Gentlemen de L'étrange, Les
Genre: Thriller-Polar
Année: 2007
Pays d'origine: France
Editeur: Le Calepin Jaune
Auteur: Estelle Valls de Gomis
 

Saviez-vous qu'au coeur de Londres, ville où se côtoient à la fois Jack l'éventreur et Sherlock Holmes, vivaient aussi deux gentlemen bien étranges et très attachants ? Deux personnages hauts en couleur, géniaux et sacrément charismatiques, nés sous la plume d'une des plus talentueuses auteurs françaises : Estelle Valls de Gomis. Il n'y avait qu'elle pour arriver à nous faire vivre des aventures aussi fabuleuses qui plongent leurs racines dans le XIX ème siècle et la mythologie de tous pays, tels que les vampires roumains ou le Wendigo américain. Il n'y avait qu'elle et sa plume que j'aime tant pour créer cet univers à la fois hommage à une certaine littérature du passé et aussi au roman feuilleton comme on pouvait le trouver chez Pierre Souvestre et Marcel Alain, ou Paul Féval, Eugène Sue et tous ces auteurs des siècles passés que je regrette tellement pour ma part.
Plus encore que les histoires qu'elle raconte, plus encore que les aventures auxquelles elle nous convie, c'est la capacité que l'auteure a à nous dépeindre ces deux personnages et à les faire vivre tant par les dialogues, leur attitudes ou même par les dessins qui habitent l'ouvrage, qui fait que l'on adhère tout de suite au livre. On peut y voir ici un sublime hommage à Conan Doyle bien sûr et à son duo Holmes et Watson.
Mais alors quel est donc ce fameux duo à qui il arrive tant d'histoires folles ? Quel est ce nouveau duo qui vient enrichir la littérature ? Et bien c'est Manfred Gladstone et Wolfang Bloodpint bien sûr ! Retenez bien ces noms car m'est avis qu'ils vont faire parler d'eux encore et encore ! L'un est psychiatre et criminologue et l'autre est un dandy étrange, buveur d'absinthe et attiré par le bizarre (et lui-même est bien mystérieux d'ailleurs...). Autour d'eux divers personnages magiques, inquiétants, souvent drôles et tout aussi attachants et mystérieux les uns que les autres. Un rat géant qui parle, une gouvernante un peu sorcière et amoureuse et encore beaucoup d'autre choses tout simplement merveilleuses !

Dans les neuf aventures qui constituent cet ouvrage, on retrouve avec plaisir tout ce qui fait le charme de la littérature d'Estelle Valls de Gomis, qui sait tour à tour convoquer les mythologie anciennes (Wendigo), les vampires (Le Zburator) voir même la féerie (Un cigare pour Manfred), mais qui va aussi nous faire rencontrer le grand Bram Stoker, la Golden Dawn, plonger dans Venise, le vieux Londres et les Etats-Unis. Les gentlemen de l'étrange c'est un voyage extraordinaire, soutenu par un style bien à part, reconnaissable entre mille (et ça c'est la marque des grands auteurs pour moi) dans lequel on ne touche jamais terre. J'ai dévoré ces nouvelles, j'ai rit, car on rit beaucoup, j'ai tremblé, j'ai été étonné, surpris et quand j'ai lâché le livre, la réalité m'a parue bien fade, voire triste. Voilà pourquoi j'aime certains livres, car ils sont des ailleurs, des voyages improbables et que parfois les personnages qui les habitent sont bien plus vivants que certains de mes contemporains. Je suis un fan absolu de l'écriture d'Estelle Valls de Gomis, mais là , elle va loin, plus loin encore que là où elle n'avait été auparavant, et elle nous livre son chef-d'oeuvre, un livre qui pour moi restera.
Lire les Gentlemen de l'étrange, c'est plonger dans des aventures folles et passionnantes où il nous faudra sauver un vampire, enquêter sur des cas de nécrophilie, lutter contre des zombies, arpenter des lieux hantés et magiques, redevenir enfant en quelque sorte, chercher à prolonger dans le brouhaha de nos vies nos temps de lecture tant on est ensorcelé par ces deux personnages et par tout ce qui peut leur arriver. Il y avait bien longtemps que je n'avais pas ressenti ça à la lecture d'un ouvrage. Arrêter de lire les gentlemen c'est comme se sentir amputé de quelque chose et alors on y retourne encore et encore. Pour ma part j'ai lu et relu certaines nouvelles, juste pour le plaisir, pour la joie que ce la me procure, a tel point qu'aujourd'hui il m'est difficile d'en parler...
J'aimais la littérature d'Estelle Valls de Gomis, mais je ne pensais pas qu'un jour elle pourrait autant me séduire et me plaire. Pour moi, il s'agit là tout simplement d'un chef-d'oeuvre. Bien sûr certains pourront trouver à en redire, essentiellement sur certaines nouvelles qui se terminent peut être un peu hâtivement, mais cela passe au second plan tant Manfred et Wolfang sont subtilement travaillés et tant on prend un plaisir certain à les voir évoluer dans leurs aventures. Estelle Valls de Gomis vient de créer deux personnages qui pour moi rejoignent le panthéon de la littérature ! A lire à tout prix !

Note : 9/10

Le Cimmerien

 

A propos de ce livre:

 

- Site de l'éditeur

Vote:
 
7.10/10 ( 10 Votes )
Clics: 3339
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Quintessence Hiémale - Contes d’hiver Quintessence Hiémale - Contes d’hiver
  Quintessence Hiémale : derrière ce titre énigmatique se cachent quatre contes, petits bijoux de féérie et de merveilleux. Leur point commun : l'hiver...
Maître de la matière Maître de la matière
Alors qu'on l'attendait avec la fin de la trilogie entamée dans "Black*Out", Andreas Esbach, l' auteur "Des Milliards de tapis de cheveux" et du "Dernier de ...
Princesses mais pas trop 1 - l'Enlèvement du Prince Armand Princesses mais pas trop 1 - l'Enlèvement du Prince Armand
"Princesses mais pas trop" raconte l'histoire de trois princesses bien connues : La Belle au bois dormant, Blanche-neige et Cendrillon, transformées en espionn...

Autres films Au hasard...