Fleurs de Dragon
Genre: Thriller-Polar , Asie , Littérature Jeunesse
Année: 2008
Pays d'origine: France
Editeur: Gulf Stream
Collection: Courants Noirs
Auteur: Jérôme Noirez
 

Bien que cela fasse quelques années que le nom de Jérôme Noirez soit connu dans le milieu de l'imaginaire, je n'avais pas encore eu l'occasion de lire un seul de ses ouvrages. Mais j'ai enfin pu réparer cette lacune avec un de ses écrits jeunesse "Fleurs de Dragon".

Alors que le chaos règne au Japon au début de l'ère Entoku, le shogun va confier une mission bien particulière à l'enquêteur Ryôsaku, découvrir l'assassin de plusieurs samouraïs retrouvés morts avec avec chacun un extrait du Sûtra du Lotus enfoncé dans la bouche. Pour l'aider dans sa mission, le shogun va confier une escorte à Ryôsaku, trois fils de samouraï ayant commis des délits mais sachant manier le sabre. Ensemble, ils vont partir sur les routes du Japon afin de démasquer le meurtrier.


L'un des principaux attraits de ce roman a été pour moi son exotisme. Si j'ai déjà lu quelques manga ou vu quelques films se déroulant dans le japon médiéval, je n'avais encore jamais lu de roman s'y passant. La documentation de l'auteur à ce niveau là rend l'ouvrage passionnant, il y a en effet pas mal de choses à découvrir sur ce pays pour les jeunes lecteurs et pas seulement une longue liste d'armes, on y découvre ainsi un peu les moeurs, les us et les coutumes de l'époque mais on y parle aussi un peu de musique et de religion.

L'autre attrait de ce roman a été ses personnages et principalement son héros, Ryôsaku, qui se ballade sans sabre alors qu'il travaille pour le shogunat ( et ceci à un époque où pour être respecté, il valait mieux avoir un sabre) et possède un maillet avec lequel il se donne des coups afin de s'administrer de la sagesse et n'hésite pas à en dispenser aux jeunes gens qui l'accompagnent. Puisqu'on en parle, les jeunes gens qui l'accompagnent sont également sympathiques, que ce soit Sôzô qui préfère son biwa au sabre ou le superstitieux Kaoru.


Le point faible de ce roman est finalement son histoire, l'enquête étant finalement assez classique que ce soit dans son déroulement ou sa résolution, même si je dois avouer que je ne m'attendais pas à une telle résolution pour un roman jeunesse. Les romans destinés à cet age n'étaient pas aussi sombre dans mes souvenirs ! Du coup, ça mettrait presque un peu de suspens dans ce polar qui manque un peu de fausses pistes et de suspect. Dommage.

Une autre chose qui m'a un peu gêné, c'est la retenue dont semble faire preuve l'auteur. On a vraiment l'impression que le genre de ce roman et son cadre ont retenu une imagination qui a l'air débordante. On sent que l'histoire aurait pu être bien plus délirante, aurait même pu verser dans le fantastique. C'est bien dommage en tous cas que le récit ne soit pas plus palpitant, même si quelques combats et un brin d'humour remontent le niveau de l'oeuvre.

Voilà donc pour ma première rencontre avec Jérôme Noirez dont je sort finalement plutôt satisfait vu qu'il s'agit d'une lecture plutôt divertissante et un petit peu instructive. Le style de Noirez et le fait que le roman soit entièrement écrit au présent donnent un sentiment d'immédiateté assez stupéfiante. J'espère donc pouvoir découvrir d'autres ouvrages de cet auteur prochainement et pourquoi pas une nouvelle enquête de Ryôsaku.

 

Note : 7/10

Stegg

Vote:
 
7.60/10 ( 5 Votes )
Clics: 3767
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Cycle de Tiamat 1 Cycle de Tiamat 1
Après "Le sang d'immortalité" de Barbara Hambly et en attendant Etranger de CJ Cherry, Mnémos continue de rééditer des classiques de la Science-Fiction d...
Destin des Morts, Le Destin des Morts, Le
Et voici un nouveau roman fantastique chez Lokomodo qui s'intéresse donc aux maisons hantés et en possède quatre de différentes tailles, enfin quatre maison...
Corvus Corvus
  Commencer sa lecture par le second roman d'un cycle pourrait être un frein à la compréhension de l'histoire et nuire à la qualité de la lecture. Ce n'e...

Autres films Au hasard...