Fantômes - Histoires Troubles
Titre original: 20th Century Ghosts
Genre: Fantastique , Recueils de nouvelles , Fantômes
Année: 2014
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: J'ai Lu
Collection: Fantastique
Auteur: Joe Hill
Traducteur:
Valérie Rosier
 

Cela fait déjà quelques années maintenant que Joe Hill promène sa plume dans l'imaginaire, que ce soit avec le roman "Le Costume du Mort" ou le comics "Locke And Key" qui devrait bientôt toucher à sa fin. Alors que son dernier roman Nosfera2 arrive dans l'hexagone, son premier recueil de nouvelles "Fantômes" est réédité par les éditions J'ai Lu en compagnie de "Cornes", le deuxième roman de l'auteur.

Des histoires aux atmosphères différentes se croisent dans ce roman, allant du fantastique à des histoires plus réalistes comme dans "Mieux qu'à la maison" mettant en scène le fils d'un célèbre joueur de base-ball qui souffre d'autisme, "Dans la souricière" mettant en scène un marginal qui en rentrant du travail va passer une nuit affreuse ou encore "Un petit-déjeune"r ou un SDF venant de sauter d'un train va rencontrer une veuve qui va lui offrir un repas. Trois nouvelles qui sont donc sans surnaturelles et qui prennent place dans un quotidien à la fois ordinaire et très triste pour dresser le portrait de personnages que la vie n'épargne pas.
Mais de ces décors, il fait aussi naître le fantastique comme "La Cape", récit d'un ado qui croit avoir volé avant de chuter du haut d'un arbre grâce à l'objet du titre, "Le téléphone noir" ou un ados kidnappé entend un vieux téléphone débranché sonner, tandis que dans "Escamotage", met en scène le témoignage d'un homme dont un ami et le frère, autiste construisant de drôle de labyrinthe, ont tous deux disparus. Deux nouvelles qui sont très sombres et horrifiques, où la peur vient des personnages eux-mêmes ou des objets étranges de leur quotidien, de cette cape ou de constructions en carton dans un sous-sol !
D'autres nouvelles vont plus loin dans la fantastique comme "La belle au ciné hantant" où les spectateurs d'un cinéma sont nombreux à croiser et converser avec le fantôme d'une spectatrice morte, "Dernier souffle" qui se déroule dans un musée exposant les derniers souffles de morts ou dans l'étrange "Pop Art"ou un garçon va sympathiser avec un étrange garçon en plastique. Des histoires fantastiques qui vont parfois à la limite du surréaliste pour provoquer un malaise ou même faire réfléchir, l'émotion se pointant également à la fin des nouvelles, parfois aussi tristes qu'effrayante, montrant l'étendue des talents de l'auteur.
Puis il y a des hommages au fantastique dont Bobby Conroie revient de la mort mettant en scène un homme qui va croiser son amour de jeunesse sur le tournage du Zombie de Roméro ! Dans Dernier Cri, on suivra un anthologiste qui va recevoir un récit horrifique surprenant et violent, se lançant à la recherche de l'auteur. La première nouvelle est l'occasion pour Joe Hill de rendre hommage à trois grandes figures du fantastique : George Roméro, Tom Savini et bien entendu le zombie tandis que la seconde lui permet de livrer hommage à plusieurs de ses prédécesseurs, mais également de se livrer à une critique de l'horreur actuelle et sa tendance au gore.
Dans d'autres textes, ce sera la relation avec le père qui sera difficile comme dans "Stridulations", hommage à la "Métamorphose" de Kafka, "Le Masque de Papa" où un jeune garçon va partir un weekend à la campagne avec des parents aux jeux étranges ou encore "Les Fils d'Abraham" ou les descendants de Van Helsing semble refuser leur héritage. Des histoires où l'inquiétude vient donc de relations familiales complexes où le rapport au père est toujours difficile, thème étrangement très présent dans ce recueil.

Un écueil qu'évite facilement Joe Hill dans ses nouvelles, préférant mettre en scène des atmosphères pleines d'étrangetés, des personnages inquiétants et une violence réaliste. L'auteur livre ainsi des textes perturbants et effrayants, proposant ainsi une vision du monde sombre et pessimiste avec toujours un brin de tendresse. Joe Hill propose ainsi des histoires variées où l'hommage au fantastique n'empêche pas une vraie plume et des univers foisonnant d'exister.


Note : 9/10

 

Stegg

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'auteur : http://joehillfiction.com/

- Site de l'éditeur : http://www.jailu.com/

Vote:
 
7.00/10 ( 2 Votes )
Clics: 2156
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Derniers parfaits, les Derniers parfaits, les
Quatre détenus vont avoir la chance d'échapper aux légions Cathares assiégeant la citadelle de Maramante dont le seigneur n'a point l'intention de se rend...
Coeur du monde 1, Le : Farlander Coeur du monde 1, Le : Farlander
Voici le très attendu (selon Stéphane Marsan) coup de coeur de Bragelonne pour l’année 2011, j’ai nommé Farlander, premier roman de Col Buchanan. Je do...
Loar Loar
Si quand on pense Space-opéra, on a tendance à penser à des auteurs Ango-saxon tels que Vernor Vinge ou Peter F. Hamilton (pour les plus récents, car la lis...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...