Songes de Tulà , Les
Genre: Mythologies , Fantasy Historique , Littérature Jeunesse , Fantasy
Année: 2008
Pays d'origine: France
Editeur: Mango Jeunesse
Collection: Royaumes Perdus
Auteur: Miguel Coimbra
 

Claire Panier-Alix est pour moi l'une des grandes voix de la fantasy française et je considère son cycle des Chroniques Insulaires comme une lecture quasi obligatoire pour toute personne s'intéressant à ce genre littéraire.

Aujourd'hui l'auteure nous revient (enfin !!) avec un nouveau roman qui, au premier abord quant on connaît son oeuvre, peut sembler relever du pari insurmontable. Un roman court, destiné à la jeunesse, un background peu exploité en général et pas forcement très connu, des thématiques propres à l'auteure, c'est-à -dire des hommes contre des dieux, la quête de liberté et de vérité, autant de thèmes que l'on retrouve dans les Chroniques Insulaires. Et pourtant le roman est une vraie réussite!

J'avoue avoir commencé la lecture avec beaucoup d'a priori et y être même allé un peu à reculons. Si le nom de Claire Panier-Alix n'avait pas été apposé sur la première de couverture, je crois que je ne me serais pas intéressé à l'oeuvre et qu'évidement je serai passé à côté de quelque chose. Les préjugés ont les dents dures. Pourquoi cette hésitation ? Car il s'agit d'un roman jeunesse et que dans mon esprit ce genre de roman ressemble un peu trop souvent à Harry Potter et que je ne suis habituellement pas très friand de ce genre de littérature. Mais voilà , c'était sans compter sur le talent de Claire Panier-Alix car Les songes de Tulà sont passionnants !


Tout d'abord, comme je le disais précédemment, le livre se déroule dans une ambiance historique que l'on n'a pas l'habitude de voir : le nouveau Mexique à l'époque des Mayas. Voilà de quoi, je crois, attiser la curiosité ! Surtout que l'auteure a peaufiné jusqu'à l'extrême son travail de recherche et clairement on est immergé tout du long dans cette époque, on évite les clichés et l'on apprend beaucoup de choses sur ces civilisations fascinantes. On vit avec eux, on travaille avec eux et tout du long des 190 pages qui composent le roman on est complètement pénétré par ces tribus aujourd'hui disparues, ou tout est travaillé dans le moindre détail, de la nourriture jusqu'aux parures qui sont là devant nous, comme un film haut en couleur et en cinémascope. Rien que pour ça, le livre mérite qu'on s'y intéresse car c'est vraiment fascinant ! Claire Panier-Alix n'a pas décidé de jouer la carte de la facilité, ni du déjà vu mais plutôt celle de l'originalité.

Alors certes me direz-vous, on a là un roman où les assises culturelles sont très fortes mais qu'en est il de l'histoire ? Et bien second tour de force de Claire Panier-Alix, puisque malgré le fait que l'on soit dans un court roman, et pour la jeunesse qui plus est, elle arrive ici à utiliser des thématiques loin d'être simples, des thématiques proches des Chroniques Insulaires, à savoir les rapports qu'entretiennent les hommes et les dieux, le tout au sein d'une histoire fascinante et riche en action et rebondissements...


Depuis toujours la cité de Tulà à consacré ses rites sanglants au Dieu Tezcatlipoca. Aujourd'hui le roi décide de mettre fin au sanguinaire culte et de consacrer la cité au Dieu Quetzalcà³atl. Mais voilà , les dieux eux-mêmes en on décidé autrement, qui sont les hommes pour se croire libre de choisir ? Nah est un jeune enfant, fils d'un tailleur de pierre, un indien Yaqui c'est-à -dire un indien considéré comme inférieur par les Mayas. Nah aime la princesse Itzil, jeune enfant du même âge que lui et quand les dieux décident de se battre pour gagner le contrôle de Tulà , Nah vole au secours de sa bien aimé et pourrait bien sauver la cité et même le monde...

Le jeune Yaqui va alors s'élever et entamer une aventure qui l'emmènera jusqu'à l'autre monde, là où les dieux vivent et là où personne n'a jamais pénétré. Une quête initiatique, une aventure qui ne lui épargnera rien et qui ne nous épargnera pas non plus, des passages sanglants, une jeune fille abusée par un dieu, le peyotl et autres expériences étranges. On est dans un roman pour la jeunesse et pourtant...

Les dieux se jouent des hommes et la liberté est un combat, l'amour aussi. Nah va s'élever de sa condition de "simple" Yaqui, de simple fils d'ouvrier et il va affronter seul les dieux et la mort... Alors bien sûr Les songes de Tulà reste un roman jeunesse et le style de l'histoire est direct mais pourtant Claire panier-Alix ne joue pas la carte de la censure et elle ne nous épargne pas. Une histoire riche et très intéressante, fouillée comme je l'ai dit précédemment, la découverte d'un autre monde et d'une autre fantasy. Le tout se lit très vite et c'est un vrai voyage entre aventure, réflexion et dépaysement. Les songes de Tulà nous portent ailleurs, ailleurs dans le temps et ailleurs en matière de fantasy. On est loin du background médiéval par exemple et c'est toute une nouvelle mythologie qui s'ouvre à nous.

Claire Panier-Alix a du talent et elle le prouve une fois de plus !


Note : 8,5/10

Le Cimmerien

Vote:
 
7.50/10 ( 6 Votes )
Clics: 3733
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Dernier jardin, Le Dernier jardin, Le
Alors qu'il se réveille à l'hôpital traumatisé et amnésique, Michel Guèvenin apprend que sa femme et son fils ont disparu, mais également qu'il est le ...
Ghost Stories 1 - Du Crépuscule à Minuit Ghost Stories 1 - Du Crépuscule à Minuit
Les succès récents de la Bit-Lit et de Walking Dead ont remis au goût du jour trois grandes figures du fantastique et de l'horreur : le vampire, le loup-ga...
Trilogie des pulsions 2, La - Plasma Trilogie des pulsions 2, La - Plasma
Je me suis littéralement jeté sur "Plasma", le second volume de "la trilogie des pulsions" de Jac Barron! Nonobstant son épaisseur, sa couverture encore plu...

Autres films Au hasard...