Cahier de croquis du Seigneur des Anneaux
Titre original: The Lord of the Rings Sketchbook
Genre: Livres Illustrés , Heroic Fantasy
Année: 2006
Pays d'origine: Angleterre
Editeur: Christian Bourgeois Editeur
Auteur: Alan Lee
Traducteur:
Delphine Martin et Vincent Ferré
Illustrateur: Alan Lee
 

Je vous préviens je vais être dithyrambique sur cet ouvrage ! Et pourtant ce n'était pas gagné d'avance. J'ai eu connaissance de ce carnet de croquis suite à une discussion avec une amie au sujet des dessinateurs qui avaient participé à l'adaptation du Seigneur des Anneaux par Peter Jackson. Mon amie essayait de me convaincre que, malgré tout le talent de Howe, il était sans commune mesure avec celui de Lee, ce à quoi je rétorquais que les dessins de Howe me touchaient beaucoup plus de part leur dynamisme, leur souffle épique, à mon sens absent des œuvres de Lee qui me semblaient figées. Et c'est là qu'elle m'a mis ce livre dans les mains, je l'ai ouvert et j'ai été tout simplement bouleversée, profondément émue, touchée comme jamais un artbook n'avait su me toucher.

Mais commençons par le commencement. Le  "Cahier de croquis du Seigneur des Anneaux" rassemble donc un grand nombre d'esquisses créées par Lee dans le cadre de son travail sur le film de Peter Jackson et quelques unes provenant du livre du "Seigneur des Anneaux" qu'il avait illustré à l'occasion du centenaire de la naissance de Tolkien. Les croquis sont accompagnés de commentaires écrits par Alan Lee, composant une sorte de making of personnel qui dévoile le processus de création de l'artiste, ses sources d'inspiration, ses contraintes aussi, ainsi que des anecdotes qui nous font entrevoir la grande aventure humaine que fut la production du film. Autant de petites portes ouvertes sur l'univers de l'artiste.

Après ce qui fera qu'on aimera ou non ce livre, ce sont les dessins. Et là, le mot qui me vient à l'esprit c'est "quintessence". Comme je l'ai dit en introduction, j'ai découvert le grand artiste qu'est Alan Lee grâce à ce livre : un artiste accompli, technique, imaginatif et juste. Il suffit d'ouvrir le livre à la première page pour le comprendre. Le livre s'ouvre, comme ceux de Tolkien, sur une carte de la Terre du milieu, avec de très beaux ornements, puis le premier croquis a proprement dit : un Sylvebarbe somptueux. Et là on pousse son premier "wouah!" le premier d'une longue série. Le foisonnement de détails, la finesse du trait, la "texture" incroyable du dessin... Tout ça sans couleur, avec une seule mine de graphique. En regardant de plus près on voit surtout des "gribouillis" : de simples va et vient de crayons avec de rarissimes contours, comme si l'artiste avait produit ce dessin "à cru" ; même si l'on voit bien que l'on à faire à un croquis très travaillé.
Le panel des dessins va de la simple esquisse aux croquis très aboutis, parfois sur le même motif. Les esquisses permettent de mieux comprendre comment l'artiste construit ses dessins. Les croquis aboutis offrent de vrais moments d'émerveillement : des morceaux de bravoure sur des doubles pages comme le marais des morts, les montagnes de Caradhras, des scènes de batailles etc. Ou au détour d'une page, lorsque l'on tombe sur des ornements elfiques ou des parties d'armures finement ciselés, presque réels et posés là, l'air de rien, dans un coin de page. C'est tout l'univers de Tolkien, et toute sa magie qui prend vie sous nos yeux. Qui prend VRAIMENT vie : les personnages sont expressifs, il y a un vrai souffle qui se dégage de ces dessins, un rendu très organique. Totalement à l'opposé de l'impression que j'avais sur le travail d'Alan Lee auparavant.
Alors je parle de quintessence parce que je pense que d'arriver à procurer un tel résultat de beauté complexe dans la stricte simplicité d'une mine de graphite et d'une feuille de papier, la base brute de l'art, c'est là l'essence d'un vrai artiste. En règle générale c'est pour ça que j'aime les carnets de croquis : c'est ainsi que l'on voit les tripes de l'artiste.
En somme, le "Cahier de croquis du Seigneur des Anneaux" offre un voyage époustouflant au cœur de l'univers de Tolkien ; on en prend plein les yeux. Une œuvre à la hauteur de celle de l'écrivain, s'il était permis d'en douter.

Note : 10/10

 

Hëlëne


A propos de ce livre :


site de l'éditeur : http://www.christianbourgois-editeur.com

Vote:
 
7.67/10 ( 9 Votes )
Clics: 4863
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Furies de Boras, Les Furies de Boras, Les
Si Stieg Larsson et sa trilogie "Millénium" ont lancé une mode du polar suédois, pour ne pas dire nordique, en France avec des auteurs comme Henning Mankel...
2087 2087
En 2087, Paris ne sera plus que l'ombre de la ville lumière qu'elle a été. Les plus riches ont la chance de vivre au-dessus des brumes radioactives et sous...
Saisons païennes Saisons païennes
  Huit auteurs : Céline Guillaume, Marianne Stern, Vanessa Terral, Angélique Ferreira, Stéphane Soutoul, Bettina Nordet, Cécile Guillot et Ambre Dubois no...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...