Sanctuaire
Titre original: Shrine
Genre: Possession , Fantastique
Année: 2009
Pays d'origine: Angleterre
Editeur: Milady
Auteur: James Herbert
Traducteur:
Anne Crichton
Sortie VO: 1983
 

Banfield est l'une de ces petites villes tranquilles d'Angleterre avec sa rue principale, ses pubs, son clocher et son supermarché. La vie y est tranquille sauf qu'un jour il se produit un miracle: Alice, une petite fille sourde et muette, retrouve soudain la parole et l'ouïe après avoir joué au pied d'un vieux chêne derrière le cimetière et ses premières paroles sont pour la dame près de l'arbre. La Vierge Marie peut-être, à moins que se ne soit autre chose... Banfield devient d'un seul coup l'objet de toute les attentions, d'autant plus quant Alice se met à guérir des infirmes, des aveugles et des cancéreux. Fenn, journaliste local, voit là l'occasion de faire son entrée dans le monde des grands reporters, terminés la rubrique des chats écrasés et l'élection du meilleur pub de l'année. Mais il ne sait pas encore dans quoi il s'embarque. Et si la guérison d'Alice et ses miracles n'étaient pas l'œuvre de Dieu ? Si un secret bien plus atroce se cachait à Banfield ?

Quand le village devient un lieu de pèlerinage, tous croient voir là une belle opportunité de devenir riche ou célèbre, ils vont vite déchanter...


James Herbert nous plonge avec ce roman dans une véritable histoire de terreur et de mystère, un roman que l'on pourrait facilement comparer à L'exorciste ou même à La malédiction, vous savez ce film de Richard Donner qui nous comptait l'histoire dérangeante de ce petit garçon,  Damien, possédé par le diable. Alors, oui, vous l'aurez compris il s'agit bien sûr d'une histoire de possession mais, même si à l'instant je citais l'œuvre de William Peter Blatty, L'exorciste, le roman de Herbert est très différent malgré tout, même si on retrouve des points communs qui sont propres à tous ces types de roman. Ici point de spectaculaire, pas de petite fille vomissant et insultant les prêtres, Alice est presque même reléguée au second plan sauf dans la fin du roman comme on peut s'en douter. Mais c'est bien plutôt une œuvre qui joue formidablement sur l'ambiance et qui clairement effrayera même les moins sensibles. Ainsi un de mes passages préférés où Fenn est enfermé seul dans une église et où apparaît une étrange femme: l'auteur arrive dans ces moments là à nous faire ressentir la pluie sur le toit, le vieux bois qui craque, un volet qui claque, les recoins sombres dans lesquels on n'ose pas s'avancer... En fait on est dans un film et la façon d'écrire de James Herbert est en ce sens exceptionnelle, elle est tellement cinématographique que l'on n'a aucun effort d'imagination à faire pour être immédiatement projeté dans ce décor gris, sinistre et pluvieux. Un vieux chêne, une vieille église et un village un brin macabre et on est dedans ! Tout simplement fabuleux, réellement effrayant et rudement original pour un roman de ce type !

Sanctuaire est donc absolument génial du fait de cette ambiance de terreur qui suinte de chacune des pages, par l'aspect "facile à lire" mais aussi par son second degré très poussé et très intelligent. A partir du moment où Alice, qui rappelons-le n'est qu'une enfant, arrive à faire des miracles et donc quand Banfield devient une sorte de second Lourdes, tout le monde veut en profiter. Ainsi untel va vouloir agrandir son supermarché - car pensez donc, avec tout ce nouveau monde qui arrive, il faut consommer ! -  l'autre veut un autre pub, même Fenn veut son super article pour être engagé au Times. Et bien sûr l'église n'est pas en reste, faisant preuve de scepticisme mais tout à fait heureuse aussi de voir venir à elle de nouveaux fidèles ! Peu à peu c'est tout ce petit village tranquille, ces "braves gens", qui essaient de tirer à eux un maximum de profit et à la limite sans se soucier de la pauvre enfant... C'est là tout le sujet du livre et James Herbert semble ici vouloir régler ses comptes avec la religion et la société de consommation, ou quand le fantastique rejoint le social, ce qui nous offre de bien belles pages et de bien beaux portraits...

Ce qui est intéressant aussi, en plus de l'histoire fabuleuse que nous raconte l'auteur, c'est que James Herbert mène, avec ce roman fantastique, une réflexion sur le miracle et le merveilleux. Qu'est-ce qu'un miracle? Comment l'église fait-elle pour les identifier? Peut-on y croire? Et les miracles sont-ils toujours l'œuvre de dieu? Tout y est et libre à vous de choisir, quoique la fin, excellente, est sans équivoque!

Alors bien sûr d'un côté on a les crédules, ceux qui s'en vont de suite crier alléluia aux quatre coins du village, et il y a les autres, ceux qui n'y croient pas, et puis aussi les nouveaux convertis. Et il y a Alice, le prénom n'est pas choisi innocemment ni les citations d'Alice aux Pays des Merveilles qui ponctuent le roman : qu'y a-t-il réellement derrière le merveilleux et est-ce vraiment si merveilleux que cela? Qu'est-ce que cela signifie que de passer de l'autre côté ? Y a-t-il un ailleurs meilleur?

Vous l'aurez compris, Sanctuaire allie à la perfection l'œuvre légère, un roman de terreur superbement mené et d'un autre côté un profonde réflexion, plutôt osée même ! 


Alors pour faire simple, James Herbert ne m'a que très rarement déçu depuis que je l'ai découvert, grâce aux Editions Bragelonne d'ailleurs,  mais il ne m'avait, aussi, jamais fait un tel effet. Son livre est une vraie petite bombe, un chef-d'œuvre d'écriture, original et simple, doté d'une puissance de réflexion absolument géniale et profonde avec des personnages vrais, réels, attachants, détestables parfois dans leur foi, dans leurs préjugés mais tellement humains aussi. Il y a des passages réellement effrayants et une ambiance digne des plus grands films d'horreur ou même des plus grands romans, du moins de ceux qui m'ont réellement tenus éveillés tard la nuit, en l'occurrence ceux de Stephen King par exemple. En un mot vous ne pouvez pas passer à côté de ce livre!


Note : 10/10

Le Cimmerien

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'auteur :  http://www.james-herbert.co.uk/

- Site de l'éditeur : http://www.milady.fr/

- La biographie de "James Herbet"

Vote:
 
7.50/10 ( 2 Votes )
Clics: 3452

1 commentaire(s) pour cette critique

Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Confrérie de la dague noire 2, La - L'amant éternel Confrérie de la dague noire 2, La - L'amant éternel
Après "L'amant ténébreux", voici donc le tome 2 de "La confrérie de la dague noire" : "L'amant éternel". Le ton est donné ! Car si l'on avait pu espére...
Eglise Electrique Eglise Electrique
Et hop, voici donc venir Avery Cates, un tueur à gage très détendu de la gâchette et toujours prêt à faire une tête au carré à qui le regarde de trav...
Soupirs de Londres 2, Les - Le Sang d'Hécate Soupirs de Londres 2, Les - Le Sang d'Hécate
Vous souvenez-vous de l'histoire de Stella et de ses compagnons vampires dans le Londres du XIXème siècle que nous avait raconté Ambre Dubois dans son trè...

Autres films Au hasard...