Trilogie d'Axis 3, La - L'Homme étoile
Titre original: Starman-Book Three of the Axis trilogy
Genre: Guerre
Année: 2007
Pays d'origine: Australie
Editeur: Milady
Auteur: Sara Douglass
Traducteur:
Jean Claude Mallé
 

Au départ, ils sont trois peuples qui ont appris avec le temps, avec les siècles, à ne plus s'écouter, à se détester, à se fuir. Le premier, celui des hommes, tout entier régit par la religion de la charrue n'a qu'un but, faire reculer la forêt qui cache les proscrits, des créatures soi-disant terribles. A leur tête des ecclésiastes fanatiques et un ordre guerrier : les Haches de Guerre. Dans cette forêt qui n'a de cesse de mourir se cache un peuple, pacifiste à l'extrême, les Avars, et leurs croyances toutes entières vers l'arbre et la mère. Dernier peuple et non des moindres : les Icariis. Un peuple de puissants envouteurs aux ailes sublimes vivant cachés dans les pics rocheux, dans la peur d'être massacrés par l'ordre du Dieu Artor, les ecclésiastes de la charrue...

Voici donc trois peuples que la peur et la haine seules unissent. Mais voilà , la malédiction terrible du destructeur s'est éveillée et la glace meurtrière envahit peu à peu le monde et elle détruit sur son passage une grande partie de l'armée des haches de guerre. A la tête de cette armée, un homme : Axis tranchant d'acier. C'était dans le premier tome "Tranchant d'acier" et nous voilà maintenant dans le dernier, le final. Et oui car même les plus belles histoires ont une fin...


Axis le sait maintenant, il a un rôle plus qu'important à jouer dans cette tragédie, sa vraie nature lui a été enfin révélée et il est temps de chasser le destructeur, qu'on appelle Gorgarel des terres du Trencendor pour que les peuples vivent en harmonie et en paix.

Mais dans cette tragédie, deux femmes aident Axis, deux amours, deux histoires compliquées. L'ancien tranchant d'acier à choisit sa femme et la mère de son premier fils...

Deux femmes donc : Faraday tout d'abord. Au début de l'intrigue ce n'est qu'une jeune fille qui ne connaît qu'à peine la vie, l'amour et ses turpitudes. Mais aujourd'hui elle a été acceptée par les avars et elle doit replanter au péril de sa vie la forêt magique pour que le chant de la terre rejoigne celui des étoiles. Puis il y a Azhure, jeune fille esclave de la religion du laboureur, jeune orpheline torturée qui s'avère être une envouteuse et une guerrière de premier ordre, des dons légués par son mystérieux père... Je ne préfère pas vous en dire plus pour maintenir le suspens mais croyez moi c'est passionnant !


Voici donc le dernier tome de cette trilogie, qui m'a tenue en haleine pendant de longues semaines et que je ne suis pas prêt d'oublier, je dirais même que cette trilogie est l'une des plus belles qu'il m'ait été donné de lire. La plume de Sarah Douglass fait vivre la magie, l'amour et elle est remplie d'une émotion qui vous portera parfois jusqu'aux larmes. Le second tome, "Envouteur", était peut-être un peu moins bon, car un peu moins rythmé. L'auteure accentuant plus sur les sentiments des deux femmes et l'amour d'Axis. Mais là , on touche au sublime ! Avec Sarah Douglass ne vous attendez pas à des moments épiques et à des combats sans fin, je trouve même que c'est un de ses points faibles, parfois on en demanderait plus. Mais la plume de l'auteure n'a pas son pareil pour nous décrire des émotions de femmes qui vont de l'amour à l'enfantement... Elle est une des plumes les plus poétiques qu'il m'ait été donné de lire et même si le titre de l'ouvrage donne la part belle aux hommes, ce sont bien les femmes qui ici mènent la danse.

Alors bien sûr certains auraient peut être voulu un final plus épique, mais les descriptions des glaces meurtrières, celles de la magie aussi, offrent au livre une dynamique intéressante. En effet, Sara Douglass met en place une mythologie, une magie donc, qu'elle exploite merveilleusement bien. Les pages où la forêt s'éveille en un souffle et en un chant puissant sont tout simplement merveilleuses. On entend parfois le chant des étoiles, la danse de la mort et le souffle des ailes des envouteurs Icariis. Difficile de décrocher devant tant de beauté !

Au final le synopsis de cette énième trilogie de fantasy peut s'avérer banal, une malédiction, un méchant dans les glaces, des peuples qui doivent apprendre à s'aimer. Mais sous la plume de l'auteure australienne, tout cela est sublimé, poétisé parfois trop, au détriment peut-être du côté épique qui aurait pu être développé un peu plus surtout sur le final qui peut même s'avérer un peu prévisible. Mais cette trilogie reste malgré tout superbe, car écrite avec la voix d'une femme prise dans les tourments de l'amour, de sa vie de mère et dans tous ces combats quotidiens... Si vous aimez la magie, les paysages de glace, les attaques de griffons et les personnages torturés, cette saga est faite pour vous. Emotions fortes garanties !!


Note: 8,5/10

Le Cimmerien

 

A propos de ce livre:

 

- Site de l'éditeur: http://www.milady.fr/

Vote:
 
6.00/10 ( 3 Votes )
Clics: 2840
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Françatome Françatome
Johan Heliot et Mnémos, c'est une histoire qui dure depuis l'an 2000 et la publication de "La lune seul le sait", premier roman publié de l'auteur. Depuis, ...
Aucun homme n'est une île Aucun homme n'est une île
Certains événements historiques semble plus inspiré que d'autres pour créer une uchronie, ainsi on ne compte plus le nombre de fois où les forces de l'axe ...
L'alliage de la justice  L'alliage de la justice
Bien que se situant dans l'univers des "fils de brume", "l'alliage de la justice" est très différent de la trilogie originale : son action se déroule des...

Autres films Au hasard...