Livres de Sang 2 - Une Course d'Enfer
Titre original: Books of Blood, volume 2
Genre: Horreur , Gore , Recueils de nouvelles
Année: 1984
Pays d'origine: Angleterre
Editeur: J'ai Lu
Collection: Fantastique
Auteur: Clive Barker
Traducteur:
Dominique Dill
 

Au travers de ses célèbres Livres de Sang, Clive Barker, l'un des grands maîtres de l'horreur contemporaine, s'est donné pour mission de proposer à ses lecteurs un panorama complet du fantastique actuel. Au travers de longues nouvelles réunis ici en six tomes, il va tenter avec succès et talent d'évoquer les multiples facettes de cette créature monstrueuse, redoutable et polymorphe qu'est le fantastique. Un projet d'envergure, certes, mais non moins alléchant !
Nous allons donc nous intéresser aujourd'hui au second tome de ces Livres de Sang, celui intitulé Une course d'Enfer, nom de la seconde nouvelle de ce recueil composé de cinq récits. Oui, seulement cinq nouvelles pour ces bonnes 250 pages ! Clive Barker prend son temps, il développe très à propos ses thématiques et son intrigue et nous livre ainsi cinq récits véritablement aboutis et palpitants, seulement cinq, certes, mais de véritables petits bijou d'horreur, de style, d'intelligence et de suspense. Cinq longs textes pour mieux s'intéresser aux personnalités, aux personnages, à leurs tourments, à leurs folies, à leurs doutes et à leurs errances. Pas de précipitation dans cette Course d'Enfer (!), Clive Barker cisèle son oeuvre, savoure ses mots et tel un véritable connaisseur nous livre au final cinq perles aboutis comme nous les aimons. Visite guidée dans les couloirs de l'horreur :

Le recueil s'ouvre sur une nouvelle intitulée Terreur. Cela s'annonce plutôt bien. Et deux pages plus loin, on est déjà irrémédiablement scotché par ce récit extrêmement puissant et terrible : un jeune homme veut apprendre à connaître et à apprivoiser la peur, la Terreur. Et pour cela, il va se livrer à d'horribles expériences sur certains de ses proches, en les surveillant et en les filmant afin de voir comment ils vont réagir et de quelle manière va se manifester leur terreur intime. Brillant. Intelligent, passionnant et terrifiant. Et ce qui est d'autant plus terrible dans cette nouvelle, c'est qu'elle ne fait pas appel à du gore, de l'hémoglobine ou bien à ces images parfois faciles pour faire trembler le lecteur. Non, tout est ici dans l'ambiance, dans l'atmosphère, dans la description de la terreur des victimes et de leur état d'esprit, de leur affolement devant l'écrasement de leur raison et de leurs dernières résistances mentales. C'est vicieux, malsain, mais pas horrible dans le sens, "beurk, c'est crade..." Clive Barker joue plus intelligemment que cela des peurs humaines ancestrales...
Vient ensuite Une Course d'Enfer, la nouvelle titre du recueil. Une course de fond à laquelle va se joindre le Diable et ses sbires et dont l'enjeu caché va être le sort de l'humanité. Au début, l'intrigue m'intéressait un peu moins, l'ambiance sportive ne m'accrochait pas. Quelle erreur ! Un récit excellent, rythmé et passionnant. Du bel ouvrage. Nous arrivons ensuite au Testament de Jacqueline Ess : Brrrr... certainement la plus horrible du recueil !!! Là , Barker nous prouve qu'il maîtrise l'horreur et qu'il n'a en rien perdu de sa fascination pour les mutilations corporelles, la souffrance ou les scènes trash et il fait preuve ici d'un certain penchant bien horrible pour les aberrations organiques : après une tentative de suicide ratée, Jacqueline Ess va un jour se rendre compte qu'elle détient le pouvoir de modeler par la pensée la forme des organismes vivants. La jeune femme va ainsi errer de vengeance en liberté retrouvée parmi ses contemporains et je vous laisse imaginer la cruauté de certaines des "transformations" qu'elle va faire endurer à ses ennemis... Sensationnel ! Une nouvelle éprouvante mais o combien réussie !
La nouvelle suivante, Les Démons du désert, nous propose quant à elle une petite pause dans l'horreur très à propos. Ce récit est d'une grande beauté et propose une véritable réflexion sur la différence, l'acceptation d'autrui, l'amour et la filiation : un homme va un jour assister à un étrange cortège en plein milieu du désert, une procession composée de monstres plus horribles et terrifiants les uns que les autres. Une lutte acharnée entre ces créatures et les villageois du coin va très vite débuter, soulevant par la même occasion des secrets et des drames enfouis depuis bien longtemps. Mais les pires monstres ne sont pas forcément ceux que l'on croit...Une nouvelle très triste, très belle même, qui dénonce judicieusement la bêtise humaine. Un texte original qui nous prouve que Clive Barker ne fait pas que de l'horreur pour l'horreur. Bien au contraire, il intègre à son panorama du fantastique ses facettes les plus sombres et les plus horribles humainement, sans pour autant faire appel à des scènes difficiles.
Une course d'Enfer va ensuite se clore sur Nouveaux assassinats dans la rue Morgue, une continuation jubilatoire de la célèbre nouvelle Double Assassinats dans la rue Morgue d' Edgar Alan Poe. Le héros de cette histoire est en fait le petit fils de la personne qui aurait donné l'idée à Poe d'inventer le personnage de Dupin. Celui-ci s'est targué sa vie durant de cette noble filiation et quand il va un jour se retrouver face à de nouveaux et terribles assassinats, sera-t-il à la hauteur de son illustre ancêtre ? Son talent analytique sera-t-il à la hauteur du celui du célèbre détective ? J'en attendais beaucoup de ce dernier récit. Le sujet en est en effet considérablement alléchant : une réécriture de l'un des textes les plus célèbres de Poe ! Le projet était ambitieux et même si cette nouvelle est au final très sympathique, c'est certainement celle que j'ai le moins aimé du recueil. Elle passe un petit peu à côté de son but, à mon sens, et elle semble manquer à la fois de suspens et de rythme. Bien mais sans plus. Trop prévisible et un peu trop tirée par les cheveux...
Vous l'aurez donc compris, Une Course d'Enfer est au final un excellent recueil pour tous les amoureux de frissons et de fantastique. Chaque nouvelle possède une véritable originalité et une grande richesse qui donne justement toute sa cohésion au recueil. Clive Barker fait ici preuve d'un grand talent et ce deuxième tome des Livres de sang tient réellement toutes ses promesses. Du grand art !

Note : 9/10

Chaperon Rouge

Vote:
 
6.75/10 ( 4 Votes )
Clics: 3777
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Psaumes d'Isaac 1, Les : Lamentation Psaumes d'Isaac 1, Les : Lamentation
"Lamentation", premier roman de ken Scholés, écrit en sept semaines parait-il,  me laisse une impression assez mitigée : l'univers du roman est plutôt or...
Homme des morts, L' Homme des morts, L'
Etats-Unis, 2018 : depuis quatre ans une mystérieuse épidémie, nommée Résurrection, et qui a débuté en Californie, sépare le pays en deux zones. En Zone...
Françatome Françatome
Johan Heliot et Mnémos, c'est une histoire qui dure depuis l'an 2000 et la publication de "La lune seul le sait", premier roman publié de l'auteur. Depuis, ...

Autres films Au hasard...