Un sale boulot
Titre original: A Dirty Job
Genre: Fantastique , Humour
Année: 2006
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Calmann Levy
Collection: Interstices
Auteur: Christopher Moore
Traducteur:
Luc Baranger
 

A moins de connaître Christopher Moore, vous n'avez peut-être pas fait attention à ce roman à cause de sa couverture et c'est bien dommage car "Un sale boulot" est un bouquin fait par l'un des auteurs comiques les plus populaires actuellement. Même si ce livre n'est malheureusement pas une réussite.

Bien que complètement anxieux et possédant un caractère un peu paranoïaque, Charlie Asher est un homme plutôt banal qui tient un magasin d'articles d'occasion, marié à Rachel, une femme superbe qui vient de lui donner une magnifique petite fille. En revenant dans la chambre de la maternité où se trouve son épouse, il va la découvrir morte avec à ses cotés un immense noir, surpris que Charlie puisse le voir. Les médecins ont beau expliquer que la mort de Rachel est tout ce qu'il y a de plus naturelle et lui montrer qu'il n'y avait personne d'autre dans la pièce sur les caméra de surveillance, Charlie n'y croit pas et veut découvrir ce qui s'est réellement passé. Mais ce n'est encore rien par rapport à ce qui l'attend...


En effet, il va se découvrir un nouveau boulot. Il est La Mort. Enfin, un marchand de mort dont la mission consiste à récupérer un objet contenant l'âme d'un défunt et à le revendre à une personne qui n'a pas encore d'âme. Et il a intérêt à bien s'acquitter de sa mission car dans les égouts veillent des créatures qui rêvent d'envahir notre monde.

Malgré ces apparences plutôt lugubres, "Un Sale Boulot" est un roman qui se veut comique et Christopher Moore va donc utiliser toutes les ficelles possibles pour nous faire rire. Déjà , les réactions de son personnage principal, un type très ordinaire face aux évènements plutôt surprenants qui vont lui arriver, sont caution à de bonnes séances de rigolade. Pour l'entourer, il invente une galerie de protagonistes encore plus zélés qui vont le plus souvent plonger notre héros dans les ennuis encore plus qu'il ne l'est déjà , que ce soit ses employés, une adolescente gothique, un ancien flic cherchant l'amour sur internet ou bien sa soeur qui passe son temps à lui piquer ses fringues.

Mais pour faire un bon roman, il faut avant tout une bonne histoire et pour le coup, on en a pas vraiment. Au bout d'un moment, "Un sale boulot" tourne même en rond et devient un peu redondant. On attend avec impatience de nouveaux rebondissements et pas mal de passages comiques finissent par tomber à plat et on a de moins en moins d'empathie pour les personnages. Heureusement qu'il y a quelques passages un peu plus réussis qui donnent vraiment envie de poursuivre l'histoire !


Car à hésiter entre passages sérieux et passages humoristiques, Christopher Moore finit par se perdre dans une histoire pourtant intéressante, qu'on aurait même pu suivre avec un peu plus de plaisir, son concept des marchands de mort étant plutôt original. Mais à partir dans tous les sens, ce livre finit par ne plus fonctionner et tombe plus ou moins à plat. L'auteur arrive pourtant à retomber sur ses pattes au dernier moments et à livrer une conclusion à peu près satisfaisante.

Finalement, Un sale boulot est un roman plutôt distrayant, parfois drôle mais qui n'est malheureusement pas hilarant, même si la lecture n'en est pas ennuyeuse. Juste un roman qui hésite un peu trop entre sérieux et humour, entre blagues potaches et spiritualité d'où une impression de raté. Malgré de bonnes idées de départ, ce récit ne fait que s'essouffler et c'est bien dommage.


Note: 6/10

Stegg

Vote:
 
6.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 2751
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Je m'habillerai de nuit Je m'habillerai de nuit
Dans ce nouveau roman du Disque-Monde, nous retrouvons Tiphaine Patraque : elle a maintenant seize ans et est enfin devenue la sorcière officielle du Causse....
Cité, La Cité, La
C'est avec beaucoup  d'espoir que j'attendais "la Cité" de Stella Gemmell car comme beaucoup de fans de fantasy je pense que David Gemmell a laissé une pl...
Evangile cannibale, L' Evangile cannibale, L'
Ce nouveau roman de Fabien Clavel met en scène des personnages qu'on n'est pas habitués à croiser dans l'imaginaire, du moins dans des rôles principaux, d...

Autres films Au hasard...