Trône de Fer, Le
Titre original: A Song of ice and Fire
Genre: Heroic Fantasy , Fantasy , Dragons , Guerre
Année: 2010
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: J'ai Lu
Auteur: Georges R.R. Martin
Traducteur:
Jean Sola
Illustrateur: Marc Simonetti
 

L'adaptation du "Trône de fer" pour la télévision par H.B.O. me donne l'occasion de faire la chronique de ce monstre sacré de la fantasy. Mais par où commencer? D'abord par une remarque sur la traduction du titre : aux Etats-Unis le cycle comprend, pour l'instant, quatre volumes dont les titres sont : "A games of thrones", "A clash of kings", "A storm of swords" et "A feast for crows". Pour d'obscures raisons mercantiles, l'éditeur a fait un "saucissonnage" pour les parutions françaises, ce qui l'a amené à trouver de nouveaux titres pour chacun des douze volumes parus chez Pygmalion. De ce fait le titre général de  la saga devient en France "le trône de fer" au lieu "du jeu des trônes", jeu de stratégie s'apparentant aux échecs, qui exprime mieux, à mon avis, l'esprit de l'oeuvre de Martin.

 

 

L'action du "trône de fer" se situe une quinzaine d'années après la mort du dernier roi targaryen, Aerys le fol. Il a été remplacé sur le trône de Westeros par Robert Baratheon, dit l'Usurpateur. Le récit commence avec l'arrivée du roi , accompagné de son épouse, Cersei Lannister et de toute leur suite, à Winterfell, fief de la famille Stark, seigneurs du Nord. A la suite du décès brutal de Jon Arryn, la Main du roi, Robert, uniquement intéressé par la chasse, les filles et l'alcool, vient demander à son vieil ami lord Eddard d'occuper le poste vacant. A partir de là le lecteur se retrouve dans un monde d'intrigues incessantes orchestrées par les différents clans, de rivalités entre les maisons, de jalousies dans une même famille... alors qu'au Nord, au-delà du Mur les Autres font leur réapparition.
La grande originalité de Martin, et son talent, est de nous faire découvrir son monde par les yeux de plusieurs de ses personnages : chaque chapitre est le point de vue de tel ou tel, d'abord en un seul lieu puis, avec l'évolution des intrigues, aux quatre coins du royaume de Westeros, voir même au-delà des mers. Cependant aucun de ces personnages n'est vraiment un "héros", certains sont importants, d'autres moins et surtout aucun n'est à l'abri d'une disparition subite, au détour d'une phrase : en effet l'auteur n'hésite pas à "tuer" ses narrateurs (ni ses autres personnages d'ailleurs). Cela parait anodin et pourtant, en partie grâce à cela, le lecteur ne sait jamais à quoi s'attendre, à aucun moment on ne peut anticiper quoi que soit et c'est un vrai plaisir de lecture!
En outre, alors que "le trône de fer" compte actuellement prés de 4000 pages il n'y a pas un mot de trop! Pas de redite, de longueurs, de description fastidieuse; Et pourtant l'auteur nous décrit des personnages bien campés, s'étend sur leur psychologie, sur leur passé, leurs motivations mais toujours à bon escient. Un autre bon point (encore un!) : aucun manichéisme chez Martin, le monde n'est pas blanc ou noir et on peut trouver "du bon" chez le pire des salauds et, surtout, "du mauvais" chez l'être le plus droit et le plus respectable!

 

 

En bref, et pour finir, si vous aimez l'heroic fantasy, vous ne pourrez qu'adorer "A game of Thones" et ses joueurs acharnés!!!

Note : 10/10

 

Falline

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'auteur : http://www.georgerrmartin.com/

- Site de l'éditeur : http://jailu.com/

Vote:
 
6.71/10 ( 7 Votes )
Clics: 3942

1 commentaire(s) pour cette critique

Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Mystère du Chêne brulé, Le Mystère du Chêne brulé, Le
Le calme semblait être revenu dans les bois des Monts-Noirs et le couvent de Sainte-Radegonde connaît un ère de paix sous la direction pleine de piété de...
Roi Magicien, Le Roi Magicien, Le
Il y a maintenant trois ans sortait "Les Magiciens", un étrange roman de Lev Grossman qui mélangeait "Harry Potter" et "Le Monde de Narnia" dans une histoir...
Maître de la matière Maître de la matière
Alors qu'on l'attendait avec la fin de la trilogie entamée dans "Black*Out", Andreas Esbach, l' auteur "Des Milliards de tapis de cheveux" et du "Dernier de ...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...