Lombres
Titre original: Un Lun Dun
Genre: Fantastique , Urban Fantasy , Littérature Jeunesse
Année: 2012
Pays d'origine: Angleterre
Editeur: Pocket
Auteur: China Miéville
Traducteur:
Christophe Rosson
 

De plus en plus, on trouve en poche des romans publiés auparavant en jeunesse, sans même que ce ne soit signalé. Pour Lombres, chez Pocket, on le découvre sur le quatrième de couverture, car il a obtenu un prix Locus en 2008 en catégorie jeunesse. Il reste qui si ça peut faire découvrir le roman ou l'auteur à un public adulte, il ne risque pas aussi de ne pas apprécier de se retrouver dans un roman qui ne lui était pas destiné, même si ce dernier n'est pas dénué de qualité.

 

 

A Londres, Zanna et Deeba sont deux jeunes collégiennes que rien ne sépare, qui vont en cour et sortent avec leurs amies. Des jeunes filles ordinaires, si ce n'est que des personnages ne cessent de saluer Zanna ou de lui offrir des cadeaux inutiles, même les animaux sont étranges sur son passage. Un soir, en suivant un étrange parapluie cassé qui semblait les observer, les adolescentes vont découvrir l'étrange ville de Lombres.
Il s'agit d'une sorte de Londres parallèle où les habitants plus excentriques et même parfois morts, où l'architecture est des plus improbables et où les détritus du vrai Londres réapparaisse pour mener une nouvelle vie. Puis, il y a le Smog, un brouillard intelligent qui veut détruire la ville et son original par la même occasion, même si l'original n'est pas forcément celle qu'on pense. Une seule personne peut l'arrêter : Zanna, la Shwazzy !
Comme ça, on peut craindre le pire : le retour d'un ennemi qu'on croyait disparu, une élue, des prophéties et probablement une quête pour trouver l'arme pouvant vaincre le méchant. Seulement, China Miéville est un roublard et va utiliser tous ses stéréotypes pour mieux s'en moquer, même si c'est avec une certaine facilitée, tout en s'offrant des rebondissements et des situations amusantes, tel le livre des prophéties qui se découvre entièrement faux.
L'humour et donc très présent dans Lombres, que ce soit par ses personnages, ses nombreux jeux de mots et certaines de ses situations. Malgré ses 500 pages, c'est même un roman plutôt léger avec quelques passages un peu plus tristes. Il faut dire que l'imagination débridé de l'auteur le pousse à trouver de nombreux concepts très amusants, telles que des poubelles ninjas ou des costumes cousus avec des pages de livres.
Le problème, c'est que trop d'imagination tue l'imagination. La première partie insiste tellement sur les idées loufoques de Lombres, qu'on a parfois l'impression de lire un guide du routard de la ville avec une tartine de description dont une partie ne servira à rien et c'est très présent dans le roman où on passe souvent d'un lieu à l'autre, sans vraiment s'y attarder, devenant parfois un peu lourd dans le nombre d'information présente.
Il y a donc des longueurs dans ce roman, souvent contrebalancé par des passages épiques ou comiques, des personnages farfelues ou quelques passages un peu triste. Puis, China Miéville utilise aussi la fantasy pour livrer une métaphore de la pollution et de ses dangers qui sont tout de même fortement exagéré dans ce roman qui est un brin naïf tout de même pour des adultes, peut-être moins pour des adolescents.

Entre les stéréotypes dont il se moque et les situations saugrenue, Cina Miéville nous propose donc un Londres dans la ligné de celui de "Neverwhere", mais ce livre peut faire penser à un autre récit de Gaiman : "Coraline" qui mettait également une jeune femme face à un monde dangereux. Pourtant, ce livre porte la patte de son auteur avec ses qualités et ses défauts, son inventivité et son côté pesant. Une littérature divertissante au final.

Note : 7/10

 

Stegg

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'auteur : http://chinamieville.net/

- Site de l'éditeur : http://www.pocket.fr/

 

Vote:
 
8.00/10 ( 2 Votes )
Clics: 2244
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Magic Cottage Magic Cottage
Lorsqu'en 1999 sortait sur nos écrans le projet Blair Witch, on pouvait lire partout sur les affiches : "on n'a jamais eu aussi peur depuis Shinning". Si la ...
Noeud de la sorcière (Le) Noeud de la sorcière (Le)
"Le noeud de la sorcière" vient clore en beauté la trilogie du "livre perdu des sortilèges". Matthew et Diana, qui maitrise enfin à peu prés ses pouvoirs...
Trône d'ébène, Le Trône d'ébène, Le
Chaka Zoulou est probablement l'un des personnages historiques africains les plus connus en Europe, l'un de ceux dont le nom parle forcément à tous ceux qui...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...