Trilogie d'Axis 1, La - Tranchant d'Acier
Titre original: Battle Axe
Genre: Guerre , Fantasy
Année: 2005
Pays d'origine: Australie
Editeur: Milady
Auteur: Sarah Douglass
Traducteur:
Jean Claude Mallé
 

Autant vous le dire sincèrement, si Bragelonne n'avait pas ressorti à moindre coût et dans un format poche au sein de sa collection Milady les ouvrages de Sarah Douglass, je ne m'y serai jamais intéressé. Et très sincèrement je serai passé à côté de quelque chose, à côté d'une grande oeuvre rempli d'aventures, de rebondissements, de batailles mais aussi de poésie, d'ode à la nature et au respect de l'autre. Il me serait difficile de dire que Tranchant d'acier, premier tome de la trilogie d'Axis, est une oeuvre originale. Loin de là : deux frères, un légitime, l'autre non, un bâtard élevé pour devenir un seigneur de guerre, une histoire d'amour et une malédiction terrible, voilà une partie des ingrédients qui composent cette histoire malgré tout passionnante. Une fantasy classique que l'on pourrait rapprocher de celle de Pierre Grimbert, mais là ou l'auteur français avait du mal à se renouveler et à parfois trouver la justesse du ton, c'est tout le contraire chez Sarah Douglass. Le point fort de ce roman, c'est que l'on s'ennuie pas une seconde et que certains passages épiques à souhait sont tout simplement formidables. Une fois plongé dans le livre, difficile de décrocher !


Axis le tranchant d'acier est le chef des Haches de guerre, une armée à la botte du sénéchal qui a pour but de maintenir l'ordre et de repousser les proscrits, ces "races" que l'on ne veut plus voir, utilisant la magie, et que l'on décrit comme monstrueuses. Mais Axis est aussi un bâtard, sa mère alors reine aurait fauté avec l'un de ces proscrits. Recueilli par le sénéchal qui a fait de lui un maître de guerre Axis sert l'ordre et chasse les proscrits . Mais la tension avec son frère Borneheld, héritier légitime de la couronne est immense et cette querelle qui oppose les deux frères se voie amplifiée quand ils tombent tous les deux amoureux de la même jeune femme : Faraday. Mais le destin est bien plus complexe encore et la prophétie s'est réveillée, les peuples doivent s'unir pour combattre Gorgarel le destructeur. Au nord les spectres se sont réveillés, sanguinaires et cruels, l'hiver s'attarde et la glace attaque les hommes (une de mes scènes préférées !!). Qui est vraiment Axis ? Qui est son père et est-ce vraiment lui qui devra conduire les peuples dans la grande bataille ? Faraday acceptera-t-elle les sacrifices considérables qu'on lui demande ? Qui sont les sentinelles qui doivent veiller sur la prophétie ?


Et voilà le lecteur emporté dans un monde de glace, de magie et de complot, où se mélangent bataille et scènes d'actions digne des plus grands films Hollywoodiens, où le rôle de la femme est important et où les créatures présentes sont tout simplement magnifiques. Qui sont ces proscrits ? Certains sont icariis et ont la beauté des anges avec leurs ailes déployées et les autres sont les avars peuples des bois et de la terre.

L'oeuvre de Sarah Douglass est simple mais elle arrive avec un style relevé et prenant à nous plonger dans un univers tantôt violent et tantôt poétique, où l'on communique avec la nature, où les arbres chantent, où les lacs peuvent révéler de terribles secrets et où la magie est une initiation quasi chamanique.

L'auteure australienne s'est beaucoup inspirée des mythologies grecques et celtes tout en arrivant à construire un monde bien à elle, cohérent et dans lequel, malgré l'action et une certaine simplicité dans l'histoire, la beauté et la magie ne sont pas absentes.

J'ai véritablement été soufflé par ce roman, par la splendeur des paysages et des décors, par l'humanisme aussi dont fait preuve Sarah Douglas, un cri déchirant pour la nature et un appel au respect de l'autre avec en filigrane une critique de la religion et plus particulièrement des religions monothéistes. Les personnages sont pris dans les spirales du destin et leurs trajectoires sont émouvantes, on s'y attache et on a peur pour eux...

Dans ce premier tome, beaucoup de choses se mettent en place, des personnages apparaissent, des personnalités et certains complots ne semblent pas entièrement percées et surtout le rapprochement des peuples, qui doit sauver le royaume, n'est pas prêt d'être fait... Cela laisse présager le meilleur pour la suite. Mais avant de crier au chef-d'oeuvre je préfère attendre la fin de cette trilogie. Sarah Douglass tiendra-t-elle la longueur ? A mettre en place une histoire aussi simple (même si, je le répète, elle est formidable) arrivera-t-elle à nous surprendre ? La fin ne sera-telle pas trop classique et donc trop décevante?

En tout cas ce premier tome est superbe et je vais très vite me jeter sur la suite !!


Note: 9/10

Le Cimmerien

 

A propos de ce livre:

 

- Site de l'éditeur: http://www.milady.fr/

Vote:
 
6.89/10 ( 9 Votes )
Clics: 3990
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Intrusion Intrusion
Dirigeante et fondatrice du centre Dulac, Cyrille Blake doit présenter dans quelques jours au congrès annuel de neuropsychiatrie à Bangkok une présentatio...
Mer des songes, La Mer des songes, La
L'auteur des Lunes de Sang revient avec un roman qui avait été publié de manière discrète par les éditions de L'atelier de presse et qui ressort dans un...
Scribuscules Scribuscules
Revoici Jacques Fuentealba dans un genre qu'il apprécie tout particulièrement, celui des micronouvelles et cette fois dans un style qui n'est oas sans rappell...

Autres films Au hasard...