en route pour le sixième royaume, une forêt peuplée de mythes et de légendes, car ils ont été choisis pour être les héraut d'une guerre qui se prépare, une guerre dont l'enjeu est autant leur survie que celle du royaume qu'ils vont devoir protéger, bon gré, mal gré.

Pour faire court, on pourrait dire que La Geste du Sixième Royaume, c'est le "Seigneur des anneaux" écrit à la manière du "Trône de Fer", une histoire de High-Fantasy racontée du point de vue de tous ses participants, gentils ou mauvais, mais ce serait très réducteur, même si on trouve bien tout ça dans ce premier roman d'Adrien Tomas.

Ici, on pénétrera donc dans un royaume où l'on ne trouve plus de créatures magiques si ce ne n'est les sorcières grises et quelques clans de nains dans des montagnes, la plupart s'étant réfugiées dans le sixième royaume, une forêt où ils ont tenté de survivre tant bien que mal.
Seulement, les autres royaumes voient cette forêt comme une épine dans leur pied et malgré leur inimité, ils décident de s'unir contre ce qui pourrait être une cache de démons, sans se douter un seul instant qu'ils sont en réalité manipulés par l'Autre et ses hérauts.
Mais le père, l'ennemi de l'Autre, a aussi choisi ses hérauts et des peuples pour le défendre, lui ainsi que le sixième royaume, créant également quelques alliances contre nature qui vont donc devoir livrer un combat perdu d'avance.
Un énième combat entre le bien et le mal ? Oui et non, car si l'on sent clairement qu'il y a des gentils et des méchants, le combat est ici celui de la nature et de la magie contre le progrès, un combat où il ne peut y avoir de vainqueur puisque la disparition de l'un serait aussitôt fatale à l'autre.
Ces deux personnages que sont l'Autre et le Père sont donc plus des concepts légèrement personnalisés que des personnages, car même s'ils sont à la fois présents et absents de l'histoire, on parle beaucoup d'eux sans jamais les voir, comme s'il était des dieux jouant leur partie de loin.
D'ailleurs, on peut sentir un côté jeu de rôle dans cette guerre où chaque joueur a au départ autant de hérauts et de peuples à son service, mais se doit également de respecter certaines règles. Ce qui permet également de montrer que cette bataille n'est peut-être pas aussi manichéenne qu'elle en a l'air.
La Geste du Sixième Royaume est donc l'histoire d'une immense bataille, assez classique, le genre de combat désespéré sur lesquels les lecteurs de fantasy sont habitués à tomber, mais le roman trouve également son charme dans ses personnages et dans son écriture.                   

Les personnages sont donc l'un des points forts du livre et ceci même s'ils transpirent le cliché. En effet, La Geste du Sixième Royaume propose un lot de personnages très classiques comme Moineau, l'ado voleur qui va subir un chemin qu'il n'a pas choisi, ou Corius, l'ancien soldat taciturne et solitaire. L'auteur nous proposera même une vierge guerrière se rebellant contre son père, lointaine descendante d'Eowyn.
De par leur caractère et surtout par leurs actes, Adrien Tomas saura pourtant les rendre vivant, les faire vivre et en faire plus que de simples protagonistes dont on suit les aventures sans intérêt. On lira donc leur destin avec beaucoup d'empathie.
Mais c'est sur les méchants que l'auteur nous surprend le plus, rendant la folie et la violence de certains véritablement effrayante, mais, également, en offrant à d'autres un destin tragique, voir émouvant, rappelant qu'il s'agit juste d'êtres humains avec leurs espoirs et leurs sentiments.
Puis, il y a également la même chose au niveau des peuples, certains respirant le cliché comme ces guerriers noirs montés à dos d'éléphant ou ces cavaliers vivant dans le désert qui apportent une petite dose d'exotisme à l'ouvrage qui n'en avait pas vraiment besoin, ce rôle étant supposé appartenir à la forêt.
Mais là encore, l'auteur surprend avec Aevar et les chroniqueurs, le premier étant un ange de métal fabriqué par un nain et les seconds des historiens observant l'Histoire sans prendre partie pour l'une ou l'autre des parties.
Bref, La Geste du Sixième Royaume est donc un roman à la fois classique et moderne, de la high-fantasy écrit dans un style très direct et sans fioriture, mais sachant provoquer des émotions. Du coup, le roman se révèle une lecture très agréable sur laquelle les amateurs de fantasy devraient se jeter.

Note : 8/10

 

Stegg

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'éditeur : http://www.mnemos.com/

Vote:
 
8.30/10 ( 10 Votes )
Clics: 3448
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Cornes Cornes
Un an après l'assassinat de Merrin, Ignatius se réveille avec une gueule de bois et des cornes. S'il croit d'abord à une hallucination, il se rend rapideme...
Trône d'ébène, Le Trône d'ébène, Le
Chaka Zoulou est probablement l'un des personnages historiques africains les plus connus en Europe, l'un de ceux dont le nom parle forcément à tous ceux qui...
Fantôme du Roi, Le Fantôme du Roi, Le
Un nouveau Gemmell, c'est normalement synonyme de bonne nouvelle, hélas ça n'a pas été le cas cette fois, il semble en effet que Bragelonne arrive en fond ...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...