Lunes de Sang 2, Les - La Lune Noire
Genre: Thriller-Polar , Fantasy
Pays d'origine: France
Editeur: Lokomodo
Auteur: Anaïs Cros
 

Le calme semble revenu à Castelune. Du moins en apparence, des accidents à Roserai font en effet monter les tensions entre hommes, elfes et nains. Beaucoup de ces derniers fuient de plus en plus la ville afin de rejoindre les montagnes au grand dam d'Evrahl qui voudrait les voir rester et s'intégrer. Le comportement de Listak, qui reste de plus en plus cloîtré dans son laboratoire, provoque également quelques inquiétudes au nain.
Seulement un meurtre va les faire sortir de leur solitude. Phenon, le mage du roi et l'un des derniers magiciens connus, a été assassiné, éventré à l'intérieur même du château. Seule une personne puissante et sans peur a pu commettre ce meurtre et le seul témoin de la scène décrit le meurtrier comme un démon. Très vite, Listak va se rendre compte qu'il y a un seul coupable possible, quelqu'un qu'il pensait mort et qui est son ennemi juré...

Cette deuxième enquête de Listak et Evrahl jouera donc moins sur la base du Whodunit et sur l'ambiance paranoïaque que possédait le premier tome. En effet, le meurtrier est très rapidement connu et Evrahl étant devenu l'ami et l'allié de Listak, il n'a plus de raisons de se méfier de lui. Ces deux points faisaient pourtant partie des atouts du tome précédent et s'il est logique de ne pas retrouver le second, il est dommage que le premier soit absent.
Dans ce second l'univers Holmesien est donc moins présent et l'on a donc une histoire de fantasy un plus classique avec une quête à accomplir et un royaume en danger, mais Anaïs Cros ne laisse pas complètement tomber le coté polar avec la traque du méchant et un Listak prêt à employer des méthodes de moins en moins recommandables pour arriver à ses fins, mais il faut dire qu'il a affaire à un adversaire particulièrement cruel !
Et l'enquête autant que la quête bénéficient d'un rythme soutenu et de beaucoup de rebondissements, certaines menaces se faisant de plus en plus précises tandis que Listak semble de plus en plus sombrer dans la folie et la maladie, devenant de moins en moins empathique. Le côté sombre du personnage qui trouve son reflet dans celui qu'il traque, son véritable double maléfique, devient de plus en plus évident.
D'autres personnages comme le fou de Torn vont également prendre de l'importance. Derrière l'acrobate et poète se cache en effet un individu sur lequel personne ne sait rien et qui semble en savoir plus qu'on ne s'en doute, mais sans qu'on sache à quel clan il appartient. De l'autre côté, Ombre, le conseiller du roi, semble de moins en moins cacher ses objectifs tout aussi sombre que l'est son nom.
N'oubliant pas que le polar a souvent un côté social, Anaïs Cros nous montre également les dangers du racisme en mettant les nains de Mortelune en situation périlleuse, victime de la haine des hommes et des Elfes. La colère et le mépris des deux clans augmentent, risquant de mettre le feu aux poudre presque autant que la menace qui guette la ville de Mortelune, voire tout le royaume qui l'entoure.
Le mélange des genres est donc toujours présent, mais il est moins affiné, laissant plus de place à la fantasy et beaucoup moins au polar. Mais l'aspect fantasy abordé est également surprenant, jouant sur des stéréotypes qu'on ne s'attendaient pas forcément à y croiser ! De plus, ils semblent être utilisé pour amener l'histoire à un autre niveau de lecture, car jouant finalement autant sur les apparences que sur les faits.

Nous emmenant des luxueux appartement du Roi jusqu'aux bas-fonds de Castelune, cette nouvelle aventure est donc un peu plus classique que la précédente, mais tout aussi captivante et surprenante, reprenant certains points des Lunes de Sang, mais en ajoutant également de nouveaux ingrédients et agrandissant ainsi son univers. Surtout que le final, particulièrement sombre, montre qu'il est en constante évolution.
La principale question est maintenant de savoir quel tournure prendra la prochaine enquête du duo, ou plutôt du trio, Amhiel prenant de plus en plus d'importance. En tous cas, si cet épisode est un peu moins audacieux que le précédent, il se révèle être toujours un très agréable divertissement, une fantasy très riche et capable de nous emmener sur de nouveaux chemins. Avec La Lune Noire, Anaïs Cros arrive donc encore à nous surprendre.

Note : 8/10

 

Stegg

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'auteur : http://anaiscros.over-blog.fr/

- Site de l'éditeur : http://www.editions-lokomodo.fr/

Vote:
 
8.67/10 ( 3 Votes )
Clics: 2765
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Xénome Xénome
Après le cyberpunk et sa peur de l'informatique, il semble qu'une nouvelle menace se présente, celle de la manipulation génétique comme l'a montré "la Fi...
Annales du Disque-Monde, Les - Coup de Tabac Annales du Disque-Monde, Les - Coup de Tabac
Rien ne va plus au guet d'Ankh-Morpork. Le commissaire Vimaire s'apprête à rendre sa plaque au seigneur Vétirini...Pour quinze jours...De vacances...Et à la...
Le sang que l'on verse Le sang que l'on verse
Depuis la disparition de David Gemmell, l'Héroic-Fantasy semble un peu aux abonnés absents, alors que les autres genres de la fantasy vont de succès en suc...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...